Parallélisme : à quoi sert-il ?

Par Mario Dakpogans | Le 15/09/2022 | Conseils achat / vente

Lorsque vous conduisez avec un problème aux roues de votre véhicule, votre sécurité à bord est compromise. Au niveau de vos pneus, il n’y a pas qu’une crevaison qui doit vous alerter. Un défaut de parallélisme de vos roues est également un problème qu’il faut prendre au sérieux. Lors du contrôle technique par exemple, vous avez déjà dû remarquer que le parallélisme était un point essentiel. Alors, si vous ne savez pas ce qu’est le parallélisme, nous vous en parlons dans cet article. Découvrez comment le détecter et comment réparer votre voiture en cas de problème.

C’est quoi le parallélisme des roues d’une voiture ?

Le parallélisme des roues, comme son nom l’indique, représente le fait que les deux roues d’une voiture soient parallèles entre elles. Lorsqu’il y a parallélisme, la distance entre les roues disposées sur le même essieu est la même à l’avant et à l’arrière par rapport à la position centrale. Le parallélisme fait partie des trois vérifications faites lors du réglage des pneus. Lorsque le parallélisme de vos roues n’est pas correct, les professionnels parlent de défaut de parallélisme, ce que vous avez déjà certainement entendu.

Les nids de poule sur les routes dans les DOM-TOM font parties des causes de déséquilibrage des roues. Un mauvais maniement de la voiture est une autre cause, tout comme la montée d’un trottoir à vive allure par exemple.

Quel sont les formes de parallélisme auto ?

Il existe deux types de parallélisme. Lorsque le réglage du parallélisme de vos pneus n’est donc pas neutre, ils sont soit sortants, soit entrants.

Dans le premier cas, c’est-à-dire lorsque les pneus sont sortants, vous pourrez clairement voir que ces derniers sont fuyants. En d’autres termes, ils foncent vers deux directions contraires. Celui-ci est appelé parallélisme ouvert ou négatif. En revanche, lorsque les pneus sont entrants, vous allez remarquer que ces derniers foncent l’un vers l’autre. Le parallélisme est alors dit pincé ou positif.

Qu’il s’agisse de l’un ou l’autre défaut, il est dans votre intérêt de détecter et de régler rapidement le problème.

Comment savoir si on a un problème de réglage de parallélisme ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour détecter un défaut de parallélisme. La première est une observation attentive de vos pneumatiques dès que vous garez correctement votre voiture. Vous pourrez alors observer clairement que les pneus ne sont pas droits, mais plutôt sortants ou entrants. De plus, vous pourrez remarquer une usure anormale de vos pneus. Cette observation minutieuse de l’état de vos roues et de vos pneumatiques vous permet de déceler de nombreux autres problèmes comme les crevaisons lentes. Nous vous conseillons donc de le faire tous les matins avant de prendre la route.

Une autre solution est de vous rendre chez le garagiste pour une vérification lorsque vous soupçonnez un défaut. En fait, si vous ne remarquez rien lors de l’observation au garage, avec un peu d’attention, vous pourrez détecter le problème dès que vous prendrez la route. Un certain nombre de conséquences du défaut de parallélisme peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Vous pourrez alors vous rendre chez le garagiste pour un diagnostic.

Contrôle roues parallèles : les effets du défaut de parallélisme ?

Un défaut de parallélisme entraîne de nombreux changements au niveau du comportement du véhicule. Comme indiqué plus haut, ces perturbations vous indiquent qu’il y a peut-être un problème. Vous devez donc les connaitre afin de réagir à temps.

Le premier symptôme d’un défaut de parallélisme est l’inconfort que vous ressentez lors de la conduite. Avec les pneus pincés ou ouverts, il devient presque impossible de tenir une trajectoire en ligne droite. Cela est également valable dans les virages. Sans correction de votre part sur le volant, la voiture change toute seule sa trajectoire. Le constat est plus manifeste à vive allure. Ici, le véhicule vous tire tout simplement à gauche ou à droite, selon le sens du virage et le type de parallélisme.

Au-delà de la mauvaise tenue de route, vous constatez également des vibrations anormales au volant. Dans l’éventualité où votre volant vibre anormalement et que vous ne reprochez rien à votre moteur, le parallélisme des pneus est peut-être ce qui fait défaut. Un passage chez un professionnel de l’automobile vous permettra d’en avoir le cœur net.

Une des dernières conséquences directes d’un problème de ce type, c’est l’augmentation moyenne de la consommation de carburant. Si votre carburant se vide donc plus vite que d’habitude, il faut donc considérer l’éventualité d’un défaut de parallélisme.

Géométrie pneu : comment régler ou faire un parallélisme de sa voiture ?

Si vous avez de l’expérience en mécanique auto, selon les recommandations des constructeurs, vous pourrez vous charger de la restauration du parallélisme de votre auto. Dans un premier temps, vous devez mesurer le degré de dérèglement. Pour cela, assurez-vous que la pression des pneus est bonne et que la suspension est en bon état. Aussi, assurez-vous que le volant est droit et mesurez l’espace entre le centre des pneus avant et arrière. Une fois que vous avez une idée du type de dérèglement, ajustez les rotules de direction pour aligner les roues. Si vous réussissez l’ajustement, l’espacement entre les roues sera la même à l’avant et à l’arrière. En reprenant la voiture, vous allez remarquer une nette amélioration dans votre confort de conduite.

Vu la délicatesse de l’opération et compte tenu des conséquences si elle est mal réalisée, il est conseillé de faire régler le parallélisme chez un professionnel. Évitez donc de vous en charger. Pour l’opération, vous pourrez opter pour un professionnel des pneumatiques ou de la réparation automobile pour effectuer les corrections nécessaires au niveau des essieux. Qu’il s’agisse d’un parallélisme pincé ou ouvert, il sera en mesure de restaurer le réglage neutre, en se servant des bons outils. Il pourra aussi vérifier l’équilibrage des pneus en général, avec un contrôle de géométrie. Selon le modèle de votre voiture, les autres problèmes décelés et les tarifs pratiqués par votre garage, l’opération peut coûter entre 60 € et 120 €.

Pour +

Comment détecter des roulements de roue défectueux ?

Les pneus sans air : une révolution ?

Volant qui tire à gauche ou à droite : que cela cache-t-il ?

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
38 070 €
43 070 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
32 201 €
36 701 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.