Comment décrasser un moteur diesel ?

Par Mario Dakpogans | Le 30/09/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

Les moteurs thermiques, fonctionnant grâce à la combustion d’un carburant, sont sujets à un phénomène d’encrassement. Les moteurs diesel, plus que ceux à essence, sont particulièrement sensibles à ce problème. Si votre voiture carbure donc au gazole, vous y serez confronté à un certain moment. Ainsi, lorsque cela vous arrive, décrasser rapidement votre moteur est la solution pour éviter que votre auto connaissent de sérieux problèmes. Pour vous aider à préserver la santé de votre moteur, découvrez dans ce guide des astuces pour décrasser votre moteur. Vous pourrez également y apprendre des méthodes pour prévenir ce phénomène et le détecter avant qu’il ne s’aggrave.

Comment savoir si le moteur de votre véhicule est encrassé ?

L’encrassement est le dépôt de crasse ou de calamine sur certaines pièces du moteur comme les injecteurs, les turbos ou encore les filtres à particules. Cette crasse n’est rien d’autre que le résultat d’une combustion incomplète des molécules de gazole, accumulée aux déjections produites par le moteur. Lorsque ces résidus de goudron et de suie nocifs finissent par obstruer ces pièces maîtresses, ils les empêchent de fonctionner correctement. On parle alors d’encrassement du moteur.

L’habitude de conduite est principalement la cause de ce problème. Lorsque vous parcourez de courts trajets, à faible vitesse, le moteur ne tourne pas à plein régime. Comme conséquence, la combustion est incomplète. Par ailleurs, les injecteurs de plus en plus petits, ainsi que l’utilisation d’un carburant de mauvaise qualité sont d’autres causes de l’encrassement moteur. Pour finir, le temps aussi à son effet sur l’accumulation de dépôt de calamines. Plus votre moteur est vétuste, plus il y a de chance qu’il soit encrassé.

Quelles en sont les conséquences d’un encrassement moteur diesel ?

L’encrassement du moteur diesel a de nombreuses répercussions lorsqu’il atteint un seuil critique. La plus sérieuse est l’augmentation excessive de la pollution de votre voiture. Cette dernière va émettre une forte quantité d’azote, ce qui est très nuisible à l’environnement. La panne moteur est également une autre conséquence de l’encrassement du moteur diesel. En effet, le dysfonctionnement d’éléments comme les injecteurs, les soupapes, le filtre à particules ou la vanne EGR conduit inévitablement à la défaillance du moteur.

Avant d’en arriver à un stade d’encrassement avancé, plusieurs signes avant-coureurs peuvent vous alerter. Il est essentiel de les connaître pour éviter une panne, coûteuse en temps et en argent. Ces symptômes sont les suivants :

Lorsque vous remarquez un de ces signes annonciateurs, vous devez tout de suite songer à décrasser le moteur de la voiture.

Décalaminage moteur : comment décalaminer une voiture ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour un décrassage du moteur. Vous pourrez décider de décrasser votre moteur diesel en roulant. Par ailleurs, vous pourrez décider d’opter pour un traitement chimique, ou pour un décrassage à l’hydrogène.

Décrasser en roulant avec produits de nettoyage

Dès que vous remarquez les symptômes cités ci-dessus, le décrassage du moteur en roulant est la solution qu’il vous faudra adopter. Cela consiste à ajouter dans un premier temps des addictifs au carburant avant utilisation. Lorsque vous achetez ces produits nettoyants pour moteur, il vous suffit de déverser leurs contenus dans le réservoir de votre voiture. Lors de la conduite, ces additifs aux propriétés détergentes vont réaliser une purge du moteur. Ils attaquent la calamite et l’éliminent, où qu’elle se trouve, dans les injecteurs, la vanne EGR, le filtre à particule ou encore le turbo. Le choix de l’additif nettoyant se fait en fonction du type de moteur. Donc, assurez-vous d’opter pour des additifs destinés aux moteurs diesel.

Lors de la conduite, faites monter la température de combustion, afin de rouler avec un moteur chaud en surrégime. Prenez pour cela une voie rapide ou une autoroute et faites tourner le moteur à fort régime. Montez à 3 500, voire 4 000 tours par minute pendant quelques kilomètres. Lorsque vous levez le pied de l’accélérateur, laissez le véhicule décélérer grâce au frein moteur. Si vous redescendez aux alentours de 1500 tr/min, remontez encore les tours jusqu’à atteindre les 4 000 tr/min. Répétez le cycle plusieurs fois pour décrasser votre moteur diesel.

Traitement chimique pour décrasser votre moteur

Dans le cas où le moteur ne répond toujours pas comme il se doit, un tour chez un garagiste est peut-être la solution. Ce dernier pourra alors éliminer les dépôts de suie en procédant à un nettoyage chimique ou à un décalaminage à l’hydrogène.

Dans le premier cas, le traitement chimique, un diagnostic est réalisé par le professionnel auto au niveau de chaque pièce maîtresse du moteur. En fonction du résultat, ce dernier pourra préconiser un traitement adéquat. Notez qu’un simple nettoyage manuel est quelquefois suffisant pour régler le problème. Cependant, lorsque l’accumulation de crasse devient critique, des produits chimiques doivent être utilisés pour le nettoyage.

La seconde option que vous avez, c’est le décalaminage à l’hydrogène. Cette méthode de nettoyage intensive consiste à injecter un mélange gazeux d’oxygène et d’hydrogène dans le bloc moteur. En faisant tourner le moteur au ralenti, le mélange brûle et décolle la calamine. À la fin de l’opération, vous avez donc un moteur presque remis à neuf.

Comment prévenir un encrassement du moteur ?

Décrasser votre moteur est une opération qui peut vous coûter jusqu’à une centaine d’euros. Lorsque le problème devient assez sérieux, cela peut conduire à un changement d’une des pièces maîtresses du moteur. Dans ce cas, les prix peuvent atteindre des centaines, voire un millier d’euros. Pour éviter de tels soucis, vous devez prévenir l’encrassement de votre moteur diésel.

Vous pourrez pratiquer des trajets assez longs à titre préventif pour éviter une accumulation de dépôt dans le moteur. Durant le parcours, évitez une conduite très douce et des arrêts répétitifs. Pour le bon fonctionnement du moteur diesel, une conduite sportive est recommandée.

Un entretien régulier est aussi une solution préventive qui s’offre à vous. En plus de limiter l’encrassement, cela prolonge la durée de vie de votre moteur. Passez donc de temps en temps chez votre garagiste pour vous assurer de son bon état. Dans le même temps, faites vos vidanges dans les temps et utilisez une huile moteur de qualité.

Pour +

L’encrassement moteur : comment l’éviter ?

Surchauffe moteur : comment agir ?

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
33 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *