Reprise de véhicule : comment obtenir le meilleur prix aux Antilles-Guyane ?

Par Redaction | Le 25/04/2023 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

Vous avez très récemment eu, un vrai coup de cœur pour un nouveau véhicule, toutefois vous ne disposez pas des fonds suffisants pour vous faire plaisir ? Pas de panique, rien n’est perdu ! Savez-vous qu’il vous est possible, sous certaines conditions, de faire « reprendre » votre ancienne voiture par votre concessionnaire automobile ? Non ! Nous vous expliquons comment fonctionne la reprise de votre auto, mais surtout la manière de l’effectuer au meilleur prix.

Faire reprendre sa voiture : en quoi cela consiste-t-il ?

Généralement, on parle de « reprise de véhicule » lorsqu’un professionnel du secteur de l’automobile offre de racheter votre ancienne voiture. Il est important de savoir que cette dernière n’est pas obligatoirement conditionnée par l’achat d’un nouveau véhicule auprès du garage. La plupart du temps, les particuliers sont séduits par ce type de transaction qui est non seulement plus rapide qu’une vente traditionnelle, mais aussi beaucoup moins contraignante en terne de formalités administratives. 

Où vendre sa voiture ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, les concessionnaires ne sont pas les seuls à réaliser ces récupérations. Certaines entreprises ont pour activité principale le rachat de voitures, d’utilitaires ou encore de moto de seconde ou troisième mains, par exemple. Cela peut aussi être le cas des courtiers et même des mandataires.

Existe-t-il plusieurs types de reprise de véhicules d’occasion ?

En définitive, on dénombre deux sortes d’offres de rachat. Il existe ce qu’on appelle une reprise avec achat, mais aussi celle dite « sèche » ou encore «cash». Dans le premier cas, c’est le concessionnaire qui va récupérer votre véhicule d’occasion, soit pour l’envoyer à la casse, soit pour le proposer à d’autres acheteurs potentiels. Cette solution est cependant conditionnée par l’obligation d’achat d’un véhicule neuf au sein du garage. Ce service de reprise est rapide, car l’expertise de votre bien est moins pointilleuse et vous êtes souvent exempté des démarches administratives telles que le contrôle technique, la déclaration de cession ou la demande du certificat de non-gage. Néanmoins, l’expert du garage, la plupart du temps, offrira un prix de reprise 20 % moins élevé que celui de l’argus

Le deuxième type de reprise, pour sa part, s’effectue auprès d’agences automobiles spécialisées. Leur cœur de métier est le rachat de véhicule. De ce fait, rien ne vous oblige à acquérir auprès de ces structures une nouvelle voiture. Attention toutefois aux mauvaises surprises ! Les tarifs proposés par ces dernières sont 30 % plus bas que la cote argus

Quel est le montant de la reprise automobile ou comment calculer la reprise de ma voiture ?

Il est important de connaître les critères pris en compte par l’entreprise qui vous propose une estimation de votre voiture d’occasion. La valeur de reprise fluctue habituellement d’un établissement à un autre. Cependant, maîtriser les différents éléments retenus pour calculer cette dernière vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté et de tirer le meilleur profit de votre bien. Ainsi, pour établir une offre de reprise, le professionnel va se baser sur :

  • l’historique des réparations et de l’entretien de l’automobile ;
  • le montant des frais de remise en état ;
  • le nombre de kilomètres affiché au compteur ;
  • l’état de la carrosserie et de l’Intérieur du véhicule ;
  • l’âge de l’auto, mais aussi sa date de première mise en circulation ;
  • la motorisation (diesel, essence, hybride…) ;
  • les différentes options présentes ;
  • l’attrait de la part des conducteurs pour le modèle que vous revendez.

Savez-vous qu’il vous est également possible d’obtenir une estimation de reprise sans bouger de chez vous ? En effet, la toile regorge de sites internet mettant à disposition des internautes des outils de cotations voiture en ligne pour obtenir, dans un premier temps, le montant que vous pouvez espérer percevoir lors de sa reprise.

Comment estimer la valeur de la reprise d’une voiture qui va à la casse ?

La législation impose à tout propriétaire, dont le véhicule n’est plus roulant, de l’envoyer à la casse. Cela ne signifie pas pour autant que ce dernier n’a plus aucune valeur. En effet, il peut regorger pour le centre VHU (Véhicule Hors d’Usage) de pièces auto d’occasion qui lui sera envisageable de revendre par la suite. Si vous choisissez cette solution simple de reprise, sachez que les épavistes sont tenus par la loi d’effectuer ce service gratuitement. Seuls les frais de remorquage vous seront facturés environ 50€ si jamais il est nécessaire de procéder au retrait de votre véhicule à votre domicile.

De plus, il est tout à fait possible que vous obteniez une proposition de rachat pour pièces. Celle-ci ne dépassera que très rarement les 500€. Pour que la transaction soit réalisable, il est impératif de fournir la carte grise du véhicule ainsi qu’un certificat de situation administrative datant de moins de 15 jours. Par ailleurs, cet achat peut être cumulable avec d’autres aides, elles, gouvernementales, telles que la prime à la conversion dans le cas où vous abandonnez votre vieux véhicule pour une voiture neuve, notamment électrique.

Vous vendez votre voiture aux Antilles-Guyane ? Vers qui vous tourner pour procéder à la reprise de votre ancienne voiture ?

Pour bénéficier d’un prix de reprise le plus haut possible, rien ne vous interdit de faire une estimation auprès de différents acteurs en Guadeloupe, en Martinique ou encore en Guyane. 

La reprise auto en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane …

…auprès des garages 

Lors de la réalisation de travaux d’entretien, certains garages peuvent également proposer la reprise de votre ancienne voiture. Néanmoins, vous pouvez aussi les contacter afin d’étudier les options qui se pésentent à vous.

…auprès des concessionnaires 

La reprise auto par un concessionnaire est chose courante. Elle présente l’avantage de soulager le vendeur des démarches administratives tout en garantissant l’expertise d’un professionnel. Bien qu’aucun contrôle technique ne soit exigé, la contrepartie est l’achat d’un véhicule. Selon le contexte, votre véhicule sera soit détruit (prime à la casse) soit revendue sur le marché de l’occasion après une remise en état. 

En guise de conseils, pensez à conserver votre carnet d’entretien auto avec vos factures à jour car il reprend le suivi de l’entretien, livre un panorama clair des réparations réalisées et renseigne sur l’état réel du véhicule.

…sur des sites d’annonces 

Vous pouvez également publier une annonce sur un site d’annonces automobiles en ligne pour proposer la vente de votre ancienne voiture. Certains sites d’annonces proposent également un service de reprise. C’est d’ailleurs le cas d’oOvango.mq (en Martinique) et d’oOvango.gf (en Guyane) qui vous proposent une estimation gratuite, rapide et sans engagement. Ces sites d’annonces proposent : 

  • un paiement assuré et immédiat ;
  • une reprise sans obligation d’achat ; 
  • se débarasser des formalités administratives ;
  • une protection contre les recours pour vice caché.

…sous forme d’un rachat cash par un professionnel auto :

Le point de vente AutoEasy en Guadeloupe, vous propose une formule de rachat immédiat sans obligation d’achat d’un nouveau véhicule. 

A qui céder un véhicule d’entreprise (location de voitures, véhicules de société,…) en Guadeloupe, en Martinique ou en Guyane ?

Une agence de location aux Antilles-Guyane ou tout autre société peut envisager de vendre tout ou une partie de ses véhicules dans le but d’améliorer sa trésorerie en réduisant les frais de gestion de sa flotte automobile, ou encore dans le but de la renouveler.

Premièrement, pour qu’une entreprise (agence de location, par exemple) ou une société puisse vendre l’un des véhicules constituant sa flotte, elle doit être propriétaire de ce dernier. En effet, si la société a décidé d’externaliser sa flotte en faisant appel à une agence de location, elle n’est pas autorisée à vendre les véhicules dont elle est titulaire. Toutefois, lorsqu’un professionnel souhaite vendre l’un des véhicules lui appartenant, plusieurs options s’offrent à lui :

  • la vente à un professionnel de l’automobile : possible quel que soit l’âge et l’état du véhicule  . Dans ce cas, c’est le concessionnaire qui sera responsable de tous les contrôles (dont le contrôle technique) sur le véhicule et des démarches administratives.
  • la vente à un négociant en véhicules d’occasion ou à un loueur : uniquement lorsque le véhicule a été acheté il y a moins de 5 ans.
  • la vente à un salarié de l’entreprise : ne doit être effectuée qu’au prix de l’argus afin de ne pas s’exposer à un redressement fiscal de la part de l’Urssaf.
  • la vente à un particulier : nécessite un contrôle minutieux de l’état du véhicule afin de protéger l’entreprise d’un éventuel recours pour vices cachés.
  • la vente aux enchères : appréciée pour sa rapidité, elle permet d’ouvrir la vente à toutes sortes d’acquéreurs.

En qualité de professionnel en Guadeloupe, en Martinique ou en Guyane, il est crucial de respecter certaines démarches, dont la déclaration de cession d’un véhicule de société (à un particulier ou professionnel). 

Quelles sont les primes possibles de reprise d’un ancien véhicule ?

Lorsque l’on possède un vieux véhicule âgé de plus de 10 ans, compte tenu des différentes restrictions en vigueur sur le territoire français, il est plus que préférable de le troquer pour une voiture moins polluante. Toutefois, étant donné la vétusté de votre bien, il est peu probable qu’une vente à un particulier aboutisse, et ce, même si son état général est excellent. Afin de vous aider à acquérir votre prochaine voiture, l’Etat a mis en place plusieurs aides possibles comme :

  • la prime à la conversion. Le versement du bonus est alors lié à la reprise pour destruction d’un véhicule essence immatriculé avant 2006 ou 2011 pour un diesel ;
  • le bonus écologique. Ce dernier est cumulable avec l’offre qui peut vous être proposée lors de la reprise de votre véhicule. Cette aide a été pensée pour favoriser l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion n’émettant que peu de CO2. Le montant de cette aide gouvernementale est plafonné à 5 000 € pour les acheteurs particuliers.

Vous le savez dorénavant, vous disposez de plusieurs solutions pour ne pas vous retrouver avec votre ancienne voiture sur les bras. Selon le temps dont vous jouissez et du budget auto en votre possession, faire appel à un service de reprise peut s’avérer le choix le plus judicieux.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
56 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 900 €
29 260 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *