Examen du permis de conduire : La plateforme “RDVPermis“ arrive en Guyane

Par Athéna AGRICOLE | Le 27/02/2023 | Actu | News

Bonne nouvelle à ceux et à celles qui passent leur permis de conduire ! À partir du mois de mars 2023, la plateforme qui doit simplifier raccourcir le délai avant de se présenter à l’examen arrive aussi en Guyane. Soit le 68e département pour l’expérimentation avant de l’élargir à tous. Mise en place par le gouvernement, “RDVPermis“ est un système de réservation des places pour des jeunes qui passent le permis. Ils en font la demande par voie électronique soit par le biais de leur auto-école soit via leur propre compte sur le site de réservation. L’application propose un système de réservation de places nominatives.

RDVPermis : concrètement qu’est-ce que ça change ?

Autrefois, c’était la DEAL qui attribuait les places aux différentes auto-écoles. Elles avaient un certain nombre de places accordé, entre 5 et 6 par auto-école en Guyane. Les formateurs pouvaient alors placer leurs élèves. Quant à ceux qui passaient leur permis en candidat libre, il fallait faire une demande à la préfecture.

Désormais, ce système appartient au passé ! En mars, l’élève pourra directement s’inscrire sur “RDVPermis“ avec des identifiants fournis par l’auto-école. Ou s’il a de l’appréhension, laisser l’auto-école se charger de lui réserver une place. La seule chose qui ne change pas, c’est qu’il faudra effectuer au moins 20 heures de conduite. Pour les candidats libres, ils devront louer, eux-mêmes un véhicule spécifique. C’est-à-dire un véhicule équipé d’une double commande de frein et d’embrayage, de deux rétroviseurs intérieurs et de deux rétroviseurs latéraux. Ces derniers devront déclarer l’identité de la personne, majeur, détenteur du permis B de conduire, qui accompagnera en guide de formateur le jour J, avec l’examinateur.

De l’appréhension chez les auto-écoles avec l’arrivée de RDVPermis

S’ils sont favorables à l’arrivée de cet outil qui se veut révolutionnaire, mais comme toute nouvelle expérience, doute et appréhension font surface. « Il y a eu des réunions avec la DEAL, mais nous avons encore quelques appréhensions. On ne sait pas comment ça va se mettre en place, comment les places vont être attribuées. Nous ne savons pas si cela va être efficace dès le début. Certains parlent d’une délivrance avec l’arrivée de “RDVPermis“, je ne le vois pas nécessairement comme ça », souligne, un moniteur d’une auto-école à Cayenne. Qui voit tout de même une lumière, « là, où ça nous arrange, c’est que nous ne serons plus impactés sur le nombre de places, avant on perdait des places par rapport aux nombres d’échecs ».

En effet, aujourd’hui, ce sera la responsabilité de l’élève. Plus l’échec est conséquent (en fonction du nombre de points obtenus), plus le temps de se présenter à nouveau sera long. Soit 40 jours avant de pouvoir repasser l’examen. Plus le niveau du candidat est jugé faible, plus le délai d’attente entre deux passages est long. Ça peut aller jusqu’à 90 jours. Tandis qu’auparavant, le moniteur pouvait placer son élève dans un délai plus court, avec néanmoins 10 heures de conduite supplémentaires.

Un manque d’inspecteur depuis des années

Selon une source proche du dossier du côté de la DEAL, « ils sont encore perdus sur l’organisation du planning. Les choses se mettent en place, mais il y a encore des tergiversations » en cause, le problème du manque d’inspecteur qui va se poser.

En effet, le département guyanais brille par l’absence d’inspecteur depuis des années maintenant. Sur les soixantaines d’auto-écoles sur le département, seulement 4 inspecteurs de terrain sur six. Selon les moniteurs, certains seraient sur le départ. Reste à voir comment ne pas embouteiller la plateforme RDVPermis si toutes les auto-écoles ainsi que les élèves se connectent en même temps et comment les places vont être attribuées aux auto-écoles. Néanmoins, ces dernières, disposent d’un agenda en temps réel afin de connaître les dates disponibles et les soumettre aux candidats. Elles peuvent avoir accès aux informations des candidats (annulations, réservations, délais, etc.) et permuter les candidats sur la même semaine si besoin, comme les remplacer en cas d’imprévu.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
29 600 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *