Motos sportives occasions à moins de 10 000 €

Par Hervé Fitte-Rey | Le 23/02/2024 | Conseils achat / vente | Moto

Trouver une belle moto sportive pour moins de 10 000 € est une chose faisable de nos jours. Il est bien évident que pour obtenir sa machine de guerre, il faudra se tourner vers un achat de moto en occasion et sur des modèles ayant déjà quelques années. Mais, qu’à cela ne tienne, à ce tarif-là, il y a de petites pépites qui combleront plus d’un motard, car nous savons tous que nous ne recherchons pas le titre de Moto Gp, mais plutôt une moto qui nous donne du plaisir sur toutes les routes.

De bonnes motos sportives en occasion avec des prix intéressants

Voici des motos de sport dont la renommée n’est plus à faire et qui sont toujours très convoitées mais qui peuvent se trouver à petit prix. Vous trouverez facilement une quantité considérable de sites internet détaillant toutes les caractéristiques de ces motos. Nous allons donc plutôt parler de la partie conduite et confort au quotidien afin que les nouveaux propriétaires soient satisfaits de leurs machines.

Le GSX-R 750 Suzuki : moto sportive bon marché comparée au 1000cc

Déjà sur le tableau de bord de cette Suzuki, il y a un indicateur de rapports engagés. Ce qui est quand même bien sympathique, car il arrive fréquemment à tous les motards, une fois arrivés en bout de ligne droite de ne plus savoir où ils en sont. Mais ici plus de soucis, un simple coup d’œil au tableau de bord suffit pour savoir combien de fois appuyer du pied gauche avant d’aborder un rond point. Il y a aussi le Trip kilométrique qui vous indique le nombre de kilomètres effectués après que le voyant de la réserve du réservoir d’essence s’est enclenché. Bien sûr, ceci n’est qu’un repère, car tout dépend de votre style de conduite.

GSX-R 750 Suzuki

La position du pilote

La position de conduite cambrée vers l’avant est assez troublante si c’est la première fois que vous montez sur une sportive, mais après quelques kilomètres, on trouve naturellement une conduite qui est assez confortable. Bon d’accord, en ville ou dans les bouchons aux heures de pointe à 30-50 km/h les poignets trinquent. En effet, tout le poids de votre corps se jette dans vos poignets, ce qui n’est franchement pas très agréable. Les arrêts aux feux rouges sont moindres, car vous pouvez relever votre buste en attendant le vert pour reprendre la position. 

Confort moindre pour le passager

Au niveau de conduite sur route, les suspensions font un très bon travail, assurant au pilote un confort de conduite remarquable. C’est un vrai atout si vous cherchez une sportive pour rouler dans les îles car nos routes ne sont pas toujours bien lisses… Bon pour les passagers éventuels qui se retrouveraient avec vous sur cette machine, le confort laisse à désirer. La selle du passager est petite et les cale-pieds sont bien relevés ce qui oblige le passager à avoir les jambes recroquevillées. Sur de longs trajets, faites des pauses si vous voyez ce que je veux dire. Sinon il faut aussi savoir que c’est une bécane qu’il faut laisser chauffer avant de monter dans les tours.

En résumé, le GSX-R 750 est une moto qui vous offrira de très bonnes sensations de conduite sous tous les angles.

La Honda CBR 1000 RR

Cette machine de guerre à une gueule de dingue avec sa ligne Akrapovic et sa silhouette courte. Quand vous êtes en position pilote, vous savez que vous êtes sur une bête de course et cela est un peu déconcertant, car ce n’est pas le genre de Honda qui est plus dans le confort de conduite. Au passage, elle possède à l’avant la suspension semi-active de chez Öhlins, la NPX 30, et c’est un gage de confort de conduite sur route. Son habillage et ses finitions sont bluffants, les designers ont vraiment eu le goût du détail.

Honda CBR 1000 RR

Le commodo qui se trouve sur la poignée gauche permet à lui seul de régler toute la machine d’un simple clic. L’écran TFT est, lui aussi, assez sympa et propose différents affichages dont celui de la prise d’angle. Le seul bémol est l’absence de jauge d’essence. Les freins de 330 mm de la marque Brembo sont à la hauteur des ardeurs de cette machine.

Docile en milieu urbain

L’assise est vraiment confortable et large sur la partie arrière. Les pieds sont bien posés grâce à une hauteur de selle raisonnable de 830 mm. En conduite en milieu urbain, cette CBR 1000 RR se veut docile et conciliante grâce à sa petite silhouette, elle se faufile facilement partout, ce qui est pratique pour faire de l’interfile. Elle possède trois modes de conduite : 

  • pluie ;
  • course ;
  • sport.

Ces modes ne sont pas de gadgets et s’avèrent être très efficaces. 

Un parfait confort de conduite

Le confort sur route est bon, la forme du réservoir est proche de celle des motos Gp plate, ce qui confère une très bonne mise en avant du buste et des déhanchements incisifs tout en protégeant le buste. Les jambes sont quant à elle protégées des intempéries, ce qui est quand même bien pratique lors de la saison des pluies. La selle passager est par contre assez petite, ce qui est, on va le dire, pas très confortable. Par contre, le poids du passager ne perturbe pas la conduite de cette Honda CBR 1000 RR. L’électronique embarquée met réellement le pilote en sécurité avec son anti-wheeling qui contraint à la roue avant à rester sur le bitume. L’éclairage pour rouler la nuit est parfait. 

C’est une machine qui est vraiment polyvalente et met le pilote en confiance. Un vrai régal !

La Honda CBR 650 F

Visuellement cette Honda CBR 650 F est quand très attirante avec un carénage aux courbes très suggestives. Tout est bien fini sur cette CBR. Les demis-guidons sont peu cintrés, et donc tombent facilement dans les mains, tout comme les commodos. La sonorité est parfaite, raisonnable pour ne pas ameuter tout le quartier au démarrage. 

Honda CBR 650 F

À l’aise en milieu urbain et confortable

Elle se conduit très naturellement en ville sans aucun souci avec sa boîte souple et ses suspensions confortables. Un confort qui ne laisse pas indifférent, surtout sur nos routes cabossées. Elle possède un bon système de freinage puissant et bien mordant.

Le passager est également installé dans le confort avec même des poignées de maintien qui sont judicieusement placées et des cale-pieds pas trop hauts afin de ne pas avoir les jambes trop recroquevillées. Il y a même des points d’ancrage pour y fixer un gros sac. Plutôt pratique pour partir bivouaquer sur une plage le temps d’un week end. A noter que si cette Honda CBR 650 F supporte très bien le milieu urbain, elle adore rouler à une allure plus dynamique sur des routes offrant des grandes courbes.

La Honda CBR 650 F adore les routes départementales

Si l’autoroute n’est pas son fort à cause de sa bulle un peu basse qui protège mal de la prise au vent et des vibrations désagréables au niveau du guidon provenant du moteur, sur les routes secondaires, elle est impressionnante. Le moteur monte bien dans les tours et les rapports sont bien étagés ce qui permet de bien sortir des virages et de se faire vraiment plaisir. Au niveau de la consommation, la moto est gourmande avec environ six litres avalés pour cent kilomètres.

C’est une moto avec laquelle on se sent bien, que ce soit en ville ou en dehors. Elle permet de faire de bonnes balades et de s’allonger quand on tourne la poignée des gaz.

La Kawasaki ZX 10 R de 2012

Ce n’est pas une surprise, mais il est vrai que la Kawasaki ZX 10R n’est pas faite pour circuler en ville. La position de pilote est sur l’avant avec le poids dans les poignets, ce qui oblige à relever la tête, et cela n’est pas très confortable. Le port d’un sac à dos n’est pas non plus adéquat parce qu’il va amplifier les douleurs dans le dos. Le braquage est limité ce qui n’est pas terrible pour slalomer entre les véhicules. Par contre, avec son 4 cylindres en ligne et une boîte bien précise, vous pourrez circuler à 50 km/h sans aucuns à-coups. Mais si vous cherchez une moto pour rouler constamment à une allure réduite ce n’est pas forcément la bonne.

Kawasaki ZX 10 R

Hors zones urbaines, elle est plaisante à conduire

Dès la sortie de la ville, en direction des horizons un peu plus ouverts, c’est une moto qui ravira les motards. Elle se pilote facilement et donne l’impression d’être sur piste. Il faudra cependant faire attention à ne pas se laisser aller, car on dépasse assez vite les limitations de vitesses. La kawasaki ZX 10R rentre dans les courbes merveilleusement. Elle suit le regard du pilote en offrant de la sécurité à son conducteur et grâce à son puissant freinage, il est tentant de le retarder avant de plonger dans le virage. Sur autoroute, par contre, elle se révèle fatigante pour le dos, les avant-bras et le cou.

Une torture pour le passager

Pour le passager, ce n’est pas réellement idéal, à cause de la selle fine et des cale-pieds bien en hauteur, ce qui oblige le passager à replier ses jambes. Sur de longs trajets, c’est une torture et si le passager est de petite taille, il va avoir du mal à pouvoir s’appuyer sur le réservoir. Reste les deux creux situés dans la coque arrière de chaque côté pour que le passager puisse se tenir.

C’est une moto qui pour un usage au quotidien ne sera pas vraiment idéale, surtout en milieu urbain. La Kawasaki ZX 10R est plus pour les routes ouvertes, ou là, elle donnera tout son potentiel et le sourire au conducteur.

Quelle moto sportive pour débuter ?

La Yamaha R7, plutôt que la R6 typée piste

Voici une moto en occasion qui est parfaite pour un jeune conducteur A2 ou un moins jeune qui veut une sportive, mais qui ne veut pas une machine qui déploie toutes ses capacités uniquement sur la piste. Quand on regarde cette machine, un seul mot vient à la bouche “whoua !”, car elle a de la gueule. 

Yamaha R7

Niveau sonore au démarrage ce n’est pas le son d’un 4 cylindres en ligne des sportives. C’est bien le moteur CP2 de la MT-07 équipé d’un embrayage assisté à palette et d’un pignon arrière plus petit de 42 dents pour améliorer la vitesse.

La conduite de la R7 en noir ou bleu

La position du pilote est vraiment agressive, bien cambré vers l’avant ce qui nécessite un petit temps d’adaptation. C’est une moto bien équilibrée, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle sa conduite est très fluide. La Yamaha R7 se comporte très bien en milieu urbain, car elle est légère et très maniable. Les suspensions peuvent être ajustées pour un usage quotidien ou bien sportif. Le système de freinage est signé Brembo ce qui est rassurant pour le motard qui désire la pousser un peu dans ses retranchements. La conduite de cette Yamaha R7 est tout simplement fantastique. Seul le passager n’est pas dans le confort absolu avec une selle réellement minuscule.

La Yamaha R7 est une moto agréable au regard et à conduire. Elle est performante mais reste très agréable pour un usage quotidien grâce à son moteur CP2.

L’Aprilia RS 660 la belle sportive en A2

Cette Aprilia RS 660 est éligible au permis A2 pour le plus grand plaisir des jeunes motards qui veulent une moto sportive dès le départ. Avec son look bien agressif au style Italien et ses demi-guidons, la sportive procure au motard une inclinaison vers l’avant tout en gardant une conduite confortable.

Aprilia RS 600

Bonne conduite de l’Aprilia RS 600 en milieu urbain

La conduite de cette moto sportive Aprilia en ville est agréable avec son petit gabarit et son poids plume (183 kg) qui facilite les manœuvres et se faufile sans problème. Les reprises sont bonnes même à bas régime la moto ne vibre pas, ne broute pas et corrige les erreurs du pilote : Pratique pour remonter les embouteillages de Fort de France, de Saint Denis ou de pointe à Pitre.

Elle donne la banane au motocycliste sur les routes ouvertes

Sur les routes plus ouvertes, l’Aprilia RS 660 se montre vraiment sportive et donne de très bonnes sensations de pilotage au motard agrippé sur les guidons. Aucune vibration et la relance des gaz pour doubler un véhicule se fait sans souci. Dans les courbes, elle sécurise les trajectoires du motard et le couple souple à la poignée procure de bonnes reprises et donne confiance au pilote. Elle embarque un régulateur de vitesse pour offrir encore plus de confort au motard et son système de freinage à l’avant est puissant ce qui est très rassurant.

L’Aprilia RS 660, est une moto parfaite pour apprendre à rouler en sportive, car elle est facile àpiloter, polyvalente et confortable.

Voilà donc un petit panel de bonnes motos sportives en occasion avec lesquelles vous aurez du plaisir sur les routes que ce soit en zones urbaines ou sur les routes plus ouvertes. Certaines de ces sportives sont éligibles au permis A2 ce qui est une bonne chose si vous voulez démarrer d’entrée de jeu avec une sportive et vous faire plaisir.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
56 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
22 483 €
27 070 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *