Surconsommation de carburant : les 7 causes possibles

Par Redaction | Le 10/02/2023 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

La surconsommation de carburant est un facteur assez fréquent et toujours inquiétant, surtout lorsque le conducteur garde ses habitudes au volant. Cependant, si aucun usage ne peut justifier la hausse de la consommation, la cause est certainement être liée à un dysfonctionnement interne. Plusieurs explications sont alors possibles.

1. Un moteur mal entretenu 

Un moteur mal ou pas assez entretenu est souvent la première cause d’une surconsommation de carburant. En effet, le réacteur du véhicule est une pièce importante, voire vitale pour celui-ci. Tous les modes de commandes y sont centralisés et l’appareil distribue à chaque compartiment une fonction bien spécifique. Par conséquent, en prendre soin est une manière de pérenniser la durée de vie de la voiture. 

2. Des bougies abîmées

La présence des bougies fonctionnelles dans votre voiture est primordiale. C’est, en effet, la pièce centrale du moteur. Lorsque les bougies d’allumage sont usées, il est impératif de les changer car leur capacité à produire l’étincelle au démarrage, pour favoriser la combustion du carburant, se réduit et sans ce petit signal, le moteur est incapable de fonctionner normalement. Cela engendre, effectivement, une perte de puissance du réacteur et une possible montée de la consommation de carburant.

Les vieilles bougies sont donc, en général, la source des problèmes de combustion. C’est pourquoi il est recommandé de les remplacer régulièrement, lors d’une révision ou d’une visite technique, surtout en prévision d’un long voyage ou pendant les révisions et les visites techniques. Le résultat est automatique!

3. Un filtre à air mal en point

La carburation de votre véhicule est provoqué par un mélange d’air et d’essence ou de gasoil, éléments indispensables pour l’embrasement. Le rôle du filtre à air est donc d’absorber les corps nocifs comme la poussière et les objets minuscules pouvant se loger dans le moteur. Ce dispositif peut très vite s’encrasser

De plus, le filtre à air a une durée de vie limitée, car il est souvent fabriqué en papier. Le changer périodiquement est une garantie pour le moteur. Dans le cas contraire, ce dernier perd de sa performance et provoque une demande incontrôlée de carburant.

4. L’utilisation d’huile trop visqueuse ou de basse qualité pour un moteur diesel

L’huile lubrifie le moteur, en l’empêchant notamment de se rouiller ou de grincer. Lorsque la matière ou le lubrifiant utilisé est visqueux, cela retarde son écoulement dans le moteur. Autrement dit, l’huile dessert les sections, mais pas au moment voulu, ce qui peut provoquer une surchauffe du moteur et créer des casses sur les accessoires constitutifs de cette clé de voûte, sans parler de la consommation de carburant qui pourrait aussi croître abondamment.

Avoir la bonne huile avec le meilleur degré de viscosité est donc une solution pour faire baisser ses dépenses.

Les caractéristiques de l’huile adaptée au moteur du véhicule sont mentionnées dans le carnet d’entretien de celui-ci.

5. Les accessoires de confort 

Ces appoints ont un impact considérable sur la consommation du carburant. Des options additionnelles qui, malgré leur discrétion ou leur taille, produisent un bilan négatif sur les dépenses.

Il s’agit en l’occurrence : 

  • Des accessoires électriques comme les sièges chauffants, le GPS, les tableaux de bord ultra-sophistiqué, les pare-brises ou la lunette arrière dégivrants ou encore les sonos et les feux additionnels. Leur présence nécessite l’utilisation de l’électricité et cela entraîne un surconsommation de carburant. 
  • De la climatisation : obtenir de l’air frais dans sa voiture n’est pas sans conséquence. En effet, la climatisation émane du fonctionnement d’un compresseur (un mécanisme qui accélère la pression du gaz). Celui-ci est raccordé au moteur par le biais d’une courroie et, ainsi, à chaque utilisation, le moteur travaille plus et, par ricochet, consomme plus d’essence que d’habitude.
  • Des accessoires de transport et de style comme les barres de toit, les ailerons, le porte-vélos ou la galerie de toit. Ils permettent d’accroître la capacité de transport du véhicule mais ils restent souvent lourds leur poids et entraînent une hausse de la résistance à l’air de l’auto. Tout cela influence la puissance du moteur et donc la consommation de la voiture.

6. Les freins mal ajustés

Il est courant de remarquer que les freins mal réglés s’arrêtent en pleine conduite sans que le conducteur ait entrepris une action en amont. Si le rapport entre de mauvais freins et la consommation de carburant n’est pas souvent établi alors que cela peut être dû à un dérèglement à plusieurs niveaux:

  • L’étrier de frein 
  • Les plaquettes de frein 
  • Le disque 
  • Le mécanisme de freinage. 

Ces anomalies sont normalement détectées lors des révisions du véhicule.

7. L’utilisation des mauvais pneus

Un pneu non adapté à la saison, même s’il est de bonne qualité, conduit à une hausse de la consommation de carburant de la voiture. En effet la gomme se dégrade alors, souvent, vite avec une mauvaise adhérence au sol, rendant la conduite inconfortable. La surconsommation est dans ce cas inévitable.    

Comment faire baisser la consommation d’essence ?

Comme le conseille régulièrement les constructeurs automobiles, l’entretien du moteur limite considérablement les charges et les dépenses imprévues.  

Chaque signe de surconsommation doit alerter le propriétaire du véhicule car, en réalité, sans réaction de sa part, il faut, en général, au final, changer la pièce, avec le risque d’endommager la voiture.

De plus, un moteur en mauvais état représente un danger pour l’environnement. Il laisse, en effet, par le gaz d’échappement, filer des particules nocives pour la nature.

Si entretenir son véhicule permet de limiter les dépenses, cette habitude est aussi, finalement, une responsabilité citoyenne.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
23 940 €
30 330 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
37 030 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (1)
  • Le 12/09/2023 | Yannick Jean

    Merci c'est note

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *