Malus écologique 2023 : nouveau barème

Par Mario Dakpogans | Le 07/03/2023 | Environnement | Green

Une mise à jour du barème du malus écologique est applicable depuis le 1er janvier 2023. Ainsi, vous envisagez d’acheter une voiture neuve en 2023 ? Sachez que vous serez certainement concerné par la taxe malus 2023. Quel est le barème du malus écologique 2023 ? Comment calculer le malus écologique ? Comment éviter de payer le malus écologique ? Ce sont là quelques questions qui trouveront réponse dans la suite de cet article.

C’est quoi le malus écologique pour automobile ?

Un malus écologique a été mis en place par le gouvernement. Cela dans le but de limiter l’usage des véhicules qui émettent plus de gaz à effet de serre et encourager les automobilistes à l’achat de voitures propres. Encore appelé eco taxe, le malus écologique n’est rien d’autre qu’une taxe qui s’applique sur les voitures les plus polluantes. Calculé en fonction de la quantité de CO2 émise par la voiture, le malus écologique concerne uniquement certaines automobiles neuves. Elles doivent être achetées ou louées pour une durée d’au moins deux ans. Payé par le propriétaire de la voiture lors de l’établissement du certificat d’immatriculation, cette taxe a pour rôle d’inciter les acquéreurs à se tourner vers les véhicules moins polluants.

Grille eco taxe : quel est le montant en 2023

Si chaque année en France, le barème du malus auto évolue, il faut faire remarquer qu’en 2023, il a connu un changement drastique. Ainsi, tous les véhicules rejetant plus de 122 g/km de CO2 sont frappés par le barème malus 2023. Il correspond à un montant du malus de 50 euros, contre 127 g/km en 2022. Ensuite, ce malus écologique évolue de façon exponentielle. Par ailleurs, le montant du super-malus a également connu une augmentation. Passant de 40 000 à 50 000 euros pour ce qui est des modèles qui rejettent au-delà de 226 g/km de CO2.

Concernant le malus au poids, les conducteurs qui achètent des voitures neuves pesant plus de 1 800 kg devront payer 10 euros par kilo supplémentaire. Par ailleurs, les véhicules électriques ainsi que les hybrides rechargeables pouvant atteindre 50 km en mode zéro rejet de CO2 ne sont pas concernés par cette taxe. Il en est de même pour les véhicules adaptés pour les individus à mobilité réduite. Dans tous les cas, le malus ne peut dépasser 50% du prix d’achat de la voiture. De plus le cumul du malus écologique ainsi que de la taxe au poids ne peut excéder les 50 000 euros.

Véhicule d’occasion, polluant : comment calculer le malus écologique ?

Le montant du malus écologique s’obtient compte tenu du véhicule concerné. Ainsi, lorsque vous prenez un véhicule réceptionné dans l’Union européenne (UE), le montant du malus écologique se calcule en fonction du taux d’émission de CO2 sur chaque kilomètre parcouru. Il faudrait cependant que le véhicule en question répond aux normes techniques exigées par l’UE. Ce taux est ensuite apposé sur le certificat d’immatriculation de l’automobile. Soulignons que les émissions de CO2 se mesurent grâce à la norme WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure). En effet, WLTP est une norme qui permet de déterminer les quantités de rejet de CO2. Ainsi que la consommation des voitures thermiques tout en déterminant l’autonomie des véhicules électriques. Quant au malus écologique des autres véhicules, il se calcule à partir de la puissance fiscale de l’automobile. Cette puissance s’exprime en cheval fiscal (CV).

Comment contourner ou éviter de payer le malus écologique pour auto ?

Vous l’auriez certainement compris, tout propriétaire de véhicule émettant plus de 122 g/km de CO2 doit payer un malus auto. Cependant, il est possible, sous certaines conditions, d’éviter totalement ou partiellement de payer cette taxe. Premièrement, pour être exempté de malus écologique, il est conseillé d’acquérir une voiture d’occasion récente en France. D’autant plus que le malus ne concerne que les voitures neuves ou importées. Une autre astuce pour ne pas payer le malus écologique, c’est d’opter pour un véhicule écologique. Grâce à cette voiture, vous pouvez, en plus d’être exempté du malus, de bénéficier d’un bonus écologique.

Malus écologique 2023 famille nombreuse

Dans certains cas de figure, une réduction du malus écologique est possible pour les familles nombreuses. Il faut tout d’abord que le foyer fiscal d’au moins 3 enfants achète une voiture neuve de 5 places minimum. Ou encore le loue avec option d’achat de 2 ans au moins. Si cette condition est applicable pour une seule voiture par ménage, vous pouvez demander un remboursement avant la fin de la seconde année suivant la demande de certificat d’immatriculation. Enfin, une personne disposant d’une carte de mobilité réduite ou ayant à sa charge un enfant handicapé bénéficie d’une exonération de la taxe malus écologique, pour un véhicule portant la mention invalidité.

Retenez donc que le malus écologique est une taxe qui vise à amener tous les automobilistes à l’usage des véhicules responsables vis-à-vis de l’environnement. Évoluant chaque année, si vous prévoyez d’acheter une voiture neuve en 2023, prenez alors vos dispositions pour ne pas être surpris.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *