Plaquettes de frein : comment les contrôler ?

Par Redaction | Le 28/01/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

Tout comme vos pneus, vos plaquettes de frein font partie de ses pièces d'usure dont il est indispensable d’assurer un contrôle ainsi qu’un entretien régulier. Malgré tout, ces derniers s’usent avec le temps et il en dépend de votre sécurité, celle de vos passagers et de tout autre usager de la route de les remplacer.

Vous n’êtes pas sans savoir que les plaquettes de frein sont les composants les plus sollicités lors du freinage. En effet, le freinage résulte de l’action de la pédale de frein sur l’étrier de frein qui, sous pression se resserre, entraînant les plaquettes de frein à interagir avec le disque de frein. Ainsi, les plaquettes de frein, en frottant les disques, ralentissent la rotation de la roue jusqu’à son arrêt total. Toutefois, ces frottements qui peuvent atteindre jusqu’à 800°C, à la longue, sont responsables de l’usure des plaquettes de frein car elles vont s’affiner.

La durée de vie des plaquettes de frein

+ Le saviez-vous ?

La conduite sportive ou en milieu urbain use plus vite les plaquettes de frein. Dans ce cas, il peut être nécessaire de les changer à 10 000 km.

La longévité des plaquettes de frein d’une voiture dépend principalement de l’usage qui en est fait et du mode de conduite pratiqué. Les plaquettes de frein sont ce qu’on appelle des pièces d’usure, c’est-à-dire qu’elles s’usent à mesure que vous roulez. Au cours du freinage, la friction entre le disque et les plaquettes provoque leur amincissement au fil du temps. La durée de vie d’une plaquette varie ainsi en fonction du nombre et de l’intensité des freinages. En effet, chaque fois que vous freinez la garniture des plaquettes de frein frotte contre les disques de frein et perdent de la matière.

On considère généralement que la durée de vie moyenne des plaquettes de frein est de 35 000 km.

+ Pour info

70% de la puissance du freinage provient de l’avant. De ce fait, la durée moyenne des plaquettes de frein arrière est généralement supérieure. Les plaquettes de frein arrière tiennent en moyenne 70 000 km.

Mais plus que le kilométrage, c’est l’usure de vos plaquettes de frein qui en détermine le changement. Il est bon de retenir que la durée de vie des plaquettes de frein d’une boîte automatique est parfois supérieure, car le changement de vitesse manuel sollicite plus le freinage.

Quand remplacer ses plaquettes de frein ?

Pour rappel, la fréquence de changement dépend du type de conduite, de véhicule, de l’environnement où l’on roule. Les plaquettes de frein ont une usure plus rapides que le disque de frein. Elles demandent en conséquence un changement plus fréquent. Le remplacement des plaquettes impose ensuite une période de rodage de 300 à 500 km durant laquelle la plaquette s’adapte à la forme du disque. Pendant cette étape, vous devez éviter les freinages brutaux et d’appuyer sur la pédale de frein trop longtemps.

Quand contrôler ses plaquettes de frein ?

Les voitures ont été conçues avec des détecteurs qui permettent d’anticiper la vérification des plaquettes de frein. Ainsi, plusieurs voyants sur le tableau de bord vous alertent sur l’état de vos plaquettes de frein, et ce dès que nécessaire. Cela préfigure que vous devrez y porter une attention particulière au plus vite. Néanmoins, un contrôle tous les 30 000 km est vivement recommandé. C’est la fréquence de vérification à respecter si aucun signe de défaillance des freins n’a été remarqué avant ; c’est-à-dire : rayés, voilés, fissurés, ou cassés. Cette fréquence dépend également de l’usage que vous faites de votre véhicule.

Les voyants du tableau de bord : alertes sur l’état des plaquettes de frein

Avant même de démarrer le moteur d’un véhicule, il est possible d’avoir accès aux alertes liées à une panne imminente des freins. Pour cela, il suffit de vérifier les différents voyants lumineux qui se trouvent sur le tableau de bord.

Défaillance des freins

Allumage fixe : système de freinage

Ce voyant indique un dommage grave du système de freinage. Il faut arrêter le véhicule dans les plus brefs délais, car vous n’êtes plus en sécurité. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas utiliser le véhicule, mais de le faire remorquer dans le garage le plus proche.

Plaquettes de freins usées

Allumage temporaire en cas de freinage = usure des garnitures de frein

Vos garnitures de frein sont usées. Pour votre sécurité et pour éviter des frais supplémentaires possiblement liés à disques endommagés, changez-les rapidement.

Dysfonctionnement de l’ABS

Système ABS : système antiblocage des roues

Lorsque ce voyant s’allume, le système ABS est hors service. Cela nécessite alors une intervention en atelier. En cas de panne, le freinage redevient standard. Pour rappel, l’ABS limite le blocage des roues pendant les périodes de freinage intense.

Défaillance de l’ESP

Système ESP : Electronic Stability Program

L’allumage constant de ce voyant signifie que le système de contrôle dynamique de trajectoire n’est plus actif. Cela n’engendre pas de risque immédiat, mais il vous faudra adapter votre conduite. Prévoyez une intervention en atelier pour corriger le problème.

Sur les véhicules dotés de l’ABS et de l’EPS, lorsque les témoins sont allumés, il n’y a pas d’urgence immédiate, mais il sera nécessaire de prévoir les réparations pour retrouver un fonctionnement normal du véhicule.

Les signes sonores, olfactifs et tactiles qui doivent vous alerter

Le premier signe à prendre en compte est le témoin d’alerte bien sûr. Toutefois, d’autres signes sonores, olfactifs et tactiles peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

  • Bruit anormal : les plaquettes de frein usées crissent ou grincent et produisent un bruit sourd. Le bruit anormal est très certainement le signe le plus fréquent que vos plaquettes de frein méritent d’être changer.
  • Vibrations et à-coups pendant et après l’utilisation de la pédale de frein. Des vibrations au freinage sont signe que le disque de frein est endommagé. Les plaquettes peuvent être à l’origine de l’entame du disque du frein.
  • Enfoncement de la pédale de frein anormal, pédale de frein molle ou très dure. Le circuit du liquide de frein est en cause ; une purge de ce dernier est nécessaire. En cas de persistance du problème, faites effectuer un contrôle du maître-cylindre et/ou du kit arrière.
  • Dégagement de fumée au niveau d’une des roues
  • Temps de freinage allongé
  • Déviation de la voiture
  • Course importante du frein à main

La baisse du liquide de frein, ultime signe de défaillance des plaquettes de frein

Enfin, vous pouvez aussi vous fier au niveau du liquide de frein. Si vous constatez qu’il est plus bas que d’ordinaire, il est temps de prendre rendez-vous chez votre garagiste pour entretenir vos plaquettes de frein, voire votre système de freinage dans sa globalité. A noter que le liquide de frein est à remplacer tous les 2 ans.

Les risques liés au dysfonctionnement des plaquettes de frein

L’usure des plaquettes crée donc un dysfonctionnement sur le système de freinage tout entier.

En effet, l’usure des plaquettes de frein risque d’entraîner un endommagement du disque de freinage et par conséquent, la perte de contrôle du véhicule. Votre distance de freinage peut alors être corrompue, provoquer un accident ou l’envenimer. Il ne faut donc pas hésiter à changer les plaquettes de frein dès qu’elles présentent un signe d’usure : c’est une question de sécurité pour vous, vos passagers et tout autre usager de la route.

En outre la question de sécurité routière, vous vous épargnerez des coûts additionnels liés au changement de l’ensemble du système de freinage.

Comment contrôler l’usure de ses plaquettes de frein ?

Si vous suspectez que vos plaquettes sont usées, vous pouvez aussi effectuer un contrôle visuel. Certaines plaquettes de frein sont dotées d’un témoin d’usure. Pour les autres, vérifiez l’épaisseur des plaquettes. Si elles ne font plus que quelques millimètres, il faut les changer.

Vérifiez l’épaisseur de ses plaquettes de frein

Le contrôle visuel est primordial. Pour contrôler des plaquettes, vous devrez démonter les roues et évaluer le niveau d’épaisseur des plaquettes de frein. Les roues démontées vont vous permettre d’évaluer le niveau d’épaisseur de chaque plaquette avec minutie. Le minimum requis est de 3 mm à l’avant et 2 mm à l’arrière. Par conséquent, des plaquettes dont l’épaisseur est inférieure à 3 ou 2 mm sont à changer. Certains modèles comportent une rainure permettant d’indiquer le niveau d’usure. L’épaisseur d’une plaquette de frein neuve est d’environ 15 mm.

Pour vérifier les disques de frein vous-même, il convient de vous informer au préalable sur le nombre de millimètres minimal de l’épaisseur du disque définie par le constructeur. En dépassant la côte minimale, le système de freinage sera nettement moins efficace.

L’usure des plaquettes mais pas que…

Les plaquettes ne sont pas les seules pièces à s’user lors du freinage : les disques subissent également une usure due à la friction. De nombreux usagers se demandent comment voir l’usure des disques de frein. Là aussi, vous pourrez vous fier au contrôle visuel. Démontez les roues pour avoir une meilleure visibilité. Mesurez l’épaisseur du disque avec un pied à coulisse. La pièce ne doit pas avoir perdu 10 à 15 % de son épaisseur. Si vous repérez des rayures, des déformations, une couleur bleue ou encore des fêlures sur le disque, celui-ci est à changer.

Nous vous recommandons fortement, de prendre rendez-vous avec votre garagiste pour déterminer quel est le degré de vieillissement de vos plaquettes et disques de frein. D’ailleurs, votre sécurité en dépend !

Comment éviter l’usure prématurée de ses plaquettes de frein ?

Il existe des manières pertinentes de prévenir l’usure prématuré des plaquettes de frein, et ainsi vous assurer une meilleure longévité.

  1. Adapter votre allure, adopter une conduite souple. La conduite souple ou sans à-coups et calme permet de limiter les freinages d’urgence. Vous solliciterez moins votre dispositif de freinage, ce qui permet de préserver vos plaquettes et disques d’une usure prématurée.
  2. Utiliser davantage le frein moteur. Plutôt que de ralentir en usant de votre pédale de frein, vous pouvez utiliser votre frein moteur. En pratique, il s’agit de décélérer automatiquement votre moteur. Vous avez simplement à ne plus accélérer lorsque vous roulez.

Des freins de bonne qualité sont garants de votre sécurité au volant. Au-delà de l’aspect sécuritaire très important, les freins font partie des éléments mécaniques qui sont vérifiés lors du contrôle technique. Rien qu’à eux, ils représentent 57 points de contrôle lors d’une visite technique, dont 35 peuvent donner lieu à une contre-visite.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
51 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
29 680 €
36 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
28 680 €
33 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.