Réparation d’un pneu après une crevaison : ce qu’il faut savoir

Par Mario Dakpogans | Le 23/09/2022 | Guides & Essais | Tutos

Lorsque votre pneu laisse échapper de l’air, il n’est plus possible pour vous de continuer à rouler. Si vous vous y entêtez, vous risquez d’abîmer votre pneumatique et pire, vous risquez votre sécurité. Le bon réflexe à avoir, c’est de vous arrêter et de procéder au remplacement ou à la réparation d’un pneu, car il est l’unique élément qui connecte la route au véhicule. Si son remplacement est assez simple, la réparation, elle, nécessite plus d’effort et de savoir-faire. Dans le cas où vous n’auriez donc pas une roue de secours à disposition, voici comment réparer votre pneu crevé.

Quelles sont les causes d’une crevaison pneumatique ?

Avant de dire quoi faire en cas de crevaison, il est essentiel que vous sachiez ce qui est à l’origine de ce problème. La crevaison survient lorsqu’un corps étranger transperce la bande de roulement ou le flanc du pneu et crée une fuite d’air. Les objets pointus capables de s’y introduire sont le plus souvent des éclats de verre, les vis, les clous ou encore les cailloux. Les chocs violents lors de la conduite peuvent également provoquer une fissure de la paroi du pneu, surtout si celui-ci n’est pas suffisamment gonflé. De ce fait, si vous montez brusquement sur le trottoir ou si vous passez violemment dans un nid de poule, il est possible que cela vous arrive. Quand vous roulez sur une route propre, bitumée, il y a peu de chance qu’un de vos pneus crève. En revanche, le risque est élevé sur des routes non bitumées. C’est assez souvent le cas de certaines petites routes en Outre-mer et notamment en campagne.

Pneu de voiture crevé : comment repérer la déchirure ?

Cette question est importante, puisqu’il n’est pas toujours facile de détecter une crevaison. En cas de déchirure du pneu, la fuite d’air est massive et rapide. Par conséquent, la crevaison est facilement à constater. Cependant, lorsqu’il s’agit de l’intrusion d’un petit objet tranchant, la fuite d’air est lente et progressive. Ainsi, si votre véhicule n’a pas un capteur de pression, vous aurez du mal à savoir que votre pneu est percé.

Toutefois, en étant attentif lors de la conduite, vous pourrez vous en rendre compte. En effet, en cas de sous-pression d’un pneu, des vibrations se font ressentir sur le volant et une perte de maniabilité s’ensuit.

Ce qu’il y a lieu de faire si vous avez le moindre doute, c’est de regonfler le pneu sous pression et d’effectuer un petit test. Il consiste à enduire le pneumatique d’eau savonneuse et d’observer la formation de bulles d’air. Si vous en détectez, il y a clairement une crevaison à l’endroit où les bulles se forment. Si vous ne voyez rien, c’est certainement une perte de pression de votre pneumatique.

Comment procéder à la réparation d’un pneu crevé ?

En cas de crevaison, la méthode à suivre est simple. Commencez par garer votre auto dans un endroit sûr. Placez ensuite un triangle de signalisation en amont. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, vous devez aussi vous assurer que le pneu est réparable, parce que ce n’est pas tout le temps le cas. Vous pouvez procéder à la réparation d’un pneu lorsque l’entaille se trouve uniquement sur la bande de roulement et qu’il ne dépasse pas 0,64 cm de diamètre.

Si vous êtes sûr que le pneu est réparable, vous pouvez vous lancer ! En attendant de voir un professionnel, trois solutions s’offrent à vous pour votre réparation.

Réparer avec une bombe anti-crevaison : peut-on l’appliquer après crevaison ?

La première est l’utilisation d’une bombe anti-crevaison. Ce petit accessoire vous permet en fait de colmater le trou d’où l’air s’échappe. Si vous l’avez dans votre coffre, vous n’avez qu’à l’utiliser. Retirez dans un premier temps le corps étranger. Vous devez ensuite dégonfler le pneu. Pour finir, secouer votre bombe et vider le contenu dans le pneu à travers la valve de gonflage. Dès lors, votre pneu se gonfle et vous pouvez continuer votre route en vous assurant de rouler, à vitesse raisonnable.

Réparation d’un pneu avec une mèche en caoutchouc : comment s’y mettre ?

Si vous n’avez pas de bombe anti-crevaison, la réparation d’un pneu par mèche est une autre solution pratique. Dès que vous identifiez le trou, vous devez également regonfler légèrement le pneu et enfoncer le tournevis calibre pour perforer et agrandir le trou. N’hésitez pas à tourner et faire tourner encore le calibre pour avoir un trou capable d’accueillir la mèche autovulcanisante. Faites ensuite passer la mèche dans l’aiguille et enfoncer-la dans le trou élargi. L’opération demande un peu de force. Une fois dans le trou, tournez l’aiguille à 90° et ressortez-la. Enfin, coupez l’excédent et reprenez votre route.

Réparation par rustine champignon

Cette dernière solution est la plus fiable mais aussi la plus compliquée. Elle nécessite un kit de réparation et consiste à réparer le pneu par l’intérieur, avec l’utilisation d’une rustine en forme de champignon. Pour la réaliser, le pneu doit être démonté, contrairement aux deux procédés précédents. Le mieux est donc de laisser un professionnel s’en occuper. Le coût de l’opération peut varier en fonction de plusieurs facteurs, comme le type de pneumatique et la gravité du problème. Mais vous pouvez compter entre 20 et 30 €.

Pour +

Les pneus sans air : une révolution ?

Pneu : comment gérer une crevaison en pleine conduite ?

Tuto : comment gonfler ses pneus

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
38 070 €
43 070 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
32 201 €
36 701 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.