Yamaha XSR 900 : parmi les meilleurs de la gamme sport héritage 

Par Pauline Delnard | Le 10/06/2022 | Moto

Après avoir testé la version compatible A2 (XSR 700), on se retrouve aujourd’hui pour l’essai de l’élégante Yamaha XSR 900 qui rend hommage aux XS 750 et 800 de 1976.

Présentation de la Yamaha XSR 900 :

  • On retrouve un phare original à ampoule !
  • Une bonne selle d’une hauteur de 815 mm qui conviendra aux personnes de moyennes et de grandes tailles. 
  • Une fourche inversée SHOWA et un amortisseur arrière avec plusieurs possibilités de réglages. 
  • Tableau de bord complet ; affichage (compteur kilométrique, rapport engagé, modes de conduite, jauge d’essence/ de température, témoin d’ABS, shiflight…)
  • 3 modes de conduites embarqués (D-Mode) : Standard,  A (sport) et B (pluie) 
  • Assistances électroniques : TCS (Traction Control) réglable sur 2 positions, ABS

L’essai routier à La Réunion  :

En ville :

Est elle confortable ?

Sa large selle biplace est moelleuse, on a un bon confort à bord de part sa position neutre également. L’amortisseur arrière est assez souple pour absorber les défauts de la chaussée, on ne se fait donc pas mal au dos. 

Puisqu’on parle de la selle, attardons nous sur sa hauteur : annoncée à 815 mm, la XSR 900 devrait être accessible aux personnes de grandes et moyennes tailles. Mais est-elle accessible aux personnes de petites tailles ? Petit coup de bluff : quand on observe la forme de la selle, elle reste relativement large même lorsqu’on est proche du réservoir. Nous pensons que les personnes de petites tailles accéderons difficilement à ce « roadster » dans sa configuration d’origine. 

Est-elle pratique en ville ? 

Comme vous avez pu le voir sur les photos du magazine, on a testé cette XSR avec un guidon plat, de moyenne taille alors que la version officielle dispose de bracelets. Malgré tout, on se faufile aisément entre les voitures en agglomération. 

Son poids d’environ 195 kg tous pleins faits ne nous gêne pas à faible allure. Alors, si on ajoute à cela, son rayon de braquage important, nous manoeuvrons aisément à pieds. Du côté moteur, il se révèle très souple ; nous pouvons circuler à bas régime sans à-coups ; le passage des rapports en montée et en descente se fait comme dans du beurre. La XSR 900 évolue facilement, nous pouvons donc affirmer que c’est un roadster pratique en ville.

Sur les routes sinueuses :

Alors cette XSR 900, procure-t-elle des sensations ? 

Son bloc de 847 cm3 d’un alésage et d’une course de 78 x 59,1 mm renferme 115 ch soit 84,6 kW à 10 000tr/min ; 8,90 mkg à 8 500 tr/min annoncé par le constructeur. Le nouvel embrayage anti-dribble assisté offre 20% de souplesse supplémentaire sur la boîte de vitesse de 6 rapports avec une transmission à chaîne d’un rapport . L’atout majeur de Yamaha en règle général reste son moteur : cette XSR bénéfice de la technologie crossplane n°3 avec 4 manetons décalés de 90°, qui lui permet d’avoir autant de caractère moteur à tous les régimes.

Afin d’optimiser un peu tout ça, Yamaha propose différentes cartographies et quelques assistances électroniques :

  • Mode Standard : donne un bon compromis entre le mode A et le mode B. On bénéfice d’une bonne puissance moteur sans être matraqué par le moteur. 
  • Mode A : similaire au mode sport, cette cartographie donne plus d’agressivité, plus de puissance à haut régime. La différence entre chaque mode est notable ; celui ci reste plus adapté si vous souhaitez adopter une conduite dynamique. 
  • Mode B : assimilé au mode pluie, les accélérations se font en douceur afin d’éviter les glisses de la roue arrière. 
  • Le Traction Control : agit sur le caractère pur du moteur. Il évite le décrochage de la roue arrière en modulant l’accélération si la rotation de la roue arrière est plus rapide que la roue avant. Yamaha propose 2 niveaux : 2 étant le niveau le plus fort, 1 le niveau le plus faible.
  • L’ ABS : le système antiblocage des roues optimise vos phases de freinage en relâchant par intermittence le frein, pour éviter le blocage des roues lors des gros freinages.

Nous nous sommes vraiment régalés lors de notre essai, le couple est très présent ; accompagné d’une belle sonorité, les accélérations sont sensationnelles. 

La XSR 900, est-elle bonne freineuse ? 

Son sytème de freinage se compose d’un double disque flottant, diamètre 298 mm, étriers Nissin monobloc radiaux 4 pistons, ABS  à l’avant ; d’un disque simple, diamètre 245 mm, étrier 1 piston, ABS à l’arrière.

Son montage radial accentue son efficacité. Sa force de freinage est impressionnante, il faut rester vigilant sur la force que l’on exerce sur le levier car le frein avant est très mordant. Le frein arrière assoit bien l’arrière de la moto, on a une bonne remontée d’informations et l’ABS n’est pas intrusif. On peut dire que la XSR 900 est une très bonne freineuse.

Son châssis ayant fait l’objet de nombreux débats, offre t-il une bonne stabilité et une bonne précision ?

Le châssis principal se compose d’un cadre de type diamant léger et d’un bras oscillant, tous deux en aluminium. On retrouvera au niveau du train avant, une fourche inversée Showa, diamètre 41 mm, d’un débattement 137 mm avec la possibilité de régler la compression et la détente ; à l’arrière, un mono amortisseur Showa d’un débattement de 120 mm, réglable en précharge au niveau du ressort. Son empattement de 1,440 mm participe également à sa stabilité.
De manière générale, cette XSR 900 reprend en effet le châssis de la MT-09 qui se révélait beaucoup trop mou sur la première version qui a vu le jour en 2014. Mais étonnement, ce roadster offre une meilleure stabilité en courbe, une plus grande précision en virage et un feeling plus important. Nous sommes donc satisfaits du travail apporté par la marque puisqu’on a désormais un châssis qui permet l’exploitation du moteur. Il y a sans doute un petit point négatif que l’on peut relever en terme de sensation : son poids pèse beaucoup plus sur l’avant par rapport à la MT-09 dont l’avant se retrouvait trop léger. Les enchaînements de virages doivent se faire avec un peu plus de balancement sur cette XSR 900. 

Sur les voies rapides (autoroute) :

Sur les axes rapides, on est toujours amené à se poser quelques questions : 

Le moteur, offre t-il une consommation moyenne intéressante ?

Pour un réservoir de 14L,  nous constatons lors de notre essai sur la consommation fluctue entre 4,5 et 7,8L/100km. Après un petit calcul, vous bénéficierez d’une autonomie d’environ 200 km, cela correspond à la moyenne de ce que peut offrir un roadster de sa catégorie.

Le phare, a t-il une portée suffisante ?

Si vous attendiez un phare à LED, la firme japonaise a bien respecté l’aspect vintage ce de côté là, puisque la XSR a un phare à ampoule ! On garde tout de même une assez bonne portée et il balaye bien sa largueur. Rien à signaler sur ce point.

Y a t-il suffisamment de confort à bord ou ressent-on rapidement un inconfort ?

La selle, en plus d’être bien finis et confortable puisque l’assise est large et moelleuse à l’avant. La position neutre permet de réduire les tensions sur les poignets. Sur de longs trajets, on peut dire qu’on s’y sent bien.

Les différents carénages et le saute vent sont-ils suffisants pour vous protéger du vent ?

Cette XSR est très compact, c’est ce qui favorise son balancement d’un virage à l’autre. Il manque sans doute un peu de carénage à ce roadster pour être bien protégé du vent. La bulle normalement présente est ronde mais pas assez relevé. A moins d’être totalement couché sur le réservoir, les protections restent perfectibles.

Une balade à deux, est-elle envisageable ?

Nous n’avons pas eu la possibilité de s’offrir une balade en duo puisque la place arrière est recouverte d’un joli capot de selle en carbone sur cette édition limitée.

Évaluation de la Yamaha XSR 900 :

Pour terminer sur cette Yamaha XSR 900, nous relevons finalement très peu d’aspects négatifs : le saute vent très rond normalement présent est esthétique mais pas suffisamment pour pouvoir protéger le pilote du vent et ça sera tout ! À côté de cela, cette version vintage offre une excellente stabilité en courbe, un train avant solide lors des entrées de virages ; un moteur caractériel, quasiment identique au moteur CP3 de la MT-09 qui propose du couple sans léser l’allonge des rapports ; un freinage fulgurant, prononcé sur l’avant, il ne faut d’ailleurs pas abuser du levier car vous vous rapprocherez rapidement du guidon !
Le confort est présent grâce à sa position neutre et sa très belle selle surpiquée. Tous ces atouts font de cette XSR 900, une véritable concurrente dans la gamme Sport Héritage. #revsyourheart

Retrouvez la YAMAHA XSR 900 chez Bourbon Bike pour plus d’informations, disponible au prix de 14 300 € environ.

Les + de la Yamaha XSR 900

  • Look néo rétro 
  • Compact 
  • Caractère moteur 
  • Frein très agressif 
  • Châssis stable et précis 
  • Consommation relativement faible 

Les – de la Yamaha XSR 900

  • manque de protection face au vent 
  • La garde au sol limite la prise d’angle 

Fiche technique :

  • Type :  3 cylindres en ligne, crossplane CP3, distribution par double arbre à came en tête refroidissement liquide
  • Cylindrée :  847 cm3
  • Soupape : 4/cylindre
  • Alésage/Course : 78 x 59,1 mm
  • Puissance : 115 ch soit 84,5kW à 10 000tr/min
  • Couple : 8,90 mkg à 8 500tr/min
  • Poids : 195 kg tous pleins faits
  • Réservoir : 14L
  • Hauteur de selle : 815 mm
  • Empattement : 1 440 mm
  • Alimentation : injection
  • Transmission : 6 rapports, à chaîne
  • Suspension avant : fourche inversée Showa, diamètre 41 mm, débattement 137mm, réglage en compression et détente
  • Suspension arrière : amortisseur Showa, débattement 130mm, réglable en précharge de ressort 
  • Frein avant : double disque flottant, diamètre 298mm, étriers Nissin monobloc radiaux 4 pistons, ABS
  • Frein arrière : disque simple, diamètre 245mm, étrier Nissin 1 piston, ABS
  • Dimension pneu avant : 120/70/17
  • Dimension pneu arrière : 180/55/17

Performances :

  • Vitesse max : 220 km/h
  • Consommation : 4,5 à 7,8L/100km

Concurrentes :

  • BMW 1 200 R nineT 
  • Triumph 1200 Speed Twin
  • Kawasaki Z 900 RS
  • Ducati 1 100 Scrambler 

Pneus disponibles :

Usage HypersportUsage Route/Tourisme
Bridgestone : S22
Dunlop : D212
Michelin : Power cup 2, Power Gp
Continental : Race Attack, Conti Attack
Pirelli : Diablo Rosso 3, Supercorsa 2
Metzeler : Racetec RR
Bridgestone : S21
Metzeler : M9rr, Roadtec Z8 interact
Michelin : Power 5, Road 5


N’hésitez pas à lâcher un commentaire si vous possédez vous aussi cette moto ! Rejoignez nous sur les réseaux Facebook, Instagram, Youtube pour plus d’actualité ! À bientôt pour de nouveaux essais les motards.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 170 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 940 €
23 940 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *