Supersports 2023, les nouvelles sportives

Par Pauline Delnard | Le 10/02/2023 | Conseils achat / vente | Guides & Essais | Moto

APRILIA:

RSV4 1100 Xtrenta

Cette sportive fait fureur dans le SBK même si elle ne sera proposée à la vente qu’en série limitée. Pour son 30ème anniversaire, le constructeur italien en a d’ailleurs annoncé 100 exemplaires. Uniquement dédiée à la piste, elle rassemble des technologies les plus avancées pour offrir le meilleur au pilote.

L’esthétisme

Ses couleurs mauve, blanc et rouge rappellent un modèle de l’époque, conduit par M. Gramigni pour le premier titre mondial de la firme.

La Xtrenta conserve le design de la RSV4, à commencer par deux ailettes, au niveau du capot de selle, située à l’arrière et deux beaux ailerons aérodynamiques offrant 25% d’appui supplémentaire que la version standard. Son habillage est bien entendu en carbone.

Le moteur

La RSV4 1100 Xtrenta gardse une architecture V4 à 65°, le bloc de 1099cm3 ainsi qu’un alésage et une course de 81 x 53,32mm. Il renferme une puissance de 230ch. Ces niveaux de performance sont atteints, notamment, par la modification du taux de compression de la bête, de nombreuses améliorations électroniques et le changement de la ligne titane SC Project. On arrive ainsi, avec cette RSV4, à des vitesses fulgurantes, pouvant aller jusqu’à 310km/h .

L’électronique

Pour plus de contrôle, cette sportive est bien évidement assistée d’un arsenal électronique : anti wheeling, traction Control, Engine Brake Control, une réparation des forces de freinage et plusieurs cartographiques moteurs. Celui-ci s’abreuve dans le réservoir d’une contenance de 17,9L.

Le châssis

Si cette puissance paraît déjà démesurée, son rapport poids/puissance est époustouflant puisque la Xtrenta ne pèse que 166 petits kilos. On y retrouve un cadre en double poutre périmétrique en aluminium, un bras oscillant renforcé, un train avant composé d’une fourche inversée Öhlins, d’un diamètre de 43mm et d’un moto amortisseur Öhlins, tous deux entièrement réglables (précharge, détente et compression). Son empattement de 1 435mm et des jantes allégées de 2kg assurent une bonne maniabilité.

Le freinage

Au niveau du freinage, la firme italienne fait toujours le choix du premium en équipant ses motos des dernières technologies. Le freinage chez Aprilia est d’une efficacité redoutable. Il permet d’avoir une phase de freinage très courte. Ainsi la Xtrenta bénéficie de 2 étriers radiaux monoblocs Brembo 4 pistons GP4-MS qui viennent mordre 2 disques de 330mm de diamètre. Pour l’arrière, un unique disque d’un diamètre de 220mm et un étrier Brembo 2 pistons.

RS 660 Extrema

Après la RS660, cette sportive middle size, sortie il y a 2 ans, suivi de l’édition Factory et America, Aprilia propose, cette année , une version Extrema.

L’esthétisme

On conserve un design standard avec une bulle prédominante, un regard agressif et 2 ailerons en finition du capot de selle. Des courbes identiques aux lignes de sa grande soeur en 1000cm3. De plus, Aprilia propose un nouveau coloris unique, composé principalement de blanc et de rouge. On retrouve aussi les couleurs de l’Italie sur le bec à l’avant et un drapeau damier, du réservoir jusqu’au carénage latéral. La firme y ajoute également quelques pièces en carbone notamment au niveau du garde boue et du sabot moteur.

Le moteur

Le bicylindre en ligne est conservé, dans un bloc de 659cm3, avec un alésage et une course de 81 x 63,9mm. Cette sportive délivre 1000ch à 10 500tr/min et 6,38mKG de couple à 8 500 tr/min. Accompagné d’un réservoir de 15L, le constructeur italien annonce une autonomie d’environ 300km pour une consommation moyenne d’environ 4,9L/ 100km.

L’électronique

Le modèle est équipé de toutes les assistances de la génération précédente., soit l’anti wheeling, le Traction Control, l’engine Brake Control, un ABS adaptatif en courbe, un régulateur de vitesse et 5 cartographies moteurs.

Le châssis

Il faut retenir un cadre périmétrique en aluminium, une fourche internée d’un diamètre de 41mm, d’un débattement de 120mm à l’avant, d’un mono amortisseur et d’un débattement de 130mm. Cette RS reste fidèle à elle même : colporteur précis et rigoureux lors de son placement en virage. Cependant, la RS660 attaque une petite cure d’amaigrissement puisqu’elle perd 2 kg grâce au silencieux SC project. On atteint alors 180kg en ordre de marche.

Le freinage

Il se fait à l’avant grâce à 2 étriers radiaux et 4 pistons de chez Brembo mordant 2 disques de 320mm de diamètre. À l’arrière, on retrouve un simple disque de 220mm étrier 2 pistons. Déjà excellent depuis sa sortie en 2021, le freinage ne devrait pas surprendre.

Retrouvez plus d’information à la Réunion auprès du concessionnaire Moto2000.

BMW: S 1000 RR

L’année dernière, la firme allemande a réalisé de nombreuses ventes, avec son modèle hypersport redoutable. Si celui-ci continue à conquérir des parts de marché, BMW poursuit son développement et propose, cette année, une S 1000 RR.

L’esthétisme

Ce nouveau modèle garde les mêmes courbes. Les phares à LED forment un regard expressif et les carénages affutés offre un bel aérodynamisme, sans oublier la boucle arrière plus fine et très relevée.

Pour conférer une force d’appui au sol de 10kg supplémentaire, le concessionnaire allemand y ajoute une grande moustache reprit à la version M! Différents coloris sont également proposés : Light White, Racing Red, Black Storm et M Motosport.

Bien entendu, la firme bavaroise propose plusieurs Packs en option : rain, dynamic ou race.

L’électronique

On retrouve 4 modes de conduites Rain Road Dynamic et Race en plus d’un package électronique avec un traction control, wheeling Control, ABS Pro, Brake Slide Assist, Pit Lane Limiter, Launch Control etc.

Notre attention se porte particulièrement sur la Slide Control qui permet au possesseur de cette BMW, de programmer l’angle de dérive afin de faire glisser l’arrière de la moto sans l’intervention du TC : un rêve à l’état pur.

Le moteur

Au niveau moteur, BMW garde le traditionnel 4 cylindres en ligne avec une admission variable Shiftcam, dans un bloc de 999cm3, un alésage et une course de 80x 49,7mm, ce beau moteur nous réserve 210 ch délivrée à 13 750 tr/min et 113Nm à 11 000 tr/min.

Pour un poids total de 197kg, cette hypersport relève de la pure folie !

Le châssis

Cette sportive dispose d’un cadre périmétrique en aluminium Flex Frame avec un moteur porteur qui est plus articulé et un bras oscillant en aluminium. Le train avant se compose d’une fourche inversée diamètre 45mm, d’un débattement de 120mm, d’un mono amortisseur situé à l’arrière et d’un débattement de 117mm, tous deux réglables sur tous les niveaux. Son empattement reste court, 1457mm, avec un bel angle de chasse de 66,4°.

De plus, cette S 1000 RR reste accessible à une majorité de personnes puisque la hauteur de selle est placée à seulement 824mm.

Le freinage

Qui dit puissance dit freinage, un élément à ne pas négliger pour profiter pleinement de cette bête de compétition. La S 1000 RR est donc équipée d’un double disque diamètre 320mm, étriers radiaux Brembo à 4 pistons à l’avant et à l’arrière, d’un disque simple de 220mm de diamètre accompagné d’un étrier flottant à 1 piston.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
23 940 €
30 330 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (1)
  • Le 01/08/2023 | stef

    Bonjour, Ils s'agit là d"hyper-sportive" en aucun cas de "supersport" Cordialement ✌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *