Toyota GR Supra 2.0 L : la sportive née pour donner du plaisir

Par Sébastien Berthoud | Le 27/06/2024 | Essais Auto

Un 4 cylindres dans une Supra ? En près de 40 ans d’existence, jamais la sportive japonaise n’avait reçu un autre bloc qu’un 6 cylindres en ligne. Faut-il crier au scandale ? Qu’en est-il de cette version « plus sage » ? Essai.

Difficile de penser un jour que la Toyota GR Supra serait dépourvue de son fameux 6 cylindres. Avant de parler du moteur, commençons par la ligne, à couper le souffle. Avec son capot long, ses voies larges et ses magnifiques jantes de 18 pouces, la GR Supra ressemble à un missile prêt à dévorer la route, d’une agressivité rare. Le coup de crayon du directeur du design Nobuo Nakamura est magistral. Avec ce coloris « Jaune impérial », impossible de passer inaperçu et nombreux sont les passants qui prennent le bolide en photo en ville.

À l’intérieur, l’impression de ne faire qu’un avec la machine est immédiate. La position de conduite est idéale et la sensation d’être à bord d’une voiture de course bien réelle. Ce qui n’empêche pas de belles finitions : le cuir est omniprésent sur notre modèle doté du pack premium et l’affichage tête haute s’avère vite indispensable pour conduire vite, sans quitter la route des yeux. Sièges ajustables électriquement et chargeur à induction pour le smartphone sont également de la partie. Seul l’ordinateur de bord (écran tactile de 8 pouces) n’est pas des plus évolués. Mais est-ce bien important sur un tel véhicule ?

Nervosité et sportivité au programme 

La GR Supra a été conçue sur la même base technique que la BMW Z4 : c’est en prenant le volant que l’on se rend vite compte de la collaboration subtile entre les ingénieurs allemands et japonais. Le 2.0 l turbo, qui développe 258 ch (400 Nm de couple), est très à l’aise sur la Toyota : comptez à peine plus de 5 secondes pour atteindre les 100 km/h. Soit une seconde de plus que la version 6 cylindres. Pas de quoi crier au loup.

La boîte automatique à huit rapports peut être aussi douce que violente suivant le mode de conduite, le châssis est toujours très précis (répartition des masses 50/50) et les suspensions suffisamment réactives pour bien compenser les irrégularités de la route. Il est possible d’enchaîner les virages à un rythme élevé et le différentiel Torsen à glissement limité fait des miracles en répartissant le couple intelligemment. Sans oublier le freinage, efficace et résistant. L’aspect dynamique de cette GR Supra ne souffre donc d’aucun défaut et son poids contenu (1497 kg soit 102 kg de moins qu’avec le 6 cylindres) lui permet une certaine agilité. La Toyota inclut même un coffre suffisamment spacieux (290 litres) pour partir en week-end, à deux, avec des bagages.

Comptez 59 000 € (options comprises) pour acquérir cette version 4 cylindres. Soit 10 000 € de moins que le 6 cylindres, sans compter le malus. Si l’on ajoute que ce moteur est aussi agréable en conduite quotidienne et que la consommation peut descendre en dessous des 9 litres aux 100 km sans avoir le pied trop lourd, la GR Supra version « sage » est un achat mêlant passion et raison, avec l’impression de posséder une voiture exclusive.

Les plus

Une vraie sportive

Base de la BMW Z4, une référence

Look agressif 

Tarif justifié

Plaisir de conduite

Les moins

Ordinateur de bord légèrement dépassé

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
AUDI
Q5
46 600 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *