La Nouvelle Route du Littoral : un projet ferroviaire à venir ?

Par Ophélie Vinot | Le 20/03/2023 | Actu | News

Les réunionnais entendent parler de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) depuis 25 ans. « C’est en 1998 que l’on décidait que l’ancienne route au pied de la falaise devait être abandonnée car trop dangereuse », rappellent nos confrères de Réunion la Première. Certes, depuis le 28 août dernier, l’ouverture avait eu lieu dans le sens Saint Denis-La Possession. Mais depuis le 1er mars, les réunionnais savourent enfin l’ouverture de la totalité du viaduc de la NRL. La route en sens inverse (La Possession-Saint Denis) est donc désormais opérationnelle et les automobilistes peuvent circuler dans les deux sens.

Nouvelle route du Littoral Réunion
Crédit photo Région Réunion

Automobilistes, mais pas que

Vers 7-8h, les automobilistes semblent conquis. Entre la Grande Chaloupe et Saint-Denis, « à peine cinq minutes pour faire le trajet », calculent certains alors qu’ils prennent la route en pleine heure de pointe. En effet, en temps normal, les embouteillages sont plus qu’habituels sur cette portion et à cette heure-ci.

 Au 1er mars, les automobilistes pouvaient donc frôler le bitume du viaduc dans les deux sens. Les cyclistes ont dû attendre deux semaines de plus. Mais depuis mercredi 14 mars, les vélos sont désormais autorisés et peuvent rouler en toute sécurité sur la NRL.

Que va-t-on faire de l’ancienne route du littoral ? Karine Nabénésa, 4e vice-présidente de la Région, affirme qu’il y aura interdiction de la circulation dans le futur. « Plusieurs pistes sont possibles », assure-t-elle en évoquant des discussions en cours avec l’État concernant l’avenir de cette route.

Crédit photo Région Réunion

Un projet ferroviaire sur la Nouvelle Route du Littoral ?

Automobilistes, cyclistes,… Quid du train ? Au siècle dernier, les réunionnais avaient bien accès à un réseau ferré — d’ailleurs d’anciennes gares subsistent. Fabrice Hoarau, conseiller régional, et Karine Nabénésa l’évoquent tous les deux : un projet ferroviaire serait en cours de négociation avec l’État. « La question du ferroviaire se pose encore plus aujourd’hui avec les problématiques environnementales que nous connaissons », a justifié la 4e vice-présidente de la Région à Réunion la Première. « C’est un projet qui ne peut pas se faire seul. L’État doit nous accompagner comme il le fait dans d’autres régions pour un projet ferroviaire. C’est dans l’air du temps ». Le média local rappelle que, le 24 février dernier, la Région a approuvé en commission permanente « une motion relative à la création d’un réseau régional de transport ferroviaire » sur l’île.

Pour rappel, l’entièreté de la « route la plus chère au monde » ne devrait pas se terminer avant 2029, voire 2030. Elle était initialement prévue 10 ans plus tôt. Le budget a lui aussi été allègrement dépassé, avec plus de 2 milliards d’euros au lieu des quelques 800 millions envisagés au départ. Il reste 2,5 km à construire et la facture pourrait atteindre les 2,5 milliards d’euros au total.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
22 990 €
27 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
36 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *