Seuil de tolérance des radars : ce qu’il faut savoir !

Par Raharimanana Faratiana | Le 01/11/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

En France, les autorités routières ont, depuis longtemps, instauré des techniques efficaces pour détecter les excès de vitesse sur la circulation. Il s’agit des radars, un outil permettant de recueillir plus facilement les données relatives à la vitesse d’un véhicule. Ainsi, lorsque vous dépassez le seuil de tolérance des radars, vous recevez un avis de contravention et devez payer une amende pour excès de vitesse.

Qu’en est-il réellement du seuil de tolérance des radars ? Que faut-il savoir à ce sujet ? Nous vous laissons découvrir toutes les explications dans notre article !

Quelle est la tolérance ou la marge d’erreur pour les radars ?

En France, il existe généralement deux types de radars utilisés par la sécurité routière. À savoir les radars fixes et les radars mobiles. Les radars fixes permettent d’évaluer la vitesse des conducteurs sans bouger. Nous parlons ici de radar automatique, de radar de chantier ou de jumelles. Ces derniers sont souvent placés sur le bord de la route.

Les radars mobiles, quant à eux, mesurent la vitesse prise en mouvement. Autrement dit, il s’agit des équipements intégrés à bord des voitures des forces de l’ordre ou d’une société privée. Nous avons par exemple les radars lasers, les radars embarqués classiques ou les radars mobiles « nouvelle génération ».

Quelle tolérance pour les radars fixes ?

La vitesse mesurée par les radars fixes implique une tolérance de 5 km/h pour celle inférieure à 100 km/h et de 5 % pour celle dépassant ce chiffre.

À titre d’exemple, pour la vitesse mesurée en dessous de 100 km/h, si la vitesse détectée est de 88 km/h, celle retenue sera de 83 km/h (soit moins de 5 km/h).

Pour la vitesse mesurée au-dessus de 100 km/h, nous retrouvons une vitesse de 149 km/h si la vitesse contrôlée est de 157 km/h (soit une tolérance de 5 %).

Quelle marge d’erreur pour les radars mobiles ?

Du côté des radars mobiles, la tolérance utilisée s’applique à toutes les voitures, qu’elles soient stationnées ou en mouvement. Cette marge de tolérance est de 10 km/h si la vitesse contrôlée est en dessous de 100 km/h. En dessus de celle-ci, elle sera de 10 %.

Dans ce cas de figure, pour une vitesse mesurée en dessous de 100 km/h, la vitesse évaluée à 81 km/h est de 71 km/h (soit moins de 10 km/h).

Pour la vitesse reçue au-dessus de 100 km/h, si la vitesse contrôlée est de 130 km/h, celle retenue sera de 117 km/h (soit une marge de tolérance de 10%).

Quelle amende pour 1 km au-dessus ?

L’amende forfaitaire des infractions inférieures à une vitesse de 50 km/h est calculée à partir du montant de l’amende minorée multipliée par le pourcentage évalué, en fonction de l’écart de vitesse constaté.

Ainsi, pour un excès de vitesse de 1 km/h (hors zone 50), l’amende octroyée est de 45 euros + (1%x45 euros). Soit 45,45 euros (ce qui devait être à 68 euros auparavant).

Un radar peut-il flasher par erreur ?

La réponse est Oui ! Il arrive que le radar flashe par erreur. Cette situation peut survenir au cours d’une vitesse conforme à la réglementation en vigueur ou inférieure au seuil du radar. Nous appelons ce cas, le radar fou. Les causes en sont multiples telles que l’installation en cours ou la phase de test de l’appareil, la détérioration ou le dérèglement de l’outil ou le radar discriminant.

Mais pas de panique, le flash accidentel d’un radar n’entraîne en aucun cas une verbalisation. En effet, l’erreur est repérée avant même l’envoi d’un PV.

Si malgré cela, vous recevez quand même une contravention, vous pourrez contester votre amende en établissant votre bonne foi.

À partir de quelle vitesse un radar flash ?

Le flash du radar signifie que vous avez été verbalisé suite à une conduite dépassant le seuil de tolérance imposé par les autorités routières. Cette séquence apparaît dès lors que vous avez atteint une certaine limite de vitesse, qui varie en fonction du type de radar.

Pour le radar fixe, le flash se déclenche généralement lorsque vous passez à une vitesse supérieure à 56 km/h en ville. Si vous vous trouvez sur les voies rapides limitées à 110 km/h, vous serez flashé à partir de 117 km/h. Si vous êtes sur autoroute à 130 km/h, la vitesse pénalisée montera à 137 km/h.

En revanche, pour le radar mobile, le flash est activé à une vitesse de 61 km/h pour une limitation à 50 km/h. Sur route, elle sera à 91 km/h pour une limitation à 80 km/h ainsi qu’à partir de 101 km/h pour 90 km/h. Pour le cas de la marge de tolérance de 10% avec une vitesse supérieure à 100 km/h, la verbalisation a lieu dès 122 km/h pour 110 km/h et à 144 km/h lorsque vous êtes sur autoroute.

Pour +

Comment contester un PV ?

Délai de réception d’une amende, combien de temps prévoir ?

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
33 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *