Les voitures chinoises dans les Outre-Mer

Par Amaury Lawboum | Le 24/10/2023 | Conseils achat / vente | Economie | Économie et politique | News

L’industrie automobile chinoise a connu une croissance exponentielle ces dernières années et commence à faire sentir sa présence sur les marchés mondiaux, y compris en Europe et dans les territoires d’outre-mer. Les fabricants chinois de voitures électriques et hybrides, tels que BYD, Seres (anciennement SF Motors), Aiways, Lynk&Co… se taillent une part de plus en plus importante sur le marché français, offrant des alternatives attrayantes aux constructeurs traditionnels. Ces derniers se sont spécialisés dans la voiture 100% électrique et compétitive, les véhicules étant souvent moins chers que leurs homologues électriques européennes. La croissance des ventes de véhicules électriques pourrait accélérer la tendance dans les DOM, Même si cette électrification n’est pas aussi vertueuse qu’en France, en raison du mix énergétique encore polluant dans les territoires ultramarins.

En France, le volume de vente de voitures chinoises a triplé entre 2021 et 2022 (+213%). Cette augmentation est surtout portée par MG qui comptabilise 80% des ventes de voitures chinoises. Si cette tendance est pour l’instant cantonnée à l’Europe, elle pourrait très rapidement s’étendre aux territoires ultramarins. En effet, l’implantation marquée des marques chinoises a débuté en 2022 dans les Outre-mer, et c’est aujourd’hui à La Réunion que l’on trouve le plus de voitures chinoises, et c’est aussi à La Réunion que l’électrification se fait le plus rapidement.

Quels sont les constructeurs automobiles chinois ?

Parmi les constructeurs automobiles chinois, on retrouve les 100% asiatiques BYD, Seres, Aiways et Lynk&Co, ce dernier n’étant (pour l’instant) pas distribué dans les Outre-mer. Mais on retrouve aussi des constructeurs européens mais dont la maison-mère est chinoise, à l’instar d’MG, propriété de la SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation). De même, Smart et Volvo sont sous la tutelle du géant chinois Geely (50% pour Smart). Si les Volvo disponibles sur le sol européen ne sont pas produites en Chine, la future Smart #1 l’est. 

Seres : le SUV électrique à petit prix

Seres est la propriété de Seres Group. Même si ce dernier est 100% chinois, Seres est basé dans la Silicon Valley en Californie, ce qui fait de la marque une marque sino-américaine. Le co-fondateur de Tesla Martin Eberhard a rejoint la marque 9 mois après sa création en 2016 en tant que chef stratégique.

Seres est distribué depuis peu par Lanes Automobiles aux Antilles-Guyane, et par GBH à La Réunion, où son unique modèle le Seres 3 réalise de bons résultats (>100 ventes en 2022). Par l’intermédiaire de sa filiale Automobiles Réunion, le groupe ultramarin GBH a ouvert sa première concession Seres sur le boulevard Lancastel à Saint-Denis, à la place de son ancienne concession Dacia. Cela prouve l’intérêt grandissant des distributeurs envers les véhicules chinois. 

L’unique modèle de la marque est le Seres Model 3, un petit SUV 100% électrique de la taille d’un Peugeot 3008 ou d’un Hyundai Kona (son principal concurrent). Il embarque une batterie de 53kWh de technologie lithium fer-phosphate, réputée plus durable que les batteries au lithium traditionnelles, pour une autonomie annoncée de 330km. Son moteur de 163 chevaux et 300Nm de couple suffisent pour le faire atteindre 100km/h en 9 secondes. 

Si ces caractéristiques techniques sont assez banales, son prix est ce qui le démarque de la concurrence européenne : à partir de 38.000€ dans sa version de base, déjà bien équipée, et seulement 41.000€ dans sa version full-options, dans les DOM. Le tout, sans déduire le bonus de 7000€ ! On retrouve entre autres toutes les aides à la conduite, un écran de 10,25 pouces, la caméra 360° ou encore le toit ouvrant panoramique…

Seres a annoncé l’arrivée du Seres 5, plus grand mais plus cher, à l’horizon 2024 en France, sans doute 2025 dans les DOM.

Seres 3

AIWAYS : priorité sur la vente en ligne 

AIWAYS est un constructeur chinois tout jeune, qui produit depuis 2019 l’Aiways U5, un SUV de 4,7m de long 100% électrique. Ce dernier est distribué à La Réunion par un indépendant au travers de Bourbon Véhicules Electriques, et aux Antilles par GBH. En France comme dans les Outre-mer, la stratégie de vente d’Aiways passe par de la vente en ligne presque exclusivement. Il y a tout de même la possibilité d’essayer le véhicule avant achat, à l’instar d’une concession traditionnelle. Cette méthode décentralisée peut cependant comporter quelques problèmes : en France, le SAV d’Aiways est critiquable, les délais d’attente des pièces sont très longs et il est parfois impossible d’obtenir une pièce précise, faute de volumes et d’implantation physique. À voir si cette problématique s’étend aux DOM. 

Son unique modèle, l’Aiways U5 est un SUV 100% électrique de milieu de gamme. Il embarque une batterie de 63kWh lui offrant 400km d’autonomie, ainsi qu’un moteur de 204 chevaux. Il est plus compétitif encore que le Seres 3, dont il partage les prix (38.000 ou 41.000 dans les DOM selon le niveau de finition, hors bonus), tout en étant plus luxueux. Enfin, il embarque de nombreuses aides à la conduite, la caméra 360°, le toit ouvrant…

Aiways offre une garantie constructeur de 5 ans ou 150.000km, de quoi rassurer la clientèle parfois suspicieuse quant à la fiabilité des véhicules chinois. 

Aiways U5

BYD : le premium chinois

BYD est à l’origine un fabricant chinois de batteries électriques. Il détient 30% du marché des batteries au lithium-ion. Ses principaux clients sont des fabricants de matériel informatique. 

L’essor des véhicules électriques s’accompagne de celui des batteries. C’est ainsi que BYD Auto est créé. BYD est l’un des constructeurs leader sur le marché de la voiture 100% électrique avec près d’un million de voitures électriques vendues en 2022. Si l’essentiel de ses ventes se fait pour l’instant en Chine, la marque a l’ambition de s’exporter en occident.

BYD est pour l’heure seulement distribué à La Réunion par GBH. La marque chinoise partage son unique concession avec celle de Seres. L’unique modèle proposé pour l’instant est le BYD Atto 3, un SUV 100% électrique qui embarque une batterie de 61kWh pour 420km d’autonomie. Fort de 204 chevaux, le BYD Atto 3 se veut plus premium que la moyenne. Son intérieur avec la grande dalle LED rappelle celui d’une tesla Model 3. Niveau tarif, la version Design full-équipée avec un écran de >15 pouces est affichée à 46990€ à La Réunion, tout juste éligible au bonus écologique.

BYD atto 3
Le côté premium se fait ressentir dans le showroom de Saint-Denis

MG : le premier de la classe

MG est le constructeur chinois le plus populaire. Pour cause, ce fut le premier à réellement s’implanter sur le vieux continent et dans les territoires ultramarins. MG n’a désormais plus à faire ses preuves et s’est vraiment établie comme une marque convaincante et fiable. MG est à l’origine une marque britannique dont la renommée s’est faite sur la piste avant la seconde guerre mondiale. En difficulté depuis de nombreuses années, la marque britannique se fait racheter en 2006 par le géant chinois SAIC qui transformera radicalement la marque, jouissant du prestige de son blason. MG renaît dans les années 2010 en tant que constructeur généraliste.

Aux Antilles-Guyane, MG est distribué par le Groupe Loret. À La Réunion, c’est le Groupe local Caillé qui distribue la marque anciennement britannique. Forte de son succès, la marque est distribuée dans 3 concessions sur l’île. 

Sa gamme est bien plus étoffée que celle des autres constructeurs. On retrouve :

  • un petit SUV urbain, le MG ZS, disponible en essence ou en 100% électrique
  • un SUV familial, le MG EHS, disponible en hybride-rechargeable
  • un SUV haut-de-gamme, le MG Marvel R, disponible en 100% électrique
  • un break sur-élevé, le MG5, disponible en 100% électrique
  • une berline compacte, la MG4, disponible en 100% électrique

Si les équipements proposés sont similaires à ses homologues chinois, MG est de manière générale légèrement plus cher que ces derniers, tout en restant plus compétitif que les constructeurs européens. MG jouit d’une meilleure implantation dans les DOM et en France que les autres constructeurs chinois. On note la présence de motorisation poussée, notamment sur la Marvel R qui affiche près de 300 chevaux.

MG ZS EV
MG4

En conclusion, les marques chinoises misent sur les véhicules électriques

Les véhicules chinois sont presque tous 100% électriques. Pour cause, la Chine est le leader mondial de la batterie. Les voitures électriques chinoises sont aussi bien équipée que leurs homologues européennes tout en étant souvent 5 à 10.000€ moins chères. Les marques chinoises sont de plus en plus intéressées par le marché européen. En témoigne la volonté de BYD et d’MG d’implanter une usine sur le vieux continent. Si cela peut sembler contre-intuitif au regard des mutations industrielles des dernières décennies, c’est bel et bien réel. La France se positionne d’ailleurs comme un acteur intéressé dans l’accueil de telles usines, notamment dans le nord. 

Nouveau bonus écologique 2024, la mort dans l’oeuf des voitures chinoises en France ?

L’aventure des voitures chinoises pourrait cependant s’arrêter très vite dans l’hexagone et dans les DOM. En effet, le nouveau bonus écologique 2024 comporte une clause qui exclue les véhicules fabriqués en Chine. Des discussions sont sur la table pour empêcher cela. En effet, cette mesure protectionniste déguisée tuerait l’aventure des constructeurs chinois avant même qu’elle n’ait commencé. BYD a d’ailleurs annoncé que si cette condition entrait en vigueur, il n’implanterait pas d’usine en France. Affaire à suivre…

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
56 670 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
29 600 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *