Cote argus : à quoi sert-elle et comment est-elle calculée ?

Par Mario Dakpogans | Le 13/09/2022 | Conseils achat / vente

Si vous cherchez à vendre ou à acheter un véhicule, vous avez certainement entendu parler de la cote argus. En effet, il s’agit d’une valeur qui aide à évaluer la valeur marchande des voitures d’occasion et neuves. Fondé par Paul Rousseau en 1927, l’Argus est un journal dédié à l’automobile. Le nom Argus vient du grec « Argos », un géant qui possédait cent yeux. Paul Rousseau a alors eu l’idée de mettre dans son journal hebdo un tableau du cours des prix des voitures d’occasion. Depuis, ce tableau est une référence pour calculer la valeur d’une voiture en temps réel : c’est la cote argus. À quoi sert-elle ? Comment est-elle calculée ? Faisons le point.

La cote argus : qu’est-ce que c’est ?

La cote argus est un système de calcul qui permet d’estimer la valeur d’un véhicule en temps réel. Elle correspond à une estimation du prix d’un véhicule. Toutefois, le prix réel auquel se fera la transaction pourra être différent, car beaucoup d’autres critères entrent en jeu. Il faut aussi savoir que la cote argus est payante. Pour l’obtenir, vous devrez payer 7,99 euros.

On distingue deux cotes argus différentes :

  • la cote argus moyenne ;
  • la cote argus personnalisée qu’on appelle encore la cote affinée.

La première revient à la valeur moyenne d’un modèle mis en circulation la même année, dans un état standard et un kilométrage estimé en fonction de son ancienneté. Quant à la cote argus personnalisée, c’est la valeur de votre véhicule. Celle-ci est évaluée à la fois selon ses caractéristiques intrinsèques ( le modèle, la date de mise en circulation ), mais aussi les caractéristiques liées à son usage ( kilométrage, usure ).

Ce sont des experts en cotation automobile dotés d’une très grande expérience du marché de l’occasion et du neuf qui se chargent de déterminer la cote argus. Leur travail consiste à analyser :

  • les différents marchés,
  • les transactions,
  • les annonces,
  • rencontrer les différents acteurs du secteur de l’automobile.

Ces différentes étapes leur permettent d’établir une cote pour les différents véhicules du marché. En dehors des voitures particulières, plusieurs véhicules ont une côte argus. Il s’agit des véhicules utilitaires légers, des tracteurs routiers, des quads, des camions, des motos et cyclomoteurs. En revanche, on trouve difficilement la cote argus pour une voiture sans permis ou un camping-car.

La cote argus : à quoi sert-elle ?

La cote argus est indispensable lors d’une opération de vente ou d’achat de véhicule d’occasion. À sa création, elle avait pour but de contribuer au développement des transactions automobiles en France. En effet, la cote argus permet de connaître le juste prix du bien en vente au moment de la transaction. Elle peut donc servir de base au cours des négociations lors des transactions automobiles. Vendeurs particuliers, vendeurs professionnels et acheteurs se basent là-dessus. Aussi, lorsqu’il y a un sinistre, les assureurs ont besoin de la cote argus pour estimer la valeur du véhicule concerné.

À qui s’adresse la cote argus ?

La cote argus ne sert pas uniquement aux particuliers. Elle est utilisée par trois groupes d’intervenants :

  • Les particuliers : comme nous l’avons déjà évoqué, ils s’en servent comme référence en cas d’achat ou de revente d’une voiture d’occasion ou neuve.
  • Les professionnels de l’automobile : il s’agit des garagistes, des constructeurs et des concessionnaires. Ils utilisent tous cette cote comme base pour définir un prix d’achat lorsqu’ils reprennent une voiture auprès d’un particulier. Pour définir le prix d’achat, ils tiennent compte des différentes réparations qu’ils comptent réaliser sur la voiture mais aussi du prix de vente estimé.
  • Les professionnels réglementés : l’administration fiscale, les entreprises, les services de police, les avocats et les notaires ont également recours à la cote argus. Les notaires l’emploient lorsqu’ils traitent certains dossiers comme la valorisation des véhicules d’une personne décédée. Elle sert dans les tribunaux en cas de règlement de litige. Enfin, cette valeur est aussi utilisée quand il faut trouver le montant de l’indemnisation en cas de réquisition de voitures par les autorités militaires.

Quels sont les critères pris en compte lors du calcul de la cote argus ?

Pour trouver précisément le cours de l’argus moyen, les experts automobiles prennent en compte plusieurs critères. On retrouve la marque, le kilométrage, le modèle, la motorisation et la version du véhicule. À ceux-ci s’ajoute la détermination de l’état de la voiture (à travers son équipement, son niveau d’usure ou encore son aspect général). Ils vérifient l’état mécanique et les potentielles réparations à prévoir. Les données afférentes aux transactions sont également considérées dans le calcul. Il s’agit de :

  • La courbe de dépréciation posée par les experts coteurs ;
  • Des chiffres réels des transactions pour ce modèle en concession ;
  • Des variations du marché, c’est-à-dire l’offre et la demande.

Comment est calculée la cote argus ?

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, la cote argus est élaborée par des experts en cotation automobile. De ce fait, leur mission est de déterminer le cours argus moyen de chaque version de chaque véhicule disponible sur le marché français. Pour le neuf, pour chaque année-modèle, et en appliquant une méthodologie rigoureuse qui repose sur quatre piliers.

Tout d’abord, il y a l’application de courbes de décote avec le prix neuf catalogue comme le point de départ. Grâce à sa grande expérience et ses nombreuses observations du marché automobile, l’Argus a pu mettre en évidence différents comportements types de décote. Il a donc proposé des courbes spécifiques. Avant qu’un nouveau modèle soit mis sur le marché, celui-ci est déjà analysé par les experts de l’Argus et placé sur la courbe la plus adéquate. Dès qu’il est commercialisé, ces spécialistes ajustent la courbe de dépréciation de chacune de ses motorisations et finitions à la hausse ou à la baisse, au moyen d’indices correcteurs.

Ce positionnement se fait sur la base d’un système de comparaison deux à deux, au sein d’une même gamme, d’une même marque ou encore d’un segment. Tout au long de la vie d’un modèle de voiture, ces professionnels poursuivent ce travail d’ajustement permanent et cela de façon objective. Pour réussir la comparaison, ils ont besoin d’une vue précise et exhaustive de l’offre de véhicules neufs. Il s’agit là du Référentiel Argus.

Comment calculer la cote argus auto gratuitement ?

Il faut se rendre sur le site de l’Argus en vous munissant de votre numéro d’immatriculation ou de votre carte grise pour avoir accès à la cote argus moyen en ligne. Sur ce site, vous avez la possibilité d’effectuer gratuitement une recherche. Vous pouvez aussi indiquer de façon manuelle le modèle, la marque ou encore l’année de mise en circulation de la voiture pour obtenir la cote argus.

Pour obtenir une cote argus personnalisée, vous devez vous rendre sur le site de La Centrale. Ce site actualise ses données de façon régulière.

Il est recommandé de rechercher plusieurs cotes sur des sites différents et de les comparer afin de ne pas surévaluer / sous-évaluer le véhicule. Par exemple, l’Argus est connu pour ses estimations à des prix faibles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est souvent critiquée par les vendeurs pour ses estimations. En dehors de la cote Argus et de la cote de La Centrale, nous avons aussi l’estimation de CapCar ou encore AutoPlus.

Faut-il choisir son assurance en fonction de la cote argus de son véhicule ?

La réponse est évidemment oui ! La cote argus ne doit pas être négligée lorsque vous choisissez votre contrat d’assurance auto. Si la cote de votre voiture est très faible, une assurance responsabilité civile suffira. Par contre, si sa cote argus est forte, il sera plus sûr d’opter pour une assurance auto tous risques. Ce choix vous permet de bénéficier d’une indemnisation dans le cas où vous subirez un vol ou un vandalisme.

Une voiture de plus de 10 ans a-t-elle un cote Argus ?

Passé l’âge de 10 ans, on estime souvent qu’une voiture n’est plus cotée. Cependant, un véhicule peut conserver une valeur non négligeable même au-delà de 10 ans, puisqu’elles ne sont pas soumises à une dépréciation équivalente. Dès lors, il faut s’appuyer sur un certain nombre de critères pour déterminer le prix de marché d’une voiture de plus de 10 ans.

En général, on considère qu’un véhicule perd 10 % de sa valeur tous les ans à partir de sa 3e ou la 4e année. Cette décote dépend bien sûr du constructeur, du modèle et de l’état de l’offre et la demande sur le marché. Vous convenez que certains véhicules sont très recherchés alors que d’autres le sont beaucoup moins.

En dehors de cette décote classique, un autre critère important est le kilométrage. Pour cela, il faut donc comparer le kilométrage du véhicule à celui qui est en général affiché pour un modèle équivalent du même âge. C’est une donnée que vous pourrez obtenir facilement sur internet.

De plus, le critère de l’entretien entre en jeu. Effectivement, si la voiture a toujours été bien entretenue, cela pourrait être un bon argument à faire valoir en cas de vente. Si le vendeur présente les factures et le carnet de vente, la valeur de la voiture ne fera qu’augmenter.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
38 070 €
43 070 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
32 201 €
36 701 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.