Carrosserie : top 10 des choses à savoir pour bien l’entretenir

Par Redaction | Le 17/12/2021 | Tutos

1) Le lavage à la main vous favoriserez

Ne prenez pas le risque d’abîmer votre carrosserie, lavez votre véhicule à la main. Cette alternative permet d’aller nettoyer chaque partie de la carrosserie dans ses moindres recoins. Vous obtiendrez alors un résultat impeccable et un lavage des plus méticuleux. Gardez en tête que les systèmes automatiques de lavage peuvent créer des dégâts plus ou moins graves. Le lavage par jet d’eau haute-pression est certes moins agressif que le lavage par rouleaux  mais il peut toutefois aggraver, à terme, les petits éclats de peinture.

2) Du jet haute pression vous n’abuserez pas

En effet, l’action du jet haute pression n’est pas complètement sans incidence sur la peinture. Ce dernier peut aggraver des petits éclats de peinture, le plus souvent sur la face avant, sur les parties plastiques peintes ou sur des chromes. Mais au niveau des joints également. Il n’est pas conseillé de passer trop près au risque de les endommager. Pour cela, maintenez le pistolet à un minimum de 20cm de votre voiture.

En conséquence de quoi, bien souvent, l’action du jet haute pression n’enlève pas complètement toute la crasse déposée en surface. Une très fine pellicule de graisse et de pollution reste fixée sur la peinture, continuant ainsi son action corrosive sur le long terme. Le lavage à la main reste le plus sûr et surtout l’idéal. Mais, bien sûr, en utilisant des produits adaptés !

3) Des produits spécifiques à votre carrosserie vous choisirez

Pour bien laver votre voiture, la méthode est tout aussi importante que le choix des produits à utiliser. Leur qualité est primordiale pour un résultat qui le sera tout autant. Premièrement, avant d’utiliser un produit, lisez le mode d’emploi. En fonction de leur concentration respective, les shampoings lustrants et polish ne s’appliquent nullement de la même façon. Il vous faudra choisir avec la plus grande précaution  vos lingettes, shampoing auto lustrant, chiffons microfibres, nettoyants carrosserie. Les spécialistes recommandent les shampoings à la cire de Carnauba qui, non seulement nettoient, mais protègent et apportent brillance. 

Le liquide vaisselle est bien entendu à bannir le plus que possible , sauf cas extrêmes, et seulement quand son action détergente pourra se montrer utile. En effet, ses agents actifs vont retirer toute la couche protectrice au niveau de la carrosserie et agresser le vernis. Le liquide vaisselle aura aussi pour effet de retirer tout le bénéfice d’un lustrage ou d’un cirage effectué auparavant. Pour des véhicules avec une capote en toile, il sera indispensable d’utiliser un imperméabilisant pour assurer une bonne étanchéité et conserver le textile propre. En n’utilisant pas les bons produits, et surtout ceux adaptés à votre carrosserie, en plus de ne pas la faire briller, vous l’endommagez. 

Petit + : vous pouvez aussi utiliser du savon noir et de l’eau froide pour laver, puis rincer avec du vinaigre blanc pour compléter l’action de vos produits nettoyants.

4) Le micro fibre vous préférerez

Ne vous munissez surtout pas d’éponges de cuisine, celles-ci peuvent être à  l’origine de micro-rayures. Les éponges dures sont seulement utiles pour des parties moins fragiles comme les bas de caisses. Si vous appuyez sur la carrosserie chargée de poussière avec une éponge vous allez rayer. Préférez des chiffons en microfibre, des gants de lavage en micro fibres et/ou une éponge de lavage de carrosserie en mousse. Composé de milliers de fibres microscopiques, le gant de lavage en microfibres décolle la saleté, en douceur. Enfin, séchez la carrosserie avec un chiffon en micro fibres également.

5) L’étape de la « douche » vous maîtriserez

Avant tout lavage, commencez par une bonne « douche ». Plus votre voiture est encrassée, plus la douche est nécessaire. Chez vous ou dans un centre de lavage à l’aide d’un simple jet d’eau ou d’un nettoyeur haute pression, cette étape permet d’éliminer les salissures, la boue, voire les micro gravillons qui se sont antérieurement collés sur la carrosserie. La douche vous évite de transporter des résidus avec l’éponge et de créer des micro rayures. 

Pensez à laver la carrosserie à froid pour ne pas faire sécher le shampoing avant le rinçage. S’il est encore chaud ou tiède, refroidissez le capot avec de l’eau froide. En plus d’abîmer la peinture, une température trop élevée fait sécher le shampooing bien avant le rinçage. Cependant, pour mieux décoller les graisses, il sera alors préférable avant toute friction d’arroser copieusement avec une eau chaude. L’idéal serait de passer au préalable dans une station de nettoyage haute pression avant d’attaquer le lavage à la main ; particulièrement pour les adeptes du lavage à sec. 

Il est crucial de faire le choix d’un endroit adapté ; si possible avec récupération et retraitement de l’eau usée pour ne pas polluer l’environnement direct.

6) Des gestes contrôlés vous effectuerez

Appliquez du shampoing nettoyant et frottez fermement et pensez toujours à laver la voiture de haut en bas. À l’éponge, commencez par le toit moins encrassé pour finir par les bas de caisse. Il est plus judicieux de commencer par le toÎt que par les jantes, car bien évidemment l’eau de lavage va s’écouler sur le reste de la carrosserie. Et ainsi permettre de laisser tremper plus longtemps les saletés. Terminez par les jantes avec un nettoyant spécifique et une brosse de nettoyage pour jantes si besoin.

7) Un rinçage adéquat de votre carrosserie vous ferez

Il ne faudra pas laisser le temps au savon de sécher, donc rincez aussi souvent que possible la carrosserie. Idéalement, travaillez par sections, puis rincez la carrosserie de manière globale à l’eau froide.  Rincez de haut en bas en commençant par le toit vers le pare-brise et la lunette arrière. Insistez sur le tour des vitres, les interstices des portières, afin d’éviter toutes coulures ultérieures. Un bon rinçage doit également permettre de chasser les dernières poussières et salissures.

Néanmoins, faites attention de ne pas asperger le sol pour éviter que des salissures ne viennent par rebond se coller sur le bas de caisse. Ensuite, une fois le rinçage terminé, ne laissez pas la carrosserie sécher en l’état. L’essuyage avec une microfibre est une étape indispensable pour éliminer toute éventuelle trace d’eau et/ou de calcaire sur la carrosserie.

8) Pour le lavage sans eau vous opterez

Le lavage sans eau c’est la grande nouveauté de ces dernières années. C’est une solution qui se réserve à un nettoyage rapide sur une voiture peu sale, ou un lavage partiel de la carrosserie pour éliminer des taches. L’utilisation est relativement simple et facile, vous pulvérisez et lavez avec un chiffon ou un gant en microfibres d’une main et vous essuyez de l’autre. En revanche, le shampoing sans eau peut s’avérer peu efficace face aux traces d’insectes un peu tenaces. Le shampoing sans eau est donc un produit qui pourra trouver sa place en complément d’un lavage plus important. Il sera alors idéal pour de petites interventions ponctuelles et dans les cas où vous n’auriez pas l’énergie de déballer votre panoplie complète : éponges, jet, gant…

9) À la cire votre carrosserie vous peaufinerez

La cire de protection reste une étape souvent négligée par beaucoup de propriétaires. Et pour cause, le temps consacré au lavage manuel est déjà important en soi. Pourtant, la cire protège votre carrosserie de la chaleur, des UV, de l’oxydation, de l’humidité, des rayures et de la pollution. Immédiatement après le lavage et avant d’appliquer la cire, prenez le soin de bien essuyer la carrosserie. Ensuite, travaillez par petites surfaces avec de l’huile de coude.

Il est conseillé de répéter cette opération environ tous les trois mois. L’application manuelle d’une cire de protection sur la carrosserie est le moyen le plus sûr pour s ‘assurer d’un rendu idéal. En plus de son effet brillant incomparable, la cire de protection protégera la carrosserie et facilitera le lavage suivant. En fin de compte, la façon dont s’enlèvent aisément toutes la poussière ou les tâches de résine et d’insectes s’apprécie. D’autant plus lorsque l’eau perle soyeusement sur la carrosserie lors des lavages. 

10) Votre dur labeur vous protégerez

Qu’il s’agisse d’un parking exigu ou encore de créneaux délicats, votre carrosserie est exposée à bien des épreuves. Il existe une multitude d’offres sur les bandes adhésives qui vous permettront de l’en protéger ; totalement transparentes, elles se collent facilement aux endroits critiques sans en altérer la couleur.

Elles agissent comme une double peau pour protéger les parties de votre carrosserie exposées aux coups de pare-chocs, aux impacts de gravillons, aux rayures de chariots et tout autres coups de portières. La pose de cet adhésif carrosserie s’effectue sans aucun additif ou produit complémentaire sur la carrosserie mais uniquement par application du film sur la partie de la carrosserie à protéger. Une alternative parfaite pour conserver votre voiture comme neuve. Un autre option serait les traitements céramique pour la protection d’une carrosserie et issus des dernières technologies. 

Entretenir sa carrosserie est une affaire du quotidien. Un entretien régulier et de qualité, l’utilisation des produits adaptés, une douche et un rinçage maîtrisé, une cire de protection et enfin la pose de bandes adhésives vous garderont bien d’une carrosserie en mauvais état. 

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
43 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
CUPRA
FORMENTOR
48 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
30 560 €
36 560 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)