La Mégane 1 de Goldys : la voiture star de Mayotte !

Par Nora Godeau | Le 09/11/2021 | Actu | Insolite

  • Partager l'article sur :

Quel Mahorais n’a jamais vu au moins une fois passer sous ses yeux la voiture de Goldys ? Avec son « tuning modernisé » comme son propriétaire aime à l’appeler, impossible pour l’engin de passer inaperçu. C’est d’ailleurs le but avoué de l’opération : être remarqué et « faire parler les gens ».

« Avec cette voiture, je me sens puissant », nous affirme Goldys, le propriétaire de la Mégane 1 customisée d’une manière particulièrement insolite. Le capot et le pare-choque arrière sont ornés de bandes de couleurs rouges, jaunes et bleues. Un « tuning modernisé » selon Goldys. Mais ce n’est pas tant cela qui retient l’attention des curieux. Non, c’est plutôt les décorations farfelues qui ornent la voiture et que le propriétaire change en moyenne tous les mois.

Une Mégane 1 unique au monde

« Dès que je vois que les gens ne parlent plus de ma voiture, je change la déco pour les refaire parler », explique l’homme. Cornes de zébu, têtes de poupée, drapeaux de tous pays, béquilles, stickers de clubs de foot, squelettes en plastique… La décoration de Goldys est un joyeux gloubi-boulga d’éléments insolites sans signification particulière. « J’aime que les gens aient leur propre interprétation des éléments que je mets sur ma voiture. Je n’aime pas expliquer », nous confie celui qui se considère comme un artiste du tuning. 

Si « expliquer » n’est pas son dada, être remarqué l’est davantage. Goldys nous avoue sans complexe vouloir être vu, que ce soit dans le bon ou le mauvais sens. Il ne prend d’ailleurs jamais le volant de son extraordinaire Megane 1 sans mettre la musique à fond. Histoire évidemment qu’on le remarque encore davantage. Au cas où son tuning insolite n’y suffirait pas… Les grands tubes du moment ont d’ailleurs fusé à pleins décibels lors de la balade qu’il nous a gentiment accordé à bord de son bolide. Amis de la discrétion, passez votre chemin ! 

Un « monument » de Mayotte 

Tout le monde à Mayotte connaît la voiture de Goldys. Car l’homme ne se contente pas de l’exhiber dans les rues de son Mamoudzou natal, mais s’offre régulièrement de grandes balades à travers toute l’île. Afin que son véhicule insolite n’échappe à personne, pas même au plus reculé des « broussards ». Peu de monde en revanche connaît l’histoire de la personne jalousement accrochée au volant. Mais qui est réellement Goldys ? Hurluberlu délirant ou artiste véritable du tuning ? Si les opinions divergent sur ce point, tout le monde s’accordera toutefois à dire que le bonhomme a une histoire pour le moins originale. 

De son vrai nom Issoufi Ansoya, Goldys est né le 14 juillet 1973 à M’tsapéré (banlieue de Mamoudzou). A l’école primaire, sa maîtresse d’école lui donnait un peu d’argent pour qu’il lave sa voiture. Il l’employait pour s’acheter des produits pour les cheveux de la marque Goldys, d’où son surnom. « A cette époque, j’étais un vrai caméléon », déclare le quarantenaire. « Je me teignais les cheveux en rouge, jaune, orange ou bleu selon mes humeurs et parfois je me défrisais aussi », raconte-il.

Plus tard, il s’est mis aux piercings et, en 2001, sa sœur lui a donné la fameuse Mégane 1. Une voiture de 1995 achetée d’occasion à La Réunion et acheminée par bateau sur l’île aux parfums. Goldys, qui cherchait depuis longtemps une manière « d’être connu dans le monde entier » a vu là l’occasion idéale de réaliser son rêve : il allait customiser cette voiture de la manière la plus folle possible ! 

Toute célébrité a un prix !

A défaut d’être connu dans le monde entier, il l’est au moins dans tout Mayotte et fait les délices des autochtones comme des expatriés de passage qui se font un plaisir à prendre sa voiture en photo. « J’ai cartonné avec ma voiture qui a même été qualifiée de « monument de Mayotte » par certains », révèle-t-il. Mais il a aussi essuyé beaucoup de critiques de la part « des jaloux » et a eu parfois quelques mailles à partir avec la police qui le soupçonne souvent d’être un dealer de cannabis. « Ce sont surtout les policiers nouvellement arrivés sur le territoire qui s’amusent à m’ennuyer, les autres me connaissent et savent que je suis parfaitement en règle », explique Goldys. Bon, il a quand même dû ôter les cornes de zébus de son pare-choque avant. La police lui a gentiment expliqué que « ça pouvait être dangereux pour les gamins à vélos ».

20 ans après son acquisition, la Mégane 1 fait toujours autant parler d’elle, grâce à l’inépuisable inventivité de son propriétaire. Sa capacité à se renouveler impressionne les badauds. Aujourd’hui fonctionnaire dans le BTP à la mairie de Mamoudzou, Goldys était auparavant éboueur. C’est dans les poubelles des M’zoungous (les Blancs) qu’il a trouvé quelques-uns des joyaux qui ornent aujourd’hui son véhicule. Il fait aussi régulièrement des achats qui peuvent s’élever jusqu’à plusieurs centaines d’euros. « J’ose acheter », affirme-t-il fièrement, « quitte à économiser très longtemps », précise-t-il. Achat ou récup’, Goldys ne fonctionne en tout cas qu’au « coup de cœur » et ne laisse personne l’influencer dans ses goûts. « Je veux que les gens me laissent utiliser mon propre cerveau », conclut-il. Une personnalité unique qui fait tout le charme de cette figure incontournable de Mayotte !

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
19 990 €
23 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
47 000 €
51 916 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.