Motos customs d’occasions à moins de 10 000 €

Par Hervé Fitte-Rey | Le 01/03/2024 | Conseils achat / vente | Passion auto / moto

Les motos customs représentent un style vraiment indépendant qui se repose sur un genre de conduite assez typé et un état d’esprit à part. Il y a au moins une marque très axée custom que tout le monde que tout le monde connait. Il s’agit bien évidemment des mythiques Harley-Davidson. Certaines de ces motos customs peuvent atteindre des prix exorbitants, mais en occasion, il y a de quoi trouver le bonheur parfait pour un motard qui désire rouler dans cette position.

C’est quoi une moto custom ?

La moto custom est une catégorie de motos, reconnaissable au premier coup d’œil, avec son esthétique allongée et basse. Elle est également reconnaissable à l’allure du motard qui la pilote : 

  • les pieds bien avant ;
  • les bras en hauteur et bien écartés ;
  • il porte un casque bol avec des lunettes noires ;
  • son assise est basse.

La moto custom est utilisée généralement pour des trajets tranquilles, ou balades pépères. Rouler en custom en groupe est super sympa et donne la banane à coup sûr.

Recherche des meilleurs customs d’occasions avec des prix abordables.

Il est vrai que ces motos n’ont pas l’attrait des jeunes conducteurs, car dans les concessions motos, elles se font plus discrètes. Pourtant, avec leurs charmes, leurs vitesses limitées et la prise d’angle restreinte, ces motos sont un gage d’assurance. Ce qui signifie que pour se faire la main sur une machine, pourquoi ne pas opter pour une moto custom, pour rouler “pépère” au départ et peut-être pour toujours, qui sait… Voici quelques modèles de véhicules de différentes années que l’on trouve d’occasion avec ou sans ABS et qui vont sûrement faire rêver certains motocyclistes.

La Triumph Bobber 1200

Cette Bobber est dépouillée, basse et longue et quand on regarde la selle monoplace qui est suspendue, elle interpelle. Bon, vous l’aurez remarqué, j’ai écrit monoplace, donc sur cette bécane, oubliez le passager ou la passagère, c’est une moto d’égoïste. Les finitions de cette Triumph Bobber 1200 sont de très haut vol.

Le confort

Le motard est sur une assise d’à peine 690 mm de hauteur de selle. Autant vous dire, qu’elle est accessible à tous les gabarits de pilotes et les repose-pieds ne sont pas en avant, mais en position médiane. Par contre, la selle est un peu ferme comme les suspensions, ce qui se ressent sur longs trajets. Le guidon est plat et n’impose pas d’avoir un certain physique pour être à l’aise sur cette moto. Le petit réservoir de seulement 9,1 litres permet de bien tenir la machine avec les jambes. Le tableau de bord reste simple avec le compteur et une fenêtre digitale qui donne beaucoup d’informations comme : 

  • l’heure ;
  • l’indicateur de rapport engagé ;
  • la jauge à essence ;
  • la consommation moyenne et instantanée ;
  • l’autonomie ; 
  • le régime moteur.

Toutes ces informations s’affichent d’une simple pression sur le bouton “Info” du commodo. Et il y a un truc cool sur ce tableau de bord, c’est qu’il est inclinable grâce à une charnière.

La conduite 

La conduite en ville est pas mal avec son rayon de braquage qui est vraiment correct. Dans les ronds-points, on ne ressent pas la sensation d’avoir “les guidons qui tombent” comme sur certains customs. Les commandes sont progressives et douces. Autre point fort : son régulateur de vitesse qui est bien commode pour des trajets un peu plus longs. Circuler en ville se fait sans souci malgré les rétroviseurs qui sont en bout de guidon. Mais comme ce dernier ne fait que 760 mm de large, ça passe.

Sur routes ouvertes, cette Triumph ronronne de plaisir. Le motard encaisse la prise au vent, car il n’a pas trop la position dite du “drapeau” et la stabilité de cette machine est bonne. Cette bécane se laisse facilement manier avec son poids de 250 kg tous pleins faits. Le système de freinage avec des disques Brembo est bon.

Cette Triumph Bobber 1200 génère du plaisir et satisfera les motards qui recherchent une bécane avec un look qui déchire, qui soit performante et rassurante.

La Yamaha XV 950 Bolt

Voici une moto custom qui quand on la regarde laisse penser à une certaine Sposter 883. Retour aux sources avec une moto dépouillée, petite selle, dénudée. Cette moto va à l’essentiel, un guidon avec un moteur qui va faire hérisser les poils des bras.

Le confort

Avec une hauteur de selle de seulement 691 mm, tous les petits bikers reposeront les pieds par terre. À hauteur des yeux, quand on est assis sur cette machine se présente le guidon et un compteur qui reste basique. Une belle selle avec amortisseur est posée sur le cadre, mais niveau confort, c’est quand même limité. Il en est de même pour la selle ou strapontin du passager et pas de poignée de maintien non plus.

La conduite

En ville ou dans les embouteillages, la Yamaha XV 950 Bolt circule aisément et se faufile facilement avec sa taille fine et son poids de 250 kg. Comme le poids est placé très bas, les manœuvres à vitesse réduite se font assez facilement. Sur route ouverte ou autoroute, une fois les 130km/h atteints, les bras s’allongent, et le pilote fait “Drapeau”, mais pourtant la tenue de route reste impeccable.

Au-dessus de cette vitesse, d’une vous risquez de perdre votre permis et de deux, franchement la conduite n’est pas du tout confortable. Par contre, sur les routes secondaires, la Bolt déroule, et cela, sur tous les rapports. La boîte de vitesses est douce et le couple du moteur permet de pouvoir rouler sans changer les rapports de vitesse. Elle dispose d’un système de freinage ABS à l’arrière très efficace, à l’avant, il s’agit juste d’un ralentisseur. Pour freiner fort, il faudra bien serrer la poignée, le mieux étant de combiner les deux, avant et arrière. 

C’est une moto qui est très bien pour un usage au quotidien et qui ravira les motards, car elle est simple et efficace.

Après le 125 cm3 Shadow custom, Honda revient avec le CMX Rebel 500 éligible au permis A2

Le CMX Rebel de chez Honda est un petit custom, court sur patte, compact et pas large. Quand on jette un œil dessus, on est plus dans les Bobber que dans les choppers car il n’y a pas un seul chrome en vue. Un look original bien bad boy ou bad girl comme vous voulez. C’est une moto qui a de la gueule avec son bicylindre en ligne.

Le confort

Pour s’installer aux commandes de cette machine, rien de plus simple et tout le monde peut en profiter grâce à une hauteur de selle de 690 mm. Ce custom a été pensé pour les petits gabarits avec son guidon et ses repose-pieds rapprochés. Le tableau de bord est vraiment simple seulement : 

  • la jauge à essence ;
  • le compteur ;
  • l’horloge ;
  • deux trips.

La suspension arrière est dure, ce qui signifie que sur la selle du pilote et celle du passager ça risque de piquer un peu sur des trajets longs.

La conduite

La conduite en ville se fait sans aucuns problèmes. Du fait que ce custom soit compact, il circule en milieu urbain avec agilité et une boîte douce. Le moteur est souple avec ce bicylindre en ligne qui reprend les gaz sans rien dire. Sur routes ouvertes, en ligne droite, la moto reste stable. Le petit bicylindre se prête facilement au jeu. Repartir en 6 à 60 km/h ne lui fait pas peur. Le train avant a tendance à s’engager un peu dans les virages, c’est le pilote qui doit négocier sur son guidon afin que la bécane ne tombe pas vers l’intérieur dans un virage. Mais avec le poids de 200 kg de cette machine et sa dimension, la manœuvre reste facile. 

C’est une moto qui est facile à prendre en main et qui accepte d’être mal menée pour donner du plaisir, elle fera certainement plaisir à tous les jeunes pilotes qui rêvent d’un custom qui a de la gueule, car elle est compatible en permis A2.

La Kawasaki VN 900 Custom

Côté look, cette bécane a une ligne basse et allongée avec une roue avant jetée vers l’avant qui lui accorde un petit côté rebelle, mais discret. Sur le réservoir aplati se trouve la centrale avec tous les instruments.

Le confort

C’est une machine assez longue et de 685 mm de hauteur de selle, ce qui semble être bien pour tous les gabarits. Mais pas du tout, car les commandes sont avancées, ce qui veut dire qu’il faut de l’allonge au niveau des jambes, mais pas seulement. Les bras doivent être longs également parce que cette bécane est équipée de guidon extra-large Wishbone. Par conséquent, si vous mesurez en dessous de 1,65 m, passez votre chemin sinon cela risque d’être compliqué pour vous, à moins que vous aimiez la torture. La selle du motard est confortable avec ce petit dosseret. Pour le passager en revanche, elle ou il sera assis sur une petite selle, pas très accueillante disons-le.

La conduite

Avec ses 278 kg pleins faits, la Kawasaki VN 900 Custom est une moto distrayante qui accepte tous les modes de conduite, que ce soit pour aller au travail, ou se balader seul ou en duo. En ville, elle permet d’avoir une conduite cool et ne fait pas mal au dos si on roule sur des pavés. Elle tombe un peu à vitesse réduite, mais elle se pilote normalement et prend graduellement les angles. En dehors de la ville, cette machine permet au conducteur d’enrouler les virages sans aucune appréhension. La tenue de route est impeccable et son système de freins est vraiment correct. Elle est équipée d’un amortisseur arrière Uni Trak qui agit super bien sur les chocs malgré son faible débattement.

En définitif, c’est une moto qui est carrément attachante, car elle se prend facilement en main.

De part leurs conceptions, les motos customs sont plutôt fondées sur une conduite à allure tranquille plus que sportive. Ce sont des motos qui restent très conviviales pour les motardes et les motards. Elles sont destinées à ceux et à celles qui aiment rouler, comme dit l’expression “Cheveux au vent” malgré le port du casque, flâner et profiter du paysage.

Hervé Fitte-Rey
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
LEXUS
RX 450H
39 490 €
41 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
PEUGEOT
2008
17 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *