Kawasaki Z900 RS : une moto néo-rétro qui tape à l’oeil !

Par Redaction | Le 01/08/2022 | Essais Motos | Guides & Essais

Les points forts Kawasaki Z900 RS

  • Esthétique
  • Qualité des finitions
  • Tenue de route avec la qualité des freins roulants
  • Comportement moteur

Les points faibles Kawasaki Z900 RS

  • À-coups de reprises désagréables
  • Manque de poignées pour les passager
  • Manque affichage de la vitesse numérique

Cette moto est un hommage de la multinationale japonaise à un de ces anciens modèles : la 900 Z1. Avec ce deux roues, s’opère un véritable retour aux sources en toute modernité. Cette Kawasaki Z900 RS s’inspire de la même base que la Z900 mais elle a été retravaillée de façon à séduire les amateurs des premières heures de la marque.

S’inspirer du passé sans oublier la modernité

Cette Kawasaki Z900 RS a conservé quelques similitudes avec la Z900 :

  • le cadre treillis tubulaire ;
  • le bras oscillant ;
  • le moteur.

Mais cette moto s’est également inspirée de sa grande soeur : la 900 Z1. En effet, on souligne que le constructeur a réalisé un beau travail esthétique néo-rétro à différents endroits. Autour des jantes par exemple. Ici, il s’agit de jantes alu noires mais dans lesquelles a été inséré un liseré chrome qui rappelle les jantes à rayons de l’époque. D’ailleurs, ce liseré fait également le tour de la jante comme cela se faisait sur les anciens modèles. Ce style néo-rétro induit par les touches de chrome, très à la mode à l’époque, se retrouve un peu partout sur la moto. On le voit sur le radiateur, sur les ailettes, sur les cales-pieds et même ça et là sur le bloc moteur. Et puis, qui dit moto à l’ancienne, dit phare et compteurs ronds, logos en relief et réservoir en forme de goutte-d’eau.

Mais Kawasaki n’a pas oublié que l’on était en 2022 ! On retrouve la modernité avec une technologie LED sur les clignotants, le feu arrière et le feu avant mais aussi avec l’afficheur LCD. Le guidon, quant à lui, se veut aussi dans un esprit rétro. Gris chromé et très cintré, il dispose d’une position de conduite haute et confortable. Et en parlant de confort, la selle matelassée est spacieuse et moelleuse et à l’arrière, sa largeur est très agréable. Pour la partie arrière, la forme queue de canard est elle aussi inspirée de la 900 Z1.

Faire de la nouveauté avec l’ancien

Moins puissante que la Z900, cette Kawasaki Z900 RS développe moins de chevaux : 14 de moins mais elle a gagné en couple. Ici, le style néo-rétro recherche un roadster à l’ancienne et non pas un roadster à caractère sportif. Elle a moins de pêche mais offre un plus grand confort. Toutefois, un vrai travail sur la cartographie a été réalisé pour avoir plus de vivacité dans les démarrages. à l’arrière, la grosse différence avec la 900 Z1, on est sur un simple amortisseur central pour un meilleur confort d’utilisation et une meilleure tenue de route. Le freinage radial et le contrôle de traction sont aussi de véritables points de nouveauté qui améliorent nettement la conduite.

Finalement, on aime le fait que Kawasaki ait voulu faire revivre un modèle d’antan avec de la modernité. On retrouve beaucoup de traits de la 900 Z1 qui allient la modernité et la technicité de notre époque. Le constructeur a donc joué la carte de la sécurité en reprenant un modèle qui marche, depuis toujours. Ce véhicule est très confortable, avec un châssis qui a fait ses preuves et un moteur assez vif avec de belles relances. Esthétiquement, on ne peut que saluer le travail de rappel des anciens modèles qui est visible sur toute la moto.

Caractéristiques techniques de la Kawasaki Z900 RS

  • Moteur : 4 Cylindres en ligne, 4 temps, refroidi par eau
  • Cylindrée : 948 cc (73.4 x 56 mm)
  • Puissance : 111 ch à 8 500 tr/min
  • Couple : 10 mkg à 6 500 tr/min
  • Transmission : boîte 6 rapports , manuelle secondaire par chaîne
  • Cadre : treillis titulaire en acier
  • Longueur : 2 100 mm
  • Largeur : 865 mm
  • Hauteur : 1 150 mm
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 835 mm
  • Empattement : 1 470 mm
  • Poids en ordre de marche : 215 kg
  • Trains avant : fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, débattement : 120 mm
  • Freins avant : 2 disques Ø 300 mm, 2 étriers radiaux 4 pistons, assistance ABS
  • Roue avant : 120 / 70 – 17
  • Trains arrière : Mono-amortisseur, débattement : 140 mm
  • Freins arrière : 1 disque Ø 250 mm, étrier 1 piston
  • Roue arrière : 180 / 55 – 17
  • Prix en Martinique : 14 450 €
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
LAND CRUISER
60 990 €
63 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
32 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *