TRIUMPH TRIDENT 660 : du nouveau chez les anglais

Par Pauline Delnard | Le 18/11/2022 | Essais Motos | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

Nous nous retrouvons pour un essai moto sous le drapeau britannique pour la présentation de la Triumph Trident 660. La première Trident a vu le jour en 1968 avec le modèle T150, suivie de la T750 et 900 en 1991. La trident 660 est donc remise au goût du jour avec un total renouveau en 2021. La marque offre la possibilité de bridage, devenant ainsi compatible aux jeunes permis A2. C’est parti #foretheride !

L’essai routier de la Triumph Trident 660

Esthétiquement pour commencer …

Cette Trident 660 mélange plusieurs style. À la fois le style rétro avec son compteur et phare à LED rond, son style minimaliste et elle apporte également une touche de modernité grâce son design sobre et élégant. Triumph propose 3 coloris pour cette version : le gris, blanc et noir.

Vous pouvez vous rendre sur le site officiel de Triumph pour vos accessoires : rétroviseurs, embouts de guidon, sabot moteur en aluminium, et les différentes protections (cadre, carter moteur, réservoir), Track+…

En termes de position

On est assis sur une selle ferme, très basse, d’une hauteur de 805mm. Ainsi, la Trident 660 est disponible à la plupart des personnes, même celles qui mesurent moins d’1m70. En effet, la selle s’affine vers l’avant. Les repose-pieds sont assez haut pour conserver une bonne garde au sol. Mais celle-ci reste assez basse pour garder les jambes détendues. Le guidon est plat, assez proche du réservoir. Dans son ensemble, on reconnait de suite son aspect compact, très fin et son empattement de 1401mm nous le confirme.

La balade en duo est envisageable puisque nous avons une selle monoplace et des repose-pieds
passagers relativement bas. À noter que la Trident ne possède pas de poignées passagers.

Qu’en est-il de Trident 660 mécaniquement parlant ?

Avec un bloc de 660cm3, d’un alésage et d’une course de 74 x 51,1mm, on emmène avec nous 81ch soit 60kW à 10 250tr/min et 6,60mKgn soit 64Nm à 6 250 tr/min. En version A2, vous bénéficierez d’une puissance de 47ch à 8 750 tr/min, et d’un couple de 59Nm à 5 250tr/min. La puissance pure et le couple
étant délivrés plus tôt, c’est un petit plus pour un bon caractère. Cela se confirme sur le terrain puisque le couple donne du répondant dès 3 000tr/min.

De ce fait, le comportement moteur est très agréable. On ressent une véritable souplesse et douceur dans notre accélération progressive. La boite de vitesse est saine, les passages de rapports se font sans effort. Pour autant, si vous êtes un(e) énervé(e) de la poignée, cette Trident 660 est aussi étudiée pour avoir du
répondant, ce qui souligne sa polyvalence. L’embrayage anti-dribble remplit les critères de bon fonctionnement, vous pourrez rétrograder à haut régime sans avoir peur du blocage de la roue arrière.

Au niveau de sa consommation

Après avoir regardé ce qu’elle a dans le ventre, nous sommes ravis de constater sa faible consommation.
La Trident 660 dispose d’une réservoir d’une capacité de 14L. Nous relevons une consommation de
4,6L/100km environ ce qui donne une autonomie théorique de plus de 300km : plutôt glorieux pour ce
middle size même si vous essorez la poignée.

D’un point de vue technologique

Nous retrouvons sur cette Trident 660 un petit écran TFT, simpliste dans lequel on retrouvera les informations essentielles : un compteur de vitesse numérique, un compte-tours numérique, l’indicateur de vitesse engagée et la jauge de carburant.

Cette moto dispose de

  • 2 modes de conduites (Rain et Road) : ils se différencient par la délivrance de la puissance à la poignée. Le mode Rain donnera un caractère plus coulé au moteur pour éviter de brusquer l’adhérence du pneu arrière,
  • d’un Ride By Wire pour de meilleures sensations à l’accélération,
  • d’un Traction Control avec possibilité de désactivation.

En option, vous pourrez bénéficier d’une connectivité Bluetooth via l’application My Triumph. De plus en plus à la mode, elle vous permet de connecter votre téléphone afin d’accéder au GPS, à la gestion de votre playlist ou encore à la pression des pneus. La prise USB est également en option mais nous croisons les doigts pour qu’elle soit de série au prochain renouveau !

Le système de freinage de la Trident 660 dans tout ça ?

On retrouve à l’avant Double disque flottant de 310 mm, étriers 4 pistons Nissin, ABS ; et à l’arrière un monodisque de 255mm, étrier Nissin 1 piston, ABS. Finalement, un équipement répandu sur la plupart de ses concurrentes, son sytème de freinage est en accord avec la puissance moteur avec un style plus progressif sur le frein avant. De plus, vous pouvez écraser le frein arrière, l’ABS n’est pas du tout intrusif, nous pouvons donc assoir la Trident 660 en virage à votre guise.

La partie cycle

C’est l’un des points forts que l’on retrouve chez Triumph ! Cette édition opte pour un châssis composé de :

  • un cadre périmétrique en acier tubulaire léger et un bras oscillant en aluminium ;
  • une fourche inversée Showa de 41 mm, d’un débattement de 120 mm ;
  • un monoamortisseur Showa d’un débattement de 133, réglable en précharge.

Elle offre une trajectoire sans louvoiement ni saucissonnage de la roue arrière. La partie cycle est saine, nous ne voyons pas d’utilité d’avoir des réglages supplémentaires sur la fourche puisque cette Trident 660 s’inscrit plutôt dans un esprit de balade que d’attaque, à l’opposé de sa soeur street triple 660s.

Evaluation de la Trident 660 :

Pour conclure notre essai sur ce middle size anglais, nous retiendrons plusieurs points :

  • son charme néo-rétro avec de belles finitions,
  • sa facilité de prise en main lors de nos premiers tours de roue,
  • son excellente agilité dans les lacets grâce à une bonne répartition de son poids et
  • un comportement moteur parfait pour une balade onctueuse.

Triumph a su rassembler de nombreuses qualités pour faire de la Trident 660, une moto de choix pour les jeunes permis A2. Ne l’oublions pas, vous retrouverez beaucoup de bicylindre et de 4 cylindres autour d’elle, mais Triumph est la seule marque a proposé du 3 cylindres sur le marché du A2. Et son prix contenu ne rogne en rien la qualité de ce beau roadster.

Retrouvez pour plus d’informations, la trident 660 Triumph chez Moto2000 à la Réunion.

Les + :

  • Look néo-rétro
  • Hauteur de selle accessible au grand
    public
  • Intuitive à la conduite
  • Souplesse moteur
  • Entretien espacé : tous les 16 000km
    contre 10 000km pour la plupart de ses
    concurrentes
  • Tarif intéressant pour une A2
  • Choix de coloris : blanc, gris et noir

Les – :

  • Absence de protection face au vent

Caractéristiques techniques de la Trident 660

  • Type : 3 cylindres en ligne 4T, distribution par double arbre à came en tête, refroidissement par eau
  • Cylindrée : 660 cm3
  • Alésage : 74 x 51,1mm
  • Soupape : 4/cylindre
  • Puissance : 81ch soit 60kW à 10 250tr/min
  • Couple : 6,60mKg soit 64Nm à 6 250 tr/min
  • Poids : 189kg tous pleins faits
  • Réservoir : 14L
  • Norme : Euro5
  • Hauteur de selle : 805mm
  • Angle de chasse : 24,6°
  • Empattement : 1401mm
  • Alimentation : injection
  • Transmission : 6 rapports, à chaîne à joints toriques
  • Suspension avant : Fourche inversée Showa de 41 mm, d’un débattement de 120 mm
  • Suspension arrière : Monoamortisseur Showa d’un débattement de 133mm, réglable en précharge
  • Frein avant : Double disque flottant de 310 mm, étriers 4 pistons Nissin, ABS
  • Frein arrière : Monodisque de 255mm, étrier Nissin 1 piston, ABS
  • Dimension pneu avant : 120/70/17 en aluminium
  • Dimension pneu arrière : 180/55/17 en aluminium
  • Prix : à voir auprès de revendeur de chaque département

Ses performances

• Vitesse max : 210 km/h
• Consommation : 4,6L/100km (d’après notre essai)

Ses concurrentes

Pneus disponibles :

Usage Hypersport
– Bridgestone : S22
– Dunlop : D212 Gp Racer
– Michelin : Power Cup2, Power Gp
– Continental : Race Attack, Conti SportAttack 4
– Pirelli : Diablo Rosso 3, supercorsa 2
– Metzeler : Racetec R
Usage Route/Tourisme


– Bridgestone : S21
– Michelin : Power 5, Road 6
– Dunlop : Sportsmartt TT
– Metzeler : M9rr
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
28 990 €
37 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
31 680 €
34 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *