Moto et bruit : que dit la loi pour les motards ?

Par Hervé Fitte-Rey | Le 27/11/2023 | Moto | Passion auto / moto

Beacoup de motards changent généralement le silencieux ou la ligne complète d’échappement de leurs motos pour obtenir un son plus “Musclé”. Tous les fabricants de motos et de pièces détachés, proposent une large gamme d’équipement motard de diverses marques, pour le pilote et sa moto. Ces échappements ou silencieux, ont pour but de donner fière allure à toutes les motos et ils permettent également d’obtenir le son que tout motocyclistes recherche. Mais sachez qu’il existe une réglementation sur le bruit que font les deux-roues.

C’est quoi le bruit d’une moto ?

Naturellement, le bruit d’une moto est le son qu’elle produit lorsque son moteur monte dans les tours. Puisque le moteur est « à l’air libre » (à l’inverse d’une voiture où il est sous le capot et largement insonorisé) et puisque la ligne rouge (ou le rupteur) est plus haute que dans une voiture, les moteurs de motos font souvent plus de bruit. Au-delà de cela, c’est aussi les habitudes et réflexes de conduite des motards qui engendrent du bruit.

Pour tous les motocyclistes, plus le son est “Musclé”, plus il représente la puissance de la bécane et la performance. Le souci est qu’une fois que le motard est sur sa machine avec le casque sur sa tête, il ne peut pas entendre réellement le son que produit sa moto. Tout simplement parce que la sortie d’échappement se fait par l’arrière de la moto et que le port du casque atténue ce son.

La puissance sonore pour que les motocyclistes se fassent entendre et voir des autres véhicules

Les motocyclistes adorent ces gros sons, car ils permettent de se faire entendre par les conducteurs d’autres véhicules qui n’observent pas leurs rétroviseurs par négligences, surtout dans les angles morts. La pratique du motard est de donner un bon coup d’accélérateur pour faire “péter les rupteurs”, c’est-à-dire faire monter dans les tours le moteur tout en gardant la main sur l’embrayage, afin que les conducteurs qui ne sont pas vigilants les entendent et les repèrent sur la route.

Mais il y a un problème à tout ça. C’est que le son qui sort de l’échappement d’une moto peut être une incommodité pour les autres usagers qui sont sur la route et le voisinage. Il est reconnu que les bruits qui sont produits dans des espaces clos comme les impasses, où les cours des maisons résonnent. Et ce gros son peut également occasionner une gêne pour le motard. Pour les motards en voyage, s’ils ne portent pas des bouchons d’oreilles, ce son va les déranger et peut même leur occasionner des acouphènes et il en est de même pour leur passager s’ils roulent en duo.

Que dit la loi aux motards sur la nuisance sonore du moteur de leurs motos ?

Les motards ont tendance à retirer la chicane des silencieux ou en réduire la taille, de leurs échappements afin d’obtenir un son plus fort. Mais tous les échappements sont soumis à une réglementation appelée homologation moto. Si le motard retire la chicane ou réduit sa dimension dans le silencieux de son échappement, il perd son homologation. Et c’est exactement la même chose si l’échappement occasionne une incommodité sonore causée par un mauvais entretien ou s’il est percé.

L’article R318-3 du code de la route stipule que toute émission de bruits susceptibles de causer une gêne aux riverains est punie par la loi. Le contrôle s’effectue avec un sonomètre qui se positionne à 50 cm de l’échappement avec un régime moteur de la moto de 50 %.

Quels sont les db (décibels) maximum autorisés ?

Le volume autorisé pour toutes les motos ne doit pas dépasser :

  • 72 décibels jusqu’à 50 cm3 ;
  • 79 décibels entre 80 et 125 cm3 ;
  • 80 décibels au-delà de 500 cm3.

Quelle amende pour un excès de bruit ?

Le propriétaire de la moto peut se voir infliger une contravention, ce qui signifie :

  • une amende forfaitaire de 135 euros ;
  • une amende de 11 euros pour un pot non homologué ;
  • une immobilisation du véhicule.

Il peut arriver que sur un contrôle, les forces de l’ordre puissent demander la vérification de la moto par un service de contrôle sonore, avec un droit de trente jours pour le motard afin de représenter sa moto conforme.

nuit fort-de-france
La nuit à Fort-de-France, les motos et scooters débridés font régulièrement l’objet de nuisances sonores

Le nouveau contrôle technique moto 2024 prend en compte le bruit

Avec l’arrivée du contrôle technique pour toutes les motos, les sanctions risquent d’être sévères. Pour l’instant, il n’y a pas de sonomètre homologué : la loi devrait être clémente au début. Mais les lignes d’échappement trop modifiées seront pénalisées.

Non prise en charge de l’assurance 2 roues si dommages causés à un tiers

Mais la réalité est tout autre, car les sanctions sont difficiles à administrer même si le radar “Méduse” détecte les sons trop bruyants des motos. Pour les forces de l’ordre il est encore difficile de reconnaître quand le son émit par l’échappement d’une moto, est au-dessus de la norme légale. Mais il ne faut cependant pas oublier les amendes, qui peuvent être infligées aux motards qui roulent avec un pot non homologué. De plus si un accident est causé par une moto entraînant des morts ou des blessés, où il est reconnu que la moto possède un échappement non homologué, les assurances ne couvrent pas le motard.

Cela signifie, que pour les motards, il ne faut pas négliger la loi pour le plaisir des oreilles. Car les conséquences peuvent vite devenir lourdes. Que ce soit pour les sanctions et les dommages causés aux autres usagers.

Comment réduire le bruit de l’échappement moto ?

Pour réduire le bruit à la sortie de l’échappement de la moto, il faut d’abord en connaître la source. Car plusieurs facteurs peuvent en être l’origine :

  • l’usure de l’échappement s’il est vieux ou endommagé ;
  • la conception de l’échappement suivant le modèle choisi, car certains sont conçus pour réduire le son et d’autres pour l’augmenter ;
  • la modification de l’échappement, comme enlever ou réduire la chicane.

Une régulière vérification, peu permettre de réduire le bruit de l’échappement de la moto. Bien vérifier que le silencieux ne soit pas percé ou endommagé. Un bon nettoyage du silencieux en enlevant les résidus charbonneux de combustion, appelés également calamine. Vérifier aussi le serrage des fixations et des colliers. Car là aussi si les fixations se sont desserrées, cela va engendrer des vibrations de l’échappement et augmenter le bruit. Il y a aussi la laine de roche qui doit être changée si le modèle d’échappement en est pourvu et qu’elle est défectueuse. Ou alors, elle peut également être insérée si l’échappement n’en possède pas. Cela permettra à la moto de faire moins de bruit. Et pour finir, il est possible de recouvrir la ligne d’échappement avec un ruban isolant, ce qui réduira les vibrations et le bruit.

silencieux moto
Le silencieux est obligatoire sur les motos
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
23 940 €
30 330 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (1)
  • Le 03/12/2023 | Le Général

    Si une moto ne fait de bruit, c’est du suicide car les automobilistes sont très souvent distraits pour ne pas dire tout le temps. Mais vraiment qui fait ces lois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *