MG ZS Ev : retour d’expérience de Cyrille sur sa voiture électrique à la Réunion

Par Ophélie Vinot | Le 18/11/2021 | Conseils achat / vente

Cyrille Legorgeu est adhérent de l’association REVE (REunion Voiture Electrique). Depuis quelques mois, il a opté pour sa première voiture électrique : une MG ZS EV. Entièrement convaincu par l’électrique, il a installé une borne à son domicile. 

Il l’a depuis un peu plus de six mois. Cette MG ZS EV est la première voiture électrique de Cyrille Legorgeu. Elle a une puissance de 105 kWh et une batterie de 44,5 kWh*. « Elle a une autonomie théorique de 263km mais en réalité, c’est plutôt 230-240km« , précise Cyrille, qui a également décidé d’installer une borne de recharge à son domicile. « Avant, j’avais un vieux diesel très polluant« , explique-t-il, un peu honteux. « Sur celle-ci, j’ai plus de couples que sur celle que j’avais. C’était un 2.5L turbo diesel qui faisait 163 chevaux. Je l’avais depuis 15 ans ! » 

Sur le plan économique, sa MG lui coûte « un peu plus de 30 000€, sachant qu’avant le 1er juillet (2021, ndlr), nous avions droit à des aides supérieures à ce qu’elles sont aujourd’hui« . Environ un tiers du prix de son véhicule électrique a été financé par ces aides. « Au niveau des factures d’électricité, je ne vois aucune différence significative pour l’instant. En tout cas, pas suffisamment pour que je m’y attarde« , explique-t-il. « On va dire que je fais le plein pour 3-4 euros« . Selon Cyrille, le prix de l’assurance est également à prendre en compte puisqu’il peut diminuer de « plusieurs centaines d’euros par an« . « Les véhicules électriques sont beaucoup moins accidentogènes« , assure le Saint-Leusien. « C’est lié à la conduite plus souple et plus zen de la voiture, j’imagine« .

Cyrille a longuement hésité avec une Tesla, mais ne pas avoir de concession locale l’a un peu refroidi. « Dès qu’il y a un problème, il faut la renvoyer par bateau. Certains problèmes peuvent être résolus à distance via les logiciels intégrés, mais cela me semblait compliqué et risqué malgré tout« . 

Convaincre le monde 

Cyrille Legorgeu est ingénieur de formation et réfute catégoriquement les arguments qui vont à l’encontre des véhicules électriques. « Je suis d’accord pour dire que ce n’est pas un véhicule écologique. S’il y a un véhicule écologique qui existe, ce sont nos jambes, à la limite les vélos !« , sourit-il. « Ce qui est totalement faux, c’est de parler d’exploitation de métaux rares ou de terres rares concernant la fabrication des voitures électriques. Il y en a davantage sur les voitures thermiques, qui possèdent par exemple un pot catalytique constitué de palladium notamment. Eux sont des métaux rares et chers« . Il insiste : « même à La Réunion, où notre énergie est majoritairement produite par des énergies fossiles, le véhicule électrique reste moins polluant que le véhicule thermique« . 

L’habitant de la commune de Saint Leu et adhérent de l’association REVE l’admet entièrement : « je n’ai absolument rien à y gagner, mais j’essaye effectivement de convaincre tout le monde que l’électrique est mieux que le thermique. Tant sur l’aspect écologique, l’aspect économique que sur l’aspect ludique, car ce sont des véhicules qui sont vraiment très plaisants à conduire. Je crois qu’on peut dire que tous les propriétaires de voitures électriques, en tout cas tous ceux que je connais à La Réunion — et on se connaît quasiment tous —, sont d’ardents défenseurs de la mobilité électrique« . Il tente d’ailleurs de faire essayer sa MG à un maximum de personnes. « Même les plus réfractaires disent : « ah oui, quand même » !« . 

*La consommation d’un véhicule électrique s’exprime généralement en nombre de kWh (kilowatt- heure) pour 100 kilomètres. En moyenne, elle se situe autour de 17 kWh/100 km mais cette donnée varie en fonction de plusieurs facteurs (source : site officiel de Renault). 

  • Partager l'article sur :
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *