Giani Catorc sur le toit de l’Europe

Par Gianny Gabriel | Le 28/09/2021 | Sports mécaniques

16 Pilotes ont pris part à ce nouveau championnat. De nombreuses nationalités représentées : Bulgarie, Russie, Estonie, République tchèque et bien sur la France. Compte tenu des restrictions liées au contexte sanitaire, le championnat s’est déroulé sur une courte période allant du 5 Juin à ce dimanche 26 Septembre. Cinq journées de courses composées chacune de 2 manches étaient au programme. Cependant, pour le championnat, on ne retient que 4 journées de courses, les 4 meilleures. La moins bonne journée de course (cumul des points lié au classement des manches 1 et 2 du jour) ne sera simplement pas comptée dans le cumul au championnat, ce qui est appelé dans le jargon un « joker »

Un début de week-end difficile

Après le long voyage pour arriver à Pléven en Bulgarie (circuit qui avait déjà accueilli les deux premières journées de course les 05 et 06 Juin dernier), Giani était fin prêt pour en découdre et continuer à asseoir sa domination sur un championnat dont il a gagné toutes les manches sans exception. Deux journées de course donc 4 manches au menu de ce weekend Bulgare. Après s’être qualifié en pole position Giani casse sa chaine dès le premier tour de la toute première manche du weekend alors qu’il avait déjà creusé le trou avec ses adversaires. Une chaine qui le lui fait perdre énormément de points dans un championnat dans lequel il n’avait pas encore utilisé de « joker ». 
Ce n’est donc qu’une petite frayeur sans trop de conséquences ! Preuve en est, il enfourche sa KTM lors de la seconde manche du samedi et recommence à écraser la concurrence. Une première journée de course ou il  a fait très chaud non seulement sur la piste, mais aussi dans le clan Catorc ou Giani court avec le team « DoggyStyle ».
Dimanche 26 Septembre, deuxième journée de course et il a fait beaucoup moins chaud que ce soit niveau climatique ainsi que sur la piste. .Les choses redeviennent « normales », entendez par la qu’une fois de plus Giani a écrasé la concurrence, s’imposant de la tete et des épaules. 

Un manque de préparation

Autant où la large avance sur la piste est flagrante, ce qui est moins flagrant c’est le manque de préparation et d’accompagnement de ce jeune pilote de 13 ans. Contrairement à des pilotes européens qui vivent à quelques pas d’un vrai circuit de supermotard et de motocross, Giani doit se rendre sur la Guadeloupe ou il peut notamment s’entrainer en Motocross à Merlande au Lamentin et s’entrainer quotidiennement au CREPS Antilles-Guyane. Sa scolarité au collège Sadi Carnot à Pointe à Pitre se passe très bien et il réussit déjà à concilier vie scolaire et vie de compétiteur. Pour participer à ces nombreuses compétitions (Manches du championnat de France, d’Europe et autres…), avec des déplacements très couteux, Giani et son père Eric doivent chercher très activement du budget, principalement fourni par des partenaires privés. De lourds sacrifices effectués par les parents de Giani qui sont fiers de leur fils, mais qui savent que le chemin est encore long. Ces derniers espèrent que les performances de Giani soient reconnues à leur juste valeur. 

Deux mots de Mathéo Boursillon, ce pilote licencié au team SpeedWheel 974 qui a terminé 3e de la seule course à laquelle il a pu participer, c’était en Juin dernier, du coup, au classement général du championnat, il se classe 10e.

La saison n’est pas finie

Giani a l’occasion de finir en beauté sa saison 2021 : Après ce titre acquis ce weekend, du 8 au 10 Octobre il prendra la direction de la Belgique à Mettet ou se déroule comme chaque année le « Superbiker » qui en sera cette année à la 34e édition. Une compétition ou plus de 400 pilotes du monde entier viennent se défier pendant une grande fête de la moto. Il ne sera pas le premier Martiniquais à participer à cette compétition très relevée, presque tous les grands pilotes y sont passés. L’occasion rêvée pour se confronter au gratin mondial.
Une saison 2021 qui s’achèvera le weekend du 16 au 17 Octobre avec la finale du championnat de France. Un championnat de France qui se déroule comme le championnat d’Europe qui vient de se terminer : Giani a tout gagné ! Même la manche a laquelle il n’a pu participer car il était à la manche Tchecque du championnat d’Europe sera créditée du nombre de points gagnés ce jour la en championnat d’Europe, c’est-à-dire le maximum possible. Nous ne manquerons pas de suivre de près l’évolution de ce jeune pilote…

À lire également :

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
30 560 €
36 560 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
27 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
27 680 €
31 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *