Pneus : évitez leur changement prématuré

Par Redaction | Le 17/12/2021 | Guides & Essais | Tutos

  • Partager l'article sur :

Les pneus sont la seule partie de votre véhicule en perpétuel contact avec la route. Il en relève donc de votre sécurité et de celles de vos passagers d’y attacher une attention particulière. Adoptez les bons réflexes et une démarche proactive pour éviter le changement prématuré de vos pneus.

Tout est dans la conduite…

Pour éviter un changement prématuré de vos pneus, préférez une allure de conduite optimale. Pour ce faire, appréhender la route autrement, tout en souplesse. Le style de conduite souple, c’est savoir se servir correctement du frein moteur, mieux gérer les différents rapports de vitesses, et donc réduire sa consommation de carburant lors de chaque trajet. Être plus souple dans sa manière de conduire a ses avantages. Vous pouvez mieux anticiper les déplacements des autres usagers (cyclistes, piétons, motards,…), et donc accélérer et freiner de manière moins brutale. Le but final étant de moins solliciter vos freins. Basique.

Par ailleurs, utilisez le frein moteur, soit l’inertie du moteur. Au lieu de constamment freiner, utilisez des techniques de freinage qui auront pour effet de moins endommager les pièces. Par exemple, optez pour le freinage dégressif : freiner fort au début puis relâcher la pédale progressivement. Ainsi, en plus de faciliter les déplacements de tous, cela permet de ralentir l’usure de certains éléments de votre véhicule, tels que les plaquettes de frein, les pneumatiques ou encore les amortisseurs. Peu d’automobilistes en ont conscience, mais freiner brusquement ou accélérer rapidement entraîne toujours une surconsommation de carburant. La conduite souple réduit l’usure de votre véhicule en plus de vous faire économiser sur la quantité de carburant utilisée. Osez la souplesse, préservez vos pneus.

… et l’allure aussi

Plus on roule vite, plus les pneus s’échauffent… La survitesse réduit considérablement la durée de vie des gommes de vos pneus, surtout sur des chaussées avec des imperfections, des trous ou même des bosses.  En fonction de l’état de la route, vos pneus seront plus ou moins soumis aux agressions extérieures.

Avec la chaleur, les pneus deviennent plus souples et peuvent se voir sérieusement attaqués en cas de choc, pouvant aller jusqu’à l’éclatement. Notre climat tropical couplé à une chaussée dégradée fera « fondre » plus rapidement vos pneus.  En roulant à allure modérée, tout le monde est protégé : vous, vos passagers et vos pneumatiques!

Rien ne vaut un entretien régulier des pneus

L’entretien régulier des pièces, c’est une évidence et pourtant ! A chaque changement d’huile, profitez pour faire vérifier et lubrifier les composantes de vos freins. De plus, respectez les pressions de gonflage prescrites par votre constructeur. Elles déterminent, pour chaque véhicule et chaque pneumatique, le niveau d’écrasement de la gomme qui va optimiser le comportement sur route, et donc votre sécurité et celle de vos passagers.

Les pneus, même gonflés à l’azote, se dégonflent naturellement. Un pneu perd 0,2 bar tous les trois mois. C’est pourquoi il est important de vérifier – à froid, c’est-à-dire sans avoir trop roulé – et d’ajuster la pression toutes les quatre semaines au moins. Un pneu sous-gonflé, sur-gonflé ainsi qu’un mauvais parallélisme est synonyme d’accident. L’entretien régulier, lui, est garant de sécurité. 

Les témoins d’usure seront vos alliés

Ne changez pas vos pneus sur une simple intuition, faites confiance à vos témoins d’usure. C’est un surplus de gomme de 1,6 mm, incrustée au fond des rainures sur la bande de roulement (la partie du pneu en contact avec la route). En règle générale, la durée de vie d’un pneu varie d’un produit à l’autre. Vous pouvez compter en moyenne 20 000 km pour un premier prix, 30 000 km pour un milieu de gamme et jusqu’à 50 000 km pour un pneu Premium. La durée de vie d’un pneu dépasse rarement les 40 000 km, selon l’usage, le style de conduite et le type de parcours.

Pour votre sécurité mais aussi celle de vos passagers, contrôlez régulièrement vos témoins d’usure. Rien de plus simple! Pour ce faire, arrêtez votre véhicule sur une surface plane, en orientant vos roues à 45° vers la droite ou la gauche. Ils sont facilement identifiables grâce à un petit symbole visible sur la bande de roulement ; il peut s’agir d’un sigle « TWI » (Tread Wear Indicator), d’un logo, d’un triangle ou même d’un petit Bibendum pour les pneus de chez Michelin. Le témoin d’usure du pneu doit rester plus bas que la gomme du pneu. Si le pneu atteint la limite du témoin, il est temps de le changer. 

La surchage, l’ennemi des pneus

Le saviez-vous ? Un véhicule surchargé demandera plus d’efforts aux pneus. En plus, la tenue de route, les distances de freinage évoluent quand le véhicule est en surcharge ; au point de modifier fortement son comportement sur la route. La surcharge de votre véhicule provoque aussi un échauffement des pneumatiques pouvant entraîner déformation, éclatement, crevaison et accident. Pour éviter cela, ne dépassez pas le poids recommandé indiqué sur votre pneu. Ce dernier se trouve sur le flanc de votre pneu comme suit  245  40 R20  99 W, par exemple. 

  • « 99 » est l’indice de charge maximale par pneu à la vitesse indiquée par le code de vitesse (99 = 775 Kg)
  • «W» ou la dernière lettre étant la vitesse maximale à laquelle le pneu peut rouler à pleine charge, soit 775 kg par pneu, dans notre exemple. “W” représente une vitesse maximale de 270 km/h.

Pour info : L’indice de charge le plus faible est 68 et correspond à un poids de 315 kg par pneu. Alors que l’indice maximum 120 permet d’aller jusqu’ à 1 400 kg par pneu. 

Un pneu avec un indice de charge incorrect entraîne une usure de la gomme bien plus rapide de ceux-ci. Vous serez donc contraint de les changer bien plus souvent. En outre, rouler avec des pneus dont l’indice de charge dépasse la norme augmente votre consommation de carburant. À savoir que lors d’un contrôle de police vous vous exposez à des amendes si vous ne respectez pas les normes. Vous l’aurez compris, la surcharge ce n’est ni bon pour vous ni pour vos pneus. Pour vos prochaines vacances, voyagez léger !

Une conduite souple, un entretien régulier, des témoins d’usure sous surveillance ; le tout loin de la survitesse et de la surcharge vous gardera du changement prématuré de vos pneus. Usez de vigilance, pas vos pneus!

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
45 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
23 490 €
28 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.