Course de côte des Mamelles 2021 : un bon cru

Par Gianny Gabriel | Le 09/11/2021 | Sports mécaniques

Prises de vue : Jérémy SELVES – montage : Gianny GABRIEL

31 pilotes étaient inscrits au départ de cette compétition. Un très bon chiffre compte tenu de la conjoncture. Rien qu’à la lecture de cette liste des engagés, on savait qu’il y aurait du spectacle, de la grosse attaque et des luttes à divers niveaux.

Un parcours raccourci

Habituellement d’une longueur de 3km500 et qualifiée de course de côte Nationale, la course de côte 2021 a été raccourcie pour rentrer dans les critères d’une course de côte régionale. Certes elle ne fait plus que 2km, mais il y a plusieurs avantages : pour l’ASA Guadeloupe, il y a des démarches administratives allégées. Pour les pilotes il n’y a pas besoin de faire une licence nationale, bien plus couteuse qu’une licence régionale. De plus le droit d’inscription à la course est lui aussi minoré. Enfin, autre avantage de passer cette course en régional, c’est qu’il y a la possibilité pour les pilotes de faire des « doubles montes » (un seul véhicule est utilisé par deux pilotes). C’est d’ailleurs l’une des raisons de ce grand nombre de pilotes. Pas moins de 5 véhicules servent à 2 pilotes.

Un plateau de qualité, mais peu de suspens

Parmi ces pilotes en double monte on retrouve le Martiniquais Rodrigue Théodore et l’instructeur de pilotage automobile venant de l’hexagone : Thomas Badel. Ce dernier a déjà roulé aux Mamelles avec une clio F2000. Ces deux pilotes ont évolué sur une auto de pointe à savoir une Polo de la catégorie R5. Un véhicule similaire à ceux qui concourent au championnat du monde de la catégorie. Autant dire que ces deux pilotes ont terminé en tête de la course. L’instructeur devant l’élève. Et non, Rodrigue Théodore n’a pas encore dépassé le « Maitre » Thomas Badel. Avec une avance confortable de 4 secondes Badel s’impose devant Théodore. 
En troisième position on retrouve un Loic Derussy, qui s’est déjà imposé 2 fois sur les 3 dernières courses de côtes. Ce dernier reconnait qu’il a tout donné mais que les premiers étaient trop rapides, il s’est cependant bien amusé. 
La 4e place était elle très disputée. En effet Philippe Ninou, un revenant, s’impose de 4 millièmes de secondes face à François-Xavier Mavounzy. Sixième place pour Edmond Bikhi qui continue la prise en main de sa nouvelle monoplace. Il termine juste devant une autre monoplace, celle de Laurent Beauvarlet 7. 
David Barrière prend la tête du groupe F2000 en terminant 8e à cette course qui rend hommage à son père. 9e position pour Thibaut Fournier qui s’était imposé à la course de côte de Dolé.
Et le top 10 est complété par Jacques Domichard avec sa Mégane RS qui s’impose en Groupe N.

La suite c’est le rallye de la montagne le weekend prochain. 
Bientot plus d’informations à venir sur Oovango

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
NISSAN
100 NX
37 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
28 990 €
37 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
27 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *