Les nouvelles motos électriques  2023

Par Pauline Delnard | Le 17/03/2023 | Conseils achat / vente | Environnement | Green | Moto | Passion auto / moto

Les motards, amoureux du design, de la puissance et de la sonorité de leur moto, ont, pour plupart d’entre eux du mal à s’imaginer abandonner leur machine thermique pour de l’électrique. Pour autant, sur le marché automobile, de nombreuses marques disposent d’un ou plusieurs modèles de plus en plus vendeurs. Pour ce qui concerne le marché de la moto, de plus en plus de marques moins connues du grand public commencent petit à petit à proposer des motos électriques, pouvant s’apparenter à la catégorie des roadsters, scooters, petits « cross » ou encore trails.

Les motos électriques ne riment pas avec « bas de gamme » ! En effet, certains modèles portent une attention particulière sur la qualité du châssis, du système de freinage, et détrompez-vous, l’électrique permet d’avoir une puissance et un couple disponible souvent déroutants. De nombreuses questions portent souvent sur l’autonomie de la batterie, qui a tendance à s’amoindrir si vous roulez vite et/ou si vous faites beaucoup de côtes. Voyons quelques modèles ensemble ! 

SUPER SOCO  :

La marque Super Soco a été créée par un groupe australien en 2013 soucieux de l’environnement. Cette firme s’attaque au jeune public en proposant des motos de petites cylindrées : 50 et 125cc. Afin de séduire le public, Super Soco mise tout sur un design moderne, une performance électrique, du confort à bord ainsi qu’une autonomie suffisante pour la plupart de vos trajets.

TC Wanderer

TC Wander motos électrique

En terme de design on retrouvera la forme d’un roadster avec un design minimaliste semblable aux nouveaux Scrambler et un beau phare à LED rond. Deux coloris vous sont proposés : le Vert Vintage et le Gris Tempête.

Performance électrique => « motorisation »  : Cette Wanderer dispose d’une batterie de 60V délivrant une puissance de 2500 Watts, un couple maximal de 180Nm pour une vitesse de 45km/h pour la version conforme au permis AM, 75km/h pour la version full. De plus, on compte une autonomie de 100 km environ avec un temps de charge très court de 3h et demie. En option, l’achat d’une 2ème batterie doublera son autonomie jusqu’à atteindre environ 200km. Question durabilité, toutes batteries ont des cycles de charges théoriques avant de constater une nette diminution de leur autonomie. Le constructeur estime conserver une bonne charge jusqu’à 80 000km !

Tableau de bord et électronique : cette TC opte pour un tableau de bord digital qui embarque 3 modes de conduite (économique, standard et sport). Elle possède également une alarme automatique et une signalétique bien évidemment full LED.

Partie cycle : on ne délaisse pas la tenue de route sur les 50cc. La firme opte pour une fourche inversée et un amortisseur arrière tout de même réglable en précharge. On retrouve des jantes à bâtons, 5 branches. Les pneus sont d’une dimension de 120/80/17 à l’arrière et 100/80/17 à l’avant. Étonnamment, cette moto ne pèse que 100kg. Soit une vingtaine de kilos de moins d’une petite 50cc électrique de la marque beta par exemple.

TSX

Face-avant-TSX-694x450

La TSX vise la finesse avec une belle légèreté et maniabilité. Son look est tout aussi plaisant avec un phare à LED en forme d’araignée. Ce modèle équivalant à la 50cc fait partie de la même catégorie que la Wanderer avec un côté plus pratique au quotidien.

Performance électrique => « motorisation »  : On garde le choix de disposer d’une ou deux batteries, avec une autonomie moins importante que la Wanderer : de 80 km jusqu’à 160km. La batterie envoie bien de l’énergie, comptons 3 000 watts de puissance maximale et un couple de 120Nm. La recharge complète se fait en 6h avec le chargeur standard et 3h avec le chargeur rapide. Afin de respecter les normes imposées au permis AM, la machine peut être bridée à 45km/h. Vous pourrez donc atteindre une vitesse maximale de 70km/h en version full.

Tableau de bord et électronique : On reste sur un écran LCD qui cette fois-ci prend une toute autre forme. On dispose de 3 modes de conduites plutôt sympas pour une 50cc : mode économique, standard et sport. Simples et efficaces, les phares et les clignotants sont full LED, ce qui éclaire le mieux et consomme le moins !

Tableau de bord de motos électrique

Partie cycle : se compose d’une fourche inversée diamètre 35, et d’un amortisseur réglable en précharge. On peut constater à l’avant la présence de disques de 240mm avec un étrier 3 pistons à l’avant. À l’arrière, un mono disque de 180mm étrier 1 piston. La hauteur reste largement accessible au plus grand nombre puisqu’elle se place à une hauteur de 710mm ! Son poids de 78kg se veut rassurant et accentue énormément la maniabilité de la moto en ville.

Frein TSX
Selle TSX

TC Max

Motos électrique Présentation TC Max

Elle représente la catégorie 125cc : plus robuste, plus puissance avec une meilleure autonomie. Ce modèle conviendra parfaitement pour les trajets du quotidien et les petites balades. En terme de design, elle me rappelle vaguement une édition de la CB 1000 R de chez Honda.

Performance électrique => « motorisation » :  La batterie délivre une puissance maximale de 5000 watts, et un couple de 170Nm. La TC Max permet d’atteindre une vitesse d’environ 100km/h, pour une autonomie d’environ 140km. Le temps de charge sera de 8h maximum, comptez 3h30 si vous optez pour le chargeur rapide.

Tableau de bord et électronique : Le compteur se présente sous forme LCD, où l’on retrouve différentes informations telles que la vitesse, le mode sélectionné et le niveau de charge de la batterie. On embarque 3 modes de conduite distincts ( économique, standard et sport). On retrouve le même électronique présente sur la 50cc : l’alarme automatique, un phare et des clignotants full LED. Le plus porte sur la connectivité smartphone.

Compteur TC Max

Partie cycle : Pour les organes principaux on retrouve un amortisseur réglable en précharge et une fourche inversée diamètre 35mm. Le système de freinage se compose de disques diamètre 260mm 3 pistons et à l’arrière, un simple disque diamètre 180mm 1 piston. Les jantes sont en aluminium, vous aurez le choix entre des jantes à rayons ou à bâtons. Les pneus sont de dimensions 120/17 et 90/17.

Frein TC Max

YADEA

La marque chinoise YADEA a vu le jour en 2001. C’est aujourd’hui un mastodonte sur le marché des motos/scooters électriques, présent dans plus de 80 pays dans le monde. En Europe, Yadea est principalement vendue en Allemagne et en France.

Keeness VFD :  

Niveau design, ne trouvez vous pas une ressemblance avec la GSXS 125 suzuki ? Celle-ci paraît plus imposante visuellement avec un carénage qui se prolonge beaucoup plus bas. Son bloc phare est assez futuriste, il n’est vraiment pas commun sur le marché mais reflète bien le style chinois.

Motos électrique Face avant Keeness

Performance électrique => « motorisation » : La batterie de 72V permet une puissance maximale de 10 000Watts, et un généreux couple de 280Nm. Cela promet d’être sensationnel ! En plus, la transmission finale est à chaine (la plupart des petites motos électriques sont à cardan). La vitesse maximale atteinte est d’environ 100km/h pour une autonomie allant de 90 à 140km selon la conduite adoptée et le parcours emprunté.

Motos électrique: Presentation Keeness

Tableau de bord et électronique : Cette VFD dispose d’un écran numérique de grande taille 5 pouces : on peut visualiser le niveau de charge et le compteur de vitesse. Par ailleurs elle possède un démarrage sans clé et une connectivité smartphone pour être au goût du jour.

Partie cycle : Yadea compte faire de la Keeness, la concurrente directe de la Super Solo. La marque offre alors une bonne robustesse grâce à une fourche inversée et un amortisseur central réglable. On peut également compter sur le système de freinage CBS pour un freinage optimal. (La technologie CBS permet de repartir les forces appliquées sur les disques avant et arrière pour un freinage le plus efficace possible).  Enfin, Les jantes de 17 pouces sont en aluminium, les pneus sont d’une dimension de 130/70 à l’arrière et 100/80 à l’avant.

La hauteur de selle est un peu plus haute que sa concurrente, 770mm mais elle reste largement accessible. La selle semble plus plate mais assez large avec des reposes pieds supplémentaires pour des balades en duo.

Et vous, seriez-vous prêt à franchir le pas ? Nous aborderons dans un prochain article, les motos électriques destinées au permis A !

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 900 €
29 260 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
56 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
57 590 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (1)
  • Le 10/02/2024 | Brocard

    Bonjour J’espère crever avant de voire cette ineptie sur nos routes Une chose est certaine jamais personne ne me contraindra à acheter un véhicule électrique et encore moins une moto . Je roule en vraie moto 2 Temps 3 cyl et bien sûr avec un kick .le véhicules électriques ne sont en rien écologique , et prennent feu très facilement et le communiquent aux autres encore plus de plus sont très chers Honda a tout fait pour éradiquer le 2 temps y compris en compétition . Sur le lac de Constance la seule motorisation thermique autorisée demeure le 2 temps moderne à injection bizarrement domaine ou Honda n’est pas présent ! Un 2 temps moderne pollue moins que les 4 temps actuels tout en conservant ses qualités initiale rapport poids puissance simplicité , coût d’entretien coût de fabrication, performance . Je reste persuadé que le 2 Temps reviendra au premier plan et supplantera le 4 temps qui lui est en fin de développement .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *