Amortisseurs auto : quand les remplacer ?

Par Redaction | Le 11/02/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

Au même titre que les plaquettes de frein ou les pneus, les amortisseurs sont des pièces d’usure auxquelles il faut accorder une attention particulière ; notamment en pensant à les remplacer régulièrement. Toutefois, à l’inverse des pneus et à défaut de témoins d’usure, il est plus difficile de savoir quand exactement les remplacer. 

Quelle fonction occupe les amortisseurs ?

Partie intégrante du système de suspension, les amortisseurs ont un rôle en matière de confort de conduite mais aussi et surtout en matière de sécurité. En effet, ils permettent de freiner les mouvements des ressorts de la suspension et de maintenir les pneus en contact avec le sol, impactant ainsi la qualité du freinage et de fait, la direction du véhicule. En somme, ils permettent d’absorber les vibrations du véhicule et ses rebonds sans omettre la bonne tenue de route.

Les amortisseurs jouent ainsi un rôle essentiel dans la sécurité et la stabilité du véhicule en encaissant les chocs ; améliorant le contrôle lorsque vous tournez, freinez, accélérez ou rencontrez des surfaces de route instables. Ils sont particulièrement utiles dans les virages serrés, sur les routes accidentées et dans les trous et nids-de-poule. Sans eux la conduite serait très fatigante, voire très dangereuse. 

En conséquence, les amortisseurs assurent plusieurs fonctions :

  • Assurer que le mouvement des ressorts de la suspension reste équilibré
  • Absorber les chocs et éliminer les effets de rebond 
  • Maintenir le contact entre la route et les pneus
  • Éviter les vibrations dans l’habitacle 
  • Améliorer l’efficacité du freinage 
  • Améliorer la précision de la direction 
  • Aider à la bonne tenue de route 

En raison des nombreuses contraintes exercées sur ce type de pièce, la durée de vie d’un amortisseur auto est en moyenne de 80 000 km.

Quels sont les risques encourus avec des amortisseurs usés ?

Le remplacement des amortisseurs se révèle indispensable pour plusieurs raisons.

Lorsque les amortisseurs usés, le confort de la conduite diminue drastiquement puisque les chocs sont moins bien absorbés. Les conséquences peuvent être plus dangereuses quand les amortisseurs sont défaillants. Ils ne sont pas en mesure de maintenir le pneu en contact avec la route ou même d’éviter un mouvement excessif du véhicule. En effet, compte tenu du fait qu’ils maintiennent les roues au sol lors du freinage, des amortisseurs usés augmentent la distance de freinage.

+ Le saviez-vous ?

Des amortisseurs usés vont rallonger fortement vos distances de freinage. A 50 km/h, vous mettez environ 2,6 mètres de plus pour vous arrêter soit la largeur d’un passage pour piétons. Cette distance augmentera jusqu’à 6 mètres sur route mouillée, système ABS à bord ou non.

Vous pouvez éventuellement en perdre le contrôle. Par ailleurs, les risques d’aquaplaning se voient ainsi décupler sur une chaussée mouillée. D’ailleurs, quand le véhicule est mal amorti, le conducteur se fatigue vite et peut avoir mal aux articulations et notamment au dos. En outre, il ne faudrait pas oublier que l’usure des amortisseurs entraîne également l’usure des autres éléments, dont le système de suspension et les pneus.

+ Pour info

Des amortisseurs usés à 50% vont accélérer l’usure générale de votre véhicule et notamment la détérioration de vos pneus de 25%.

Quand remplacer vos amortisseurs ?

Selon le niveau d’usure et des défaillances remarquées, le remplacement devra être plus ou moins imminent. Comptez de quelques semaines à quelques jours car votre sécurité n’est plus totalement garantie, la tenue de route altérée et les distances de freinage rallongées. Dans la mesure où votre amortisseur est rompu, reprendre la route en état est très risqué :

  1. Les chocs ne sont plus aussi bien absorbés
  2. La voiture rebondit beaucoup à chaque ralentisseur ou irrégularité de la route
  3. La tenue de route perd en qualité
  4. Le freinage peut sembler moins efficace

Nous vous recommandons vivement d’appeler une dépanneuse et rendez-vous chez un garagiste.

Et, dans tous les cas, une réparation n’est pas envisageable, il vous faudra bien effectuer un remplacement.

+ Pour info

Les amortisseurs se changent par paire, amortisseurs avant et amortisseurs arrière. Changer un seul amortisseur entraînerait aussitôt et obligatoirement un déséquilibre du véhicule.

Le carnet d’entretien de votre véhicule vous indique la fréquence de remplacement et de vérification de l’état de vos amortisseurs. Ces indications varient bien entendu en fonction du type de véhicule. En moyenne, il est conseillé de vérifier leur état à partir de 70 000 km, en plus de les remplacer, toujours en moyenne, tous les 80 000 kilomètres. Cependant, les constructeurs vont jusqu’à recommander une vérification tous les ans ou tous les 20 000 km. On est jamais trop prudents !

Dans la pratique, l’usure de vos mortisseurs dépendra de la fréquence de conduite ainsi que de l’état des routes que vous empruntez régulièrement. Bien évidemment, en dépit de ces estimations, remplacez vos amortisseurs au moindre signe d’usure. Celle-ci est progressive ce qui préfigure qu’elle peut être détecter au plus tôt grâce à des vérifications régulières et aussi retardée.

Les premiers signes d’usure de vos amortisseurs

Malgré l’échéance des 80 000 km, quelques signaux semblent sonner la sirène d’alerte sur le niveau d’usure de vos amortisseurs :

  • Baisse de la qualité de confort de conduite / conduite inconfortable
  • Tenue de route dégradée, l’arrière aura tendance à chasser
  • Le véhicule se déporte de manière inhabituelle dans les virages
  • Difficulté à contrôler la direction, à maintenir une trajectoire
  • L’usure prématurée et irrégulière des pneus en plus d’un déséquilibre, cela signifie que les pneus absorbe les chocs à la place des amortisseurs. Par ailleurs, le bon parallélisme du véhicule est à remettre en question.
  • Des fuites d’huile au niveau des cylindres des amortisseurs, c’est là l’indice visuel le plus courant. En effet, les fluides sont censés rester à l’intérieur des amortisseurs, et non à l’extérieur. Cela se produit lorsque les joints de l’amortisseur sont usés ou endommagés. Un amortisseur qui fuit ne fonctionnera pas correctement car la perte de liquide entravera son fonctionnement interne. Par ailleurs, la saleté et la rouille peuvent se déposer sur l’amortisseur et se coincer dans le liquide, ce qui affecte alors son mouvement.

+ Pour info

Depuis le 1er Janvier 2008, les amortisseurs présentant des fuites d’huile sont considérés comme défectueux lors du contrôle technique et doivent ainsi être remplacés avec obligation de passer une contre-visite. 

  • La distance de freinage est rallongée
  • Un effet de « plongée » vers l’avant lors du freinage
  • Des grincements au passage d’un ralentisseur (dos d’âne)
  • Tremblements du volant
  • Instabilité du véhicule et perte d’adhérence en cas de vents forts ou de vitesse élevée
  • Des bruits anormaux : cognements dans les virages ou au freinage, grognements, entrechoquements, grincements peuvent indiquer une défaillance ou une usure des amortisseurs et coupelles d’amortisseurs, voire même d’éléments liés à la direction.

Comment vérifier l’état de vos amortisseurs ?

Outre la durée de vie moyenne, un indice tel qu’un contrôle visuel des amortisseur permet de détecter rapidement une possible fuite d’huile. Mais, le moyen le plus sûr de déterminer leur niveau d’usure reste le contrôle technique. Néanmoins, il est possible de tester soi-même la suspension et ainsi s’assurer de l’absence de symptômes d’usure.

  • Le test de rebond

Commencez par un petit contrôle visuel en vous plaçant face à votre véhicule, stationné sur une surface plane. Si déjà à cette étape vous constatez qu’un coin du véhicule n’est pas à la même hauteur que les autres, il peut s’agir d’un problème d’amortisseurs. Appuyez sur un coin avant du pare-chocs. Lorsque vous le relâchez, il ne doit rebondir qu’une fois au retrait de la pression ; sinon, vos amortisseurs sont usés. Répétez ce test à tous les coins du véhicule pour tester chaque amortisseur.

De plus, vous pouvez aussi inspecter l’usure de la bande de roulement des 2 côtés de vos pneus. Une inégalité d’un côté à l’autre préfigure l’usure de vos amortisseurs.

Comment prévenir l’usure prématurée de vos amortisseurs ?

La vraie question est : Qu’est-ce-qui porrait avoir une incidence négative sur vos amortisseurs ? Plusieurs facteurs rentrent en jeu et plusieurs solutions s’offrent à vous pour en limiter les impacts. C’est essentiellement :

  • Le mode de conduite qui est en cause, notamment la conduite sportive
  • Le fait de tracter une remorque
  • Les routes dégradées et la manière dont vous les appréhender
  • La corrosion qui crée une faiblesse structurelle ou des trous dans la structure de suspension
  • Le nombre de kilométrage
  • Les impacts ultérieurs et exceptionnels tel qu’une collision

Pour y remédier, pensez à :

  • Freiner pour passer les ralentisseurs et toutes irrégularités de la route
  • Éviter le plus que possible les trous et les terrains présentant des déformations
  • Ne surcharger pas votre véhicule, la surchage fait consommer plus dans les embouteillages en plus de précipiter le changement des pneus.
  • Adopter une conduite souple et sans à-coups
  • Vérifier l’état de vos amortisseurs après un choc ou impact violent

Quel est le coût du remplacement de vos amortisseurs ?

Le prix de l’intervention comprend le changement des coupelles d’amortisseurs, le réglage du parallélisme, en plus de la main d’œuvre. Comptez en moyenne entre 200 et 400 euros au total. Toutefois, cette estimation peut varier selon le modèle de véhicule.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
20 680 €
26 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.