Honda e : la citadine électrique irrésistible

Par Laurent Dubois | Le 11/08/2022 | Essais Autos | Guides & Essais

Une nouvelle dynamique pour le constructeur Honda

L’année 2022 marque un véritable tournant stratégique pour Honda. « Les défis environnementaux accentuent le besoin de vivre dans des espaces plus propres. Nous nous sommes donc engagés à électrifier 100 % de notre gamme grand public cette année afin de garantir des émissions plus faibles et un avenir plus propre », explique le constructeur. Le modèle Honda e s’inscrit totalement dans cette logique avec son bloc électrique de 35,5 kWh, avec 136 ou 154 ch sous la pédale suivant la version choisie.

Les lignes extérieures, épurées, tranchent radicalement avec l’ensemble de la production automobile. Ce design donne à la Honda e des allures de voiture du futur, avec des formes douces qui plairont autant aux femmes qu’aux hommes. Les feux avants et arrières intègrent intelligemment les clignotants tandis que les poignées de porte à l’arrière sont judicieusement dissimulées dans la fenêtre. C’est en entrant dans l’habitacle et en mettant le contact que la surprise est réelle. Les différents écrans, sur toute la largeur du tableau de bord, offrent de nombreuses personnalisations. Cela facilite le partage d’informations entre le conducteur et le passager, comme l’affichage de photos par exemple. Les enfants pourront même admirer depuis la banquette arrière un économiseur d’écran du type aquarium animé à chaque feu rouge … Effet garanti ! Mention particulière au design des assises en tissu qui donnent l’impression d’avoir déplacé son canapé dans la voiture. Bluffant !

La Honda e : taillée pour la ville

Les premiers tours de roues restent gravés dans la mémoire. En effet, deux caméras compactes remplacent les rétroviseurs extérieurs conventionnels. D’ailleurs, il en est de même pour le rétroviseur central qui peut être utilisé en mode miroir ou être basculé sur le mode caméra. Principal avantage : une image numérique lisible y compris la nuit et sans éblouissement. Grâce à ses 3,89 m de longueur, la Honda e se faufile sans aucun mal dans la circulation. De plus, son rayon de braquage de 4,3 m lui permet de tourner dans un mouchoir de poche.

Le châssis a été entièrement conçu autour du bloc électrique pour conserver un poids raisonnable ( 1520 kg ). Son centre de gravité assez bas et une répartition des masses idéale ( 50-50 ) s’inscrivent dans cette dynamique. Le véhicule est très sain dans ses réactions ( changement de cap, freinage ) et l’accélération assez franche ( 8,5 secondes testées pour atteindre 100 km/h sur la version de 154 ch ). Véritable propulsion, elle autorise même son conducteur à faire quelques figures ! Attention au faible maintien des sièges en revanche. Bref, kilomètres après kilomètres, le plaisir de conduite est bien là et la promesse de Honda de se démarquer entièrement respectée. Reste l’autonomie qui s’avère en dessous de la concurrence : 150 km environ suivant l’usage. Cela limite la Honda e à des trajets principalement urbains, la jauge baissant rapidement en abordant des voies rapides.

Finalement, commercialisée 36 000 € hors options ( 3000 € de plus pour la version de 154 ch ), la Honda e n’est pas donnée. Un prix justifié pour un achat coup de cœur et pour les citadins privilégiant l’exclusivité d’un véhicule terriblement attachant.

Caractéristiques techniques

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
38 070 €
43 070 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
32 201 €
36 701 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.