Le retour des sports mécaniques en Martinique

Par Gianny Gabriel | Le 04/11/2021 | Sports mécaniques

Les 15 pilotes engagés dans trois catégories s’en sont donnés à coeur joie, sur un circuit jamais emprunté en course de côte, ! Une grosse attaque, des glissades, des sorties de route, du spectacle et une grosse surprise au chrono, ont fait le bonheur des nombreux spectateurs présents sur place. Et cela malgré une communication volontairement réduite. Coup réussi pour les organisateurs sur la route, mais aussi au niveau administratif.
En effet, cette compétition était difficile à organiser compte tenu du contexte sanitaire. De nombreux protocoles inédits devaient être appliqués. Les délégués des instances publiques avaient fait le déplacement et ont validé la bonne application des protocoles demandés. Grand ouf de soulagement poussé par tout le comité directeur et les membres de l’ASAM. Mais aussi par tous les passionnés de sports mécaniques, car avec la réussite de cet événement, tous peuvent espérer un retour des compétitions sur l’île.

Une reprise des sports mécaniques, bien animées

Sur la route, on a pu regretté le faible nombre de participants en « modernes » (8 au départ). Cependant on a pu compter sur la présence des pilotes en catégories VHC (Véhicules Historiques de Compétition), et sur les VHRS (Véhicules Historiques de Régularité Sportive). Ces derniers étaient en démonstration et n’étaient pas chronométrés. Mais cela ne les a pas empêché de faire le spectacle et de ravir les spectateurs. C’est toujours un plaisir de voir évoluer des anciennes BMW, Porsche, Golf 2, 205 GTI, ou encore Ford RS200. Une majorité de véhicule à traction arrière qui, dans l’enchaînement des deux épingles de l’arrivée étaient souvent « en travers ».

Une participation, une victoire

En ce qui concerne les « modernes », les regards étaient braqués sur les frères Orosemane, en double monte sur leur Citroën DS3 R5. Malheureusement un problème technique (bougies) les empêche de participer aux montées de classement, c’est donc l’abandon.
Un autre pilote performant lors des essais n’a pas pu s’exprimer comme il le voulait. Steeve Belon, en tête aux essais n’a pu faire qu’une seule montée de classement, à cause d’une panne (allumage). Du coup, le tout nouveau pilote, Gérald Eniona en a profité pour démontrer son talent. Il a remporté au Saint Esprit sa toute première victoire, lors de sa toute première participation. Notons au passage que la Peugeot 106 qu’il pilote a été montée par ses soins ! En deuxième position il y a l’ancien champion Guadeloupéen Edmond Bhiki. Il vient tout juste d’acquérir l’ancien véhicule de Patrick Baisleau : une monoplace Martini MK37. Troisième place pour le local Willye Fagour sur la clio Williams d’Anthony Cossou.
Quatrième position pour Yannick Pam sur une peugeot 106, qui a aidé au montage de la 106 du vainqueur. En cinquième position on retrouve Steeve Belon qui est monté en panne avec sa C2 F2000 et sixième et dernière place pour Jean-Marc Labeau  et sa Subaru Impreza.


L’ASA Tropic réfléchit à l’organisation d’une course de côte au Marin le 12 décembre prochain, en attendant direction la guadeloupe le weekend prochain, pour la course de côte des Mamelles.
Restez connectés sur Oovango pour plus d’infos. 

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 170 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
SUZUKI
JIMNY
23 980 €
26 980 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
LAND CRUISER
60 990 €
63 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *