Quel pickup est fait pour vous ?

Par Aurélien Voirin | Le 16/06/2021 | Dossiers de la rédac'

  • Partager l'article sur :

La fiscalité est devenue très forte envers les pickups "loisir" à double cabine au point de menacer leur commercialisation en Outre-mer. Néanmoins, ces 4x4 à benne restent appréciés en seconde main, tandis que les modèles "utilitaires" neufs à simple cabine sont épargnées de nouvelles taxes et malus. Oovango a donc sélectionné pour vous 3 pickups aux qualités très spécifiques.

Le pick-up le plus vendu

Toyota Hilux

Véhicule emblématique depuis plus de 50 ans, le Toyota Hilux reste aujourd’hui le pick-up le plus vendu en Outre-mer. Réputé pour sa fiabilité et sa robustesse, ce 4×4 utilitaire « simple cabine » est devenu plus confortable au fil des générations notamment avec les versions « cabine élargie » et « double cabine » à l’habitabilité supérieure. Les motorisations diesel de 150cv (2,4l ou 2,5l) existent en version 2 et 4 portes, avec boite manuelle ou automatique à 6 vitesses, tandis que l’autre diesel de 2,8l et 204cv n’est proposé qu’en version 2 portes avec boite automatique.

Comme la plupart des autres pickups, cette 8e génération de Hilux pèse près de 2 tonnes, ce qui impacte forcément sa consommation et ses émissions. À l’heure où l’on parle de lutte contre le réchauffement climatique et où l’on taxe de plus en plus les gros véhicules thermiques, la prochaine génération de ce Toy devra inexorablement évoluer en profondeur sous peine de disparaitre tout simplement des concessions françaises. 

Le constructeur nippon, champion incontesté des voitures hybrides et bientôt des véhicules électriques à pile à combustible, possède toutes les ressources technologiques pour « verdir » l’impact environnemental de ce baroudeur, tout d’abord en l’allégeant, puis en l’électrisant partiellement ou totalement. Ses utilisateurs particuliers en seront très probablement satisfaits car ils feront ainsi des économies à l’usage. Pour ce qui est des professionnels qui louent les capacités de franchissement et la légendaire robustesse du modèle actuel, peut-être devront-ils alors soit le conserver, soit s’orienter vers des véhicules utilitaires plus conventionnels…

Le pick-up le plus abordable

Isuzu Dmax

Pour ceux qui recherchent un pick-up avant toute autre chose pour ses aptitudes utilitaires, le Isuzu Dmax N60B « single » est aujourd’hui dans sa version « 2 roues motrices » le véhicule de ce type le moins cher disponible en Outre-mer. 

Ses dimensions généreuses de 5m30 de long et 1,81m de large permettent de loger une benne de 3,7m2 (hauteur 47cm). Et bien que de cylindrée (1900cm3) modeste, son moteur 4 cylindre turbo-diesel de 165cv et 36Nm est moderne et plutôt sobre dans cette catégorie (8l/100kms cycle WLTP), d’autant que le poids de ce véhicule reste plus limité que celui de ses principaux concurrents avec 1870kg.

Disponible en boite manuelle ou automatique, ce Dmax N60 est capable de remorquer jusqu’à 2500kg, pour un poids total en charge de 3000kg. Lorsqu’un fourgon utilitaire ne peut être utilisé  pour certaines applications professionnelles (par exemple agricoles), ce pick-up Isuzu peut représenter une excellente alternative, relativement économique et sobre dans cette catégorie de véhicules lourds professionnels.

Le pick-up le plus élégant

Mercedes classe X

En 2020, c’est Mercedes qui proposait en Outre-mer le pick-up le plus élégant, il s’agissait de la 1e génération de pick-up de la marque allemande : la Classe X. Issue du châssis de la 4e génération de Nissan Navara. Depuis 2017, cette Classe X n’était proposée qu’en version « double-cabine » avec boite automatique et transmission intégrale « 4matic » : dans sa version la plus puissante, le V6 turbo-diesel de 3,5l délivrait 258cv.

Pourquoi employer le passé pour évoquer ce pickup Classe X ? 

Parce que Mercedes vient de mettre un terme définitif à l’éphémère carrière de ce gros 4×4 désormais « hors-norme environnementale », qui comme tous les autres pickups était sur la sellette. Après une décennie de croissance boostée par un afflux constant de nouveaux clients particuliers, en 2021 le marché des pickups ne cesse de rétrécir sous l’effet de mesures fiscales de restriction de l’utilisation des pickups aux seuls usages « simple cabine » professionnels.

Moins de 6 marques proposent encore des pickups à leur catalogue, et encore, la plupart d’entre elles vont devoir probablement se regrouper pour développer des plateformes communes ou bien tout simplement adopter le châssis d’un modèle concurrent : ce sera par exemple le cas pour la nouvelle version 2022 du Volkswagen Amarok qui devrait être dérivée du Ford Ranger.

Est venu le temps du changement…

  • Partager l'article sur :
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *