Le Kia e-Niro : électrique, autonome …et féroce !

Par Frédéric Liron | Le 27/07/2021 | Essais Autos | L'auto & vous | News

Le Kia Niro est disponible désormais en trois déclinaisons : hybride, hybride rechargeable, et maintenant électrique. Avec une autonomie annoncée de 455 km, il place la barre très haut, son agrément de conduite en fait aussi une valeur sûre.

Ses quatre modes de conduite et son système de récupération d’énergie au freinage constituent ses deux grandes caractéristiques et ses plus grands atouts. Le style extérieur reste celui du Niro avec de légers signes particuliers comme sa calandre fermée qui accueille les deux prises de recharge sur un côté, un badge sur le hayon arrière, des lisérés bleus qui apparaissent sur les spoilers avant et arrière, et des jantes de 17 pouces particulières.

Kia E-Niro (credit photo Fred Liron)

La spécificité électrique ne s’affiche donc pas avec exubérance et le e-Niro se montre tout aussi discret à l’intérieur. Son habitabilité n’a rien perdu de son efficacité même si les batteries empiètent un peu sur l’espace. Le véhicule profite de cette forme un peu carrée, et la hauteur permet aux grands de s’installer tranquillement, même à l’arrière, alors que la banquette rabattable peut faire passer le volume de chargement de 451 à 1 405 litres. De nombreux petits espaces de rangements sont dispersés par ailleurs un peu partout dans l’habitacle.

À l’avant, l’ambiance est cossue et au volant, une bonne position de conduite, un volant épais et une ergonomie simple donnent vite envie d’appuyer sur le bouton de démarrage. Techniquement, le e-Niro ne manque de rien et présente tous les équipements dernier cri à l’image d’une caméra de recul avec des lignes de guidage dynamique, du bouton de démarrage sans clé, de prises USB ou 12 volts, et bien d’autres.

Une fois démarré, il n’y a pas le moindre bruit, mais des flux d’énergie qui s’affichent en temps réel sur l’écran tactile de 10,25 pouces, ce dernier gère aussi l’info-divertissement. Le combiné d’instrumentation offre les informations essentielles de manière très simple, et on découvre sous les doigts de chaque main les palettes pour choisir le niveau de récupération au freinage.

Un comportement modulable

Sous la main droite tombe aussi le sélecteur de vitesses sur la console centrale. C’est tout simple : marche avant, marche arrière, neutre et fonction parking. Juste à côté , il y a le sélecteur des modes de conduite et on s’élance en mode Normal. Si le e-Niro existe aussi avec une batterie de 39,2 kW/h, celui de cet essai à La Réunion est la version la plus puissante avec batterie de 64 kWh.

Dans cette configuration, le e-Niro s’affirme comme un SUV au caractère vraiment sportif et les accélérations sont redoutables même en mode Normal. Le mode Eco permet de rouler tranquillement en préservant l’autonomie, tandis que le mode Eco + peut être précieux pour rentrer avec des batteries déjà bien entamées, il n’est pas possible avec ce dernier de dépasser les 90 km/h.

Kia E-Niro (credit photo Fred Liron)

Le véhicule change franchement de caractère avec le mode Sport enclenché. Il tressaute immédiatement, se tenant près à lâcher sa puissance équivalent à 204 chevaux. Celle-ci arrive tellement rapidement qu’elle a parfois du mal à passer au sol, les reprises en tout cas sont fulgurantes et crissantes, même lorsque le véhicule est lancé.

Les pneus se font entendre et le véhicule devient tout autre, avec un comportement étonnant de fraîcheur et de stabilité. Le mode Sport donne en tout cas au véhicule une tout autre identité, avec des gènes sportifs exacerbés qui contrastent vraiment avec les caractéristiques du mode Eco par exemple. Le mode Normal s’avérera suffisant la plupart du temps, mais le mode Sport est toujours prêt, pour apporter cette petite dose d’adrénaline.

L’autonomie du Kia e-Niro est remarquable !

L’autre levier vient d’un frein moteur intelligent. Il se règle avec les palettes situées derrière le volant, de plus en plus faible à droite et de plus en plus fort à gauche. Là encore les choix du conducteurs influent franchement sur le comportement du véhicule. Trois niveaux sont disponibles pour cette récupération d’énergie, quatre même puisqu’il est possible de le désactiver complètement. A l’inverse, tirer plusieurs secondes sur la palette de gauche agit comme un gros frein moteur qui peut permettre de se passer du frein classique et en réalisant du même coup des économies sur les plaquettes ou les disques.

Kia E-Niro (credit photo Fred Liron)

Le mode Auto s’active en tirant plusieurs secondes sur la palette de droite. C’est alors l’informatique qui gère et qui adapte avec les radars situés à l’avant pour analyser le trafic, ce frein moteur en fonction de la vitesse et de la distance. Les différences en tout cas sont frappantes entre les différents niveaux, elles permettent de jouer selon le type de parcours ou le niveau de charge de la batterie. Il apparaît par exemple judicieux de l’accentuer au maximum en ville et de choisir les niveaux 2 ou 3 pour s’arrêter sans freiner et recharger les accus. Il est plus agréable de limiter ou d’annuler cette récupération d’énergie en choisissant les niveaux 0 ou 1 sur des voies plus rapides ou dans un trafic moins dense.

Le système est très utile, il permet aussi au e-Niro d’afficher une autonomie remarquable. 455 kilomètres à parcourir dans des conditions de confort étonnantes et qui ajoutent encore une ligne à la liste de ses atouts. Ce Kia e-Niro est extérieurement joli, intérieurement très accueillant, mais surtout si plaisant à conduire. Et il profite de plus de la garantie Kia, sept ans ou 150 000 km.


Fiche technique : Kia E-Niro

Moteur 100% électrique ; 5 places

Puissance : 204 ch à 3 800 tr/min

Couple : 395 Nm

Boite de vitesses automatique à 1 rapports

Vitesse maxi : 167 km/h

0 à 100 km/h : 7,8 s

Consommation: 15,9 kWh pour 100 km en cycle mixte

Autonomie : 455 km

Emissions de CO2 : 0 g/km

Dimensions : 4,375 m x 1,805 m x 1,57 m

Empattement : 2,70 m

Coffre : de 451 à 1 405 litres

Poids à vide : 1 737 kg

Les équipements de série : ABS ; ESP ; airbags ; câble de recharge pour prise domestique ; câble de recharge type 2 ; sélecteur de modes de conduite (Eco +, Eco, Normal, Sport) ; palettes de modulation de la puissance de freinage régénératif au volant ; programmation de la recharge et de la température de l’habitacle ; contrôle de la pression des pneus ; allumage automatique des feux et des essuies-glace ; système de freinage d’urgence autonome avec détection des voitures et des piétons ; feux à Leds ; phares antibrouillards régulateur de vitesse adaptatif ; limiteur de vitesse ; ouverture et démarrage sans clé ; caméra de recul avec lignes de guidage dynamiques ; système audio avec écran tactile et 6 HP ; climatisation ; volant cuir multifonctions ; avertisseur de franchissement de ligne ; vitres électriques ; bluetooth …

Tarif Réunion : 51 700 euros


Les plus : confort, plaisir au volant, accélérations, autonomie

Les moins : aides à la conduite parfois intrusives, le tarif


  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
47 000 €
51 916 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
19 580 €
22 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
23 680 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (2)
  • Le 28/05/2022 | Jean Pierre MARREY

    Très bon véhicule le Kia E-Niro. Merci pour toutes ses explications intéressantes.

  • Le 27/07/2021 | Le Kia e-Niro : électrique, autonome …et féroce ! - ev-news

    […] Nerveux et confortable, le Kia e-Niro offre aussi une excellente autonomie dans cette version 64kWh. C’est un SUV électrique vraiment polyvalent et très agréable à conduire ici sur les routes de La Réunion ! Lire la suite… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.