Rallye des Grands Fonds 2023 : Simon Jean-Joseph, acte 2

Par Gianny Gabriel | Le 20/06/2023 | News | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

Ce weekend s'est déroulé en Guadeloupe le mythique "Rallye Des Grands Fonds". Une épreuve difficile mêlant casse, sorties de route, beaucoup de spectacle, de suspens, de la bagarre à tous les niveaux. Un rendez-vous qui a ravi les très nombreux spectateurs présents sur place. L'invité de marque Simon Jean-Joseph n'a pas déçu pour son grand retour en Guadeloupe...

Le rallye des Grands Fonds 2023 en lui même est déja un événement. De part son prestige, sa longueur, sa difficulté, ses particularité et son finish sur une spéciale terre, à effectuer 3 fois. L’énoncé du parcours était suffisant pour susciter l’intérêt des nombreux aficionados de l’île.

Rajoutez à cela la venue du multiple champion d’Europe Martiniquais Simon Jean-Joseph sur une Alpine A110 RGT et la côte de ce rallye prend un énorme essor. Il ne vient pas seul de l’île soeur. Il a embarqué avec lui le tandem Théodore-Hildérald sur la Polo R5 qui était en bagarre l’année dernière pour la victoire. Outre ces deux Martiniquais, 2 pilotes « locaux » sont de sérieux prétendants au podium. Philippe Ninou qui continue sa prise en main rapide de sa nouvelle Fabia R5 et Loïc Derussy toujours très rapide avec son évo 9 R4.

On va surveiller du coin de l’oeil les performances de Jean-Marie Mavounzy qui en a surpris plus d’un l’an dernier avec la même 208 Rally 4. Les places d’honneur seront surement aussi disputées par les 5 C2 R2 avec des pilotes tous aussi affutés les uns que les autres. Sans oublier le retour de Joël Derussy, etc… bref, le plateau était de qualité. Seul regret, le vainqueur en titre, Stéphane Nègre qui n’a pu aligner son Evo9 Groupe A sera au départ avec la « petite » saxo F2013.

Départ le vendredi soir sur les chapeaux de roue 

Voilà, le décor est planté et les concurrents, comme les très nombreux spectateurs, ont hâte que les hostilités soient lancées. Au programme, 4 spéciales : deux passages dans la zone de Dothémare aux Abymes et deux dans la zone de Jarry. Des parcours roulants, rapides mais constitués de changements de direction et des rond points à négocier finement. Et d’entrée, petite surprise. Le temps scratch de la première spéciale est à mettre à l’actif de Philippe Ninou et sa copilote Ady Brumier. Ils devancent Rodrigue Théodore et Max Hildérald. Le podium est complété par Loïc Derussy et Manuel Codiamoutou. Simon Jean-Joseph, copiloté par l’expérimenté navigateur local Ludovic Kancel n’est « que » 4e.

Correction faite au deuxième passage, « SJJ » améliore de 11 secondes et prend la tête du rallye. Le tendem martinico-guadeloupéen laisse échapper un deuxième temps scratch sur le premier passage dans Jarry. Cette fois ci, c’est le duo à la mitsu qui fait le meilleur temps. Loïc Derussy et Manuel Codiamoutou  sont clairement dans la bagarre. Après les 4 spéciales du vendredi soir, devant un impressionnant public, Simon et « Ludo » sont en tête, devant un très bon duo Ninou/Bumier. Troisième place provisoire pour Derussy/Codiamoutou qui devancent les Martiniquais Théodore/Hildérald. En embuscade en 5e place il y a tandem Jean-Marie Mavounzy/Nancy Phéron. Très bonne 6e place pour Lionel Sainte-Luce copiloté par Jonathan Kubiak. Ce dernier mène la danse des C2R2. Une course dans la course au milieu de laquelle se retrouve notamment Joël Derussy et son copilote Vivian Boursseau. Bref, la course est partie très très fort et les spectateurs « en ont pour leur argent« .

Un samedi riche 

Lors du rallye des Grands Fonds 2023, tout se joue le samedi. En effet, le vendredi c’est « l’entrée » et le dimanche est le combiné « dessert + plateau de fromage« . Passons donc au plat de résistance. Un plat de résistance très riche car 9 spéciales étaient au programme ! Soulignons que l’ASA Guadeloupe a tout fait pour respecter les heures de départs. Et, à quelques minutes et exceptions faites, le rallye était relativement dans les temps. Cependant, le plat de résistance est dur à avaler pour de nombreux équipages. Et ce rallye n’a pas failli à sa réputation d’être cassant.

Nouvelle-deco-pour-Lionel-Sainte-Luce-et-Jonathan-Kubiak-excellents-4e

Nouvelle déco pour Lionel Sainte-Luce et Jonathan Kubiak excellents 4e

Philippe-Ninou-et-Ady-Brumier-abandonnent-pour-raison-de-sante-et-reprennent-le-depart-le-dimanche

Philippe Ninou et Ady Brumier abandonnent pour raisons de santé et reprennent le départ le dimanche

Plusieurs équipages ont dû jeter définitivement l’éponge. D’autres plus « chanceux » ont pu réparer et repartir en « super rallye » ou « rallye 2 » le dimanche. Parmi ces malheureux, en plus de l’équipage de l’Hexagone venu avec un VHC Moutou/Roche sur Ford Escort Mk2 qui a abandonné dès la 2e spéciale, le vendredi soir. La liste des équipages soustraits au classement s’est sensiblement allongée ce samedi. Andreas/Pradel sur 206 après un problème mécanique sur l’ES 6, sur une autre 206, sur la même spéciale, le duo Paran/Padou abandonne aussi. Entre la 6 et la 7, c’est le tandem Joseph/Palmont sur Clio RS qui remet le carnet. Ils sont suivis par l’équipage de la Peugeot 106 Nebor/Labrana entre la 10 et la 11 et petite sortie de route de Carène/Carène sur 207 lors de la dernière spéciale du jour. 

Une journée longue et éprouvante

Vous l’aurez compris, cette journée a été difficile, longue, chaude et éprouvante… Sauf pour Simon Jean-Joseph qui déroule et remporte toutes les spéciales du jour ! La grosse information est l’abandon de Philippe Ninou qui doit jeter l’éponge pour soucis de santé. Ce dernier, avec sa copilote Ady Brumier, pourra reprendre le départ le dimanche mais en étant très lourdement pénalisé. Du coup, le second n’est autre que Rodrigue Théodore qui devance Loïc Derussy de 24 secondes. C’est à la fois beaucoup et très peu car une erreur, et tout s’envole.

Jean-Marie Mavounzy est toujours la, présent en 4e position. Ce dernier n’a que 10 secondes de retard sur Loïc et guette la moindre erreur d’un des équipages devant lui pour grimper sur le podium. Il devance un Joël Derussy qui a repris en main son évo 10 et retrouve ses sensations. Belle bagarre tout au long de la journée entre les pilotes de C2R2 qui continue à tourner à l’avantage de Lionel Sainte Luce qui est suivi de près par Sébastien Beillvert. A cette lutte on va rajouter Stéphane Nègre.

Un dimanche en apothéose

Nous voici au départ du dernier jour avec quand même 7 spéciales au programme. Un dessert copieux. Cependant, de 7, le nombre de spéciales est passé à 6 car la 16e spéciale a dû être annulée pour des raisons de sécurité. Pourtant esseulé à la 2e place, loin derrière Simon Jean-Joseph et Ludovic Kancel, et loin devant Loïc Derussy et Manuel Codiamoutou, Rodrigue Théodore et Max Hilderald sortent de la route lors de la 15e spéciale. Ils payent une position difficile à assumer entre assurer pour ne pas rouler trop vite et éviter la sortie de route. Et, justement ne pas trop se déconcentrer en voulant trop assurer et ainsi se mettre en danger. 

Dommage car la bagarre était belle avec Philippe Ninou qui se sent mieux et qui a repris le départ. Il est très loin au général car très pénalisé mais est bel et bien présent sur les classements des spéciales. 

Le classement de ce rallye des Grands Fonds 2023

Simon et Ludo continuent à dérouler jusqu’à l’arrivée dans Celcourt. Cette spéciale « terre » cassante et piegeuse déroulée dans un champ de canne (non récoltée cette année). Depuis la sortie de Théodore, Jean-Joseph est encore plus en avance sur le second. Donc, il n’a aucune raison d’attaquer sur le tuf bien concassé pour l’occasion. Du coup, c’est Philippe Ninou et Ady Brumier qui s’imposent sur les 3 passages sur cette spéciale. Dommage, si ils n’avaient pas abandonné la veille il seraient certainement seconds au général…

Zoom sur le top 5 de ce rallye des Grands Fonds 2023 

Simon Jean-Joseph et Ludovic Kancel approchent de l’avant dernier virage du rallye

2e Loïc Derussy et Manuel Codiamoutou ont fait le boulot

Jean-Marie Mavounzy et Nancy Pheron 3e après la 4e place en 2022

  • Simon Jean-Joseph enchaîne donc une seconde victoire dans les îles après sa victoire au Rallye Madinina fin mai dernier.
  • Très réguliers et performants ce weekend, Loïc Derussy et Manuel Codiamoutou ont ramené leur Evo 9 R4 à la seconde place méritée, car ils ont su éviter les pièges.
  • Au volant de leur 208 Jean-Marie Mavounzy et Nancy Pheron font mieux que l’année dernière. Après une 4e place en 2022, c’est la 3e place qui est occupée par ce pilote qui a bien exploité sa Peugeot. 
  • Au prix d’une belle attaque lors de la dernière journée, la C2R2 a tout donné pour gagner la 4e place avec Lionel Sainte Luce et Jonathan Kubiak devant.
  • Joël Derussy et Vivian Boursseau qui sont quand même satisfaits de leur 5e place.

Suite du classement

  • Très belle prestation de Sébastien Beillevert et Lindsay Zonzon sur C2R2 qui continuent l’apprentissage du nouveau véhicule avec une 6e place finale.
  • 7e place pour le tandem Louis/Zorobabel sur DS3 R3T.
  • En 8e position, on retrouve Nicolas Louber et Teddy Adams sur la Twingo R1, l’une des plus petites voitures du plateau.
  • 9e place pour Anthony Altis et Yann Crusoé qui ont eu des problèmes mécaniques et ont assuré le spectacle sur leur C2R2.
  • Très beau top 10 pour son premier rallye. Il était au volant de la plus petite voiture du plateau, une Swift sport. Enzo Mavounzy, fils de Jean-Marie(qui a terminé 3e). Terminé un Grand Fonds, c’est déja une victoire, en plus dans le top 10… c’est le coup de coeur oOvango de ce rallye. Félicitations à lui et à son copilote Loan Biagetti. Qui sait ? Il s’agit peut etre d’une graine de champion !
  • 11e et dernier arrivant régulier : le tandem Trésor/Fabriano sur Twingo R2.

A noter que : les duos Figaro / Babel sur 206, Ninou/Brumier sur Fabia et Chaville/Clede sur C2R2 ont tous trois finis leur rallye après être repartis en rallye 2.

Prochain RDV à 4 roues en Martinique pour la toute nouvelle course de côte du Gros Morne.

Prochain rallye, fin juillet en Martinique pour le Martinique Rallye Tour où Simon va essayer la passe de trois victoires d’affilée sur les deux départements...

Photos : Sports mécaniques 97.1

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 3
31 113 €
37 270 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *