Course de côte de Salazie: Gangate et Laup, vainqueurs

Par Frédéric Liron | Le 23/11/2021 | Sports mécaniques

La Course de côte de Salazie constitue un événement qui avait déjà eu lieu il y a quelques années ; mais sous une forme différente. Avant de tomber en sommeil comme l’ensemble de la discipline Course de côte sur l’île. La première épreuve de Salazie nouvelle formule s’est alors déroulée dimanche, avec une vingtaine de voitures au départ.

Quelques pilotes de rallye avaient en effet répondu présents quelques semaines seulement avant la dernière course de l’année. Celle-ci se déroulera dans le Sud, les 4 et 5 décembre prochains. Le parcours de 4 km était tracé au cœur du cirque, avec un départ sur le pont de la rivière Fleur Jaune, pour se diriger vers Grand-Ilet. Puis une arrivée jugée sur le parking de l’ancienne usine de poulets. Un parcours utilisé régulièrement sur le rallye de Bourbon, dans les spéciales de Col Carozin dans un sens ; et Piton d’Enchaing dans l’autre.

Deux catégories différentes de voitures

Une vingtaine de voitures étaient sur la ligne de départ, dans deux catégories différentes. D’un côté, les bolides de rallyes, et les voitures qui roulent tous les jours sur la route, de l’autre. Deux montées d’essai étaient prévues le matin, dont une chronométrée. La compétition se déroulait sur deux manches l’après-midi. Ce fut ainsi un joli duel entre Mamisoa Rajoel sur sa Honda Civic F2014 et Idriss Gangate sur une C3 R5. Gangate l’emportait finalement d’une grosse seconde.

L’autre duel opposait Moutoussamy sur sa Mitsubishi Evo 9 et Yann Beurard sur une DS3 Max. La troisième marche du podium était en jeu en plus de se mêler à la bagarre avec les meilleurs. C’est finalement Yann Beurard qui prenait la troisième place devant Moutoussamy ; alors que, Gilles Dijoux poursuivait ses réglages avec sa nouvelle monture, une 207 RC, avant le rallye des 1 000.

En outre, la catégorie VMRS (Véhicules Modernes de Régularité Sportive) poursuit son développement. De nombreux concurrents étaient là, avec la voiture qu’ils utilisent tous les jours. Dans cette catégorie, c’est le régional de l’étape qui s’est imposé. S’il pilote en ce moment en rallye une Ford Fiesta MK2 R5, Jonathan Laup a gagné chez lui ; au volant d’une Mégane RS.

Le classement de la course de côte de Salazie

Voitures modernes

1 Idris Gangate (Citroën C3, 2’58 »5) 

2 Mamisoa Rajoël (Honda Civic, 2’59 »8) 

3 Yann Beurard (Citroen DS3 Max, 3’05 »8) 

4 Didier Moutoussamy (Mitsubishi Evo 9, 3’10 »3) 

5 Gilles Dijoux (Peugeot 207 RC, 3’10 »8)

Voitures VMRS

1 Jonathan Laup (Megane RS, 3’10 »4)

2 Kevin Ruth (Audi S1, 3’10 »8)

3 Dimitri Eliséon (Mitsubishi Evo 9, 3’17 »5)

4 Jonathan Victoire (Volkswagen Golf, 3’18 »6)

5 Bernard Ramassamy (Ford Focus RS, 3’22 »8)

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
37 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
SUZUKI
JIMNY
23 980 €
27 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
27 680 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *