Rallye Sud Sauvage 2023 : Law-Long tout de suite dans le rythme

Par Frédéric Liron | Le 23/05/2023 | News | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

En tête dès la première spéciale, Thierry Law-Long a commencé la saison 2023 comme un champion en titre sur le rallye Sud Sauvage, avec une victoire qui dans le même temps lui permet de déjà poser des jalons sur le championnat, lui qui court cette année, après un sixième titre consécutif. Il s’impose avec une avance confortable, devant Farouk Moullan et Gianni Barret.

Thierry Law-Long, vainqueur des cinq derniers championnats de La Réunion, a rapidement marqué son territoire sur ce premier rallye de l’année, le Rallye du Sud Sauvage. Il réalisait le temps scratch dans la première ES de la saison (Piton des Goyaves). Lui et son copilote Noor Mohammad Balbolia s’installaient déjà dans une position de leaders. Position qu’ils gardaient jusqu’à l’arrivée. 

Stéphane Sam-Caw-Freve réalisait la même chose sur le second secteur chronométré, mais Law-Long était vite soulagé de la pression. Grâce aux mauvais choix de pneus avec une météo compliquée, ou les soucis des poursuivants. Damien Dorseuil connaissait lui des problèmes de pont arrière et la première assistance lui permettait de réparer, mais pas dans les temps. L’équipage pointait donc en retard et écopait d’une pénalité de trente secondes.

Thierry Law-Long
Thierry Law-Long
Stéphane Sam-Caw-Freve
Stéphane Sam-Caw-Freve

La domination de Law-Long et de sa Polo le portait en tête jusqu’au terme de la première étape, qu’il terminait avec 25 secondes d’avance sur Moullan après six spéciales. Les six autres disputées le dimanche confortaient la domination du leader, qui terminait finalement avec une avance qui dépassait la minute sur son premier poursuivant Farouk Moullan. 

Le dimanche, Thierry Law-Long n’a pas eu à attaquer outre mesure, il s’est plutôt comporté comme un bon gestionnaire de son avance. « C’est le fruit d’un gros travail depuis plusieurs semaines », expliquait-il à l’arrivée. Lors de la deuxième journée, Law-Long et Balbo étaient largement en tête. « Et il ne fallait pas faire d’erreur, ça aurait été bête de tout gâcher, les partenaires et l’équipe ne me l’aurait pas pardonné, et moi non plus ». Comme il sait le faire, Thierry Law-Long gérait parfaitement son avance, en profitant des touchettes des uns et des autres. 

Car si Stéphane Sam-Caw-Freve avait parfaitement entamé la 2e journée avec le scratch dans les trois premières spéciales du jour, il avouait se lancer à la poursuite de Farouk Moullan pour le gain de la deuxième place. Les deux hommes étaient à couteaux tirés, et ils partaient tous les deux à la faute. Farouk Moullan s’en tirait beaucoup mieux que SCF.

« Cette deuxième place me va parfaitement »

Moullan sortait trop large dans un virage, se retrouvait avec deux roues dans le vide mais parvenait à se sortir du piège en abîmant simplement son bas de caisse, Stéphane Sam-Caw-Freve terminait lui son escapade dans la canne à près de trente mètres de la route, et le temps que les spectateurs ne l’aident à la retrouver, il avait perdu cinq minutes et tous ses espoirs de podium. « L’écart avec Farouk se réduisait, on a tenté et cette fois ça n’a pas payé. C’est le rallye, on était tous les deux à la limite. Je pense que je peux aller chercher les Polo, alors c’est à la fois frustrant et encourageant ». 

Thierry Law-Long s’est montré à son avantage durant les deux jours de course, il prend dès la première manche la tête du championnat. « Le week-end s’est bien passé, racontait le vainqueur du jour. Nous n’avons pas fait d’erreur sur ce rallye. On a provoqué notre réussite et cela prouve une nouvelle fois que j’ai une superbe équipe ».

Farouk Moullan, qui veut jouer le championnat cette année, s’avouait finalement satisfait de cette première manche. « Cette deuxième place me va parfaitement et on s’en sort très bien car sur le moment, j’ai pensé que tout était fini. Le but était de prendre des points au championnat et nous n’étions pas loin des temps de Thierry dimanche. On était dans une grosse bagarre avec SCF, il faut essayer et des fois on sort. Là on a eu beaucoup de chance ».

Farouk Moullan
Farouk Moullan
Giani Barret
Gianni Barret

Mannix Hoareau et Yann Beurand derrières les R5

 Le leader profitait des mésaventures de ses poursuivants, Giani Barret également qui parvenait à se faire une place sur le podium. Notamment grâce à un retour en boulet de canon sur Olivier Bardeur, qui avait démarré cette deuxième journée de course en troisième position, mais qui n’a pas pu la conserver. « C’est une troisième place très honorable, se réjouissait Barret. On a d’abord fait des mauvais choix et vu d’où nous venons, c’est vraiment satisfaisant d’avoir récupéré la troisième place. C’est une première course cette année, la première avec mon nouveau copilote, c’est une belle satisfaction ».

Olivier Bardeur terminait finalement au quatrième rang de ce Rallye Sud Sauvage, juste devant deux pilotes qui ont tiré le maximum de leurs voitures, Mannix Hoareau cinquième et Yann Beurard, sixième. « Je suis super content, c’est une belle performance, expliquait Mannix. C’est une vieille voiture, une vraie groupe N, et il n’y a que des R5 devant moi. En montée, on peut les accrocher mais pas en descente ». 

Yann Beurard lui aussi se réjouissait de sa performance au volant de sa DS3 R3. « On ne pouvait pas faire mieux ce week-end, la voiture a douze ans. J’aime la pluie et le gras, mais il faut rester sur la route. Pour nous, c’est une très belle entame de championnat ». 

Thierry Law-Long se réjouissait lui aussi de ce premier succès de l’année. « On met notre empreinte sur la saison, mais c’est juste un rallye, juste une étape. Cela me permettra de garder le numéro 1, je l’aime bien ».

Mannix Haoreau
Mannix Hoareau
Yann Beurard
Yann Beurard

Classement du Rallye Sud Sauvage 2023

Voir le classement.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
38 000 €
51 916 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
37 030 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *