La Réunion : Kart’in 974, le karting qui manquait à St Pierre

Par Ophélie Vinot | Le 28/02/2022 | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

Il fallait attendre 2021 pour l'ouverture d'un karting à St Pierre (La Réunion). C'est désormais chose faite : Kart'in 974 a ouvert ses portes en octobre dernier. Emmanuel Lear, ancien chauffeur poids-lourds passionné de sports mécaniques, est accompagné au quotidien par Kevin et sa fille, Nathanaëlle.

C’est le karting qui manquait aux habitants du sud de l’île intense. Situé dans la zone industrielle n°3, Kart’in 974 est né en octobre 2021 et propose deux types de kart : le thermique, classique, et l’électrique. Le circuit de karting mesure 480 mètres. « C’est un circuit technique et roulant à la fois », explique Emmanuel Lear, le gérant. « Il est scindé en deux : une partie technique pour les avertis et une partie plus roulante pour les novices ». Avec une largeur de voie comprise entre 6 et 6,50 mètres, « même les novices s’y font très vite », affirme-t-il. 

Vivre de sa passion, une voie de plus en plus prisée 

Emmanuel est un ancien chauffeur poids-lourds. « À la base, il s’agissait d’un projet familial. Cela s’est transformé en projet personnel par la suite », raconte le gérant. Mais le passionné de sports mécaniques n’est pas seul pour autant. Il est aidé par Kevin, à temps plein, et sa fille, Nathanaëlle, de temps en temps. « J’essaye de le soutenir autant que je peux », se réjouit la jeune fille de 14 ans. Lorsqu’elle est présente, elle s’occupe de la billetterie et du snack. Kevin, lui, est mécanicien et a débuté deux mois auparavant au sein de Kart’in 974. « Je fais l’entretien des karts, électriques et thermiques, et je m’occupe également des réparations. Je suis aussi présent sur la piste de karting, en tant que commissaire de course on va dire », explique-t-il.  

Du thermique et de l’électrique, pour tous les goûts 

Pour commencer, Emmanuel a investi dans une quinzaine de karts thermiques, idem pour les électriques. « Beaucoup de gens partent avec des a priori sur l’électrique », raconte Kevin. « Finalement, quand ils testent, beaucoup ne veulent plus revenir sur le thermique ! ». Pour lui, l’électrique est également plus adapté aux novices. « En général, ils s’en sortent mieux avec un électrique qu’avec un thermique », dit-t-il. Un « pari réussi », selon le mécanicien, qui ajoute même que le kart électrique représente l’avenir. « Le carburant va sans doute coûter de plus en plus cher. À un moment donné, je crois qu’on sera un peu obligé de passer à l’électrique, dans tous les cas ».  

Une session, comprise entre 10 et 12 minutes, coûte 15€ pour rouler avec un kart thermique et 18€ pour rouler avec un électrique. Ouvert depuis octobre dernier, Emmanuel a subi les conséquences des deux cyclones récents, Batsirai et Emnati : « on a eu une grosse influence durant les trois premiers mois, j’étais très satisfait. Mais nous n’avions pas vraiment pris en compte l’arrivée de la période cyclonique et des grosses pluies que les cyclones engendreraient. La pluie, évidemment, ça fait fuir les gens ». 

Le gérant de Kart’in 974 ne se décourage pas pour autant, au contraire. « Je vois que mon circuit plaît. Les gens, quand ils sortent d’ici, ils ont la banane ! », se contente-t-il. Cette année, Emmanuel souhaite faire plaisir à un public encore plus large : « nous allons faire entrer les karts biplaces, exclusivement réservés aux enfants », affirme-t-il. « On va également organiser un événement par mois. Par exemple, au mois de février, les clients ont pu participer à un challenge spécial St Valentin, avec des lots à gagner. Ce sont des formules qui plaisent ! ». 
 

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
LEXUS
IS
29 990 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
CUPRA
FORMENTOR
48 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *