Nouvelle DS4 : un intérieur avant-gardiste et séducteur

Par Laurent Dubois | Le 20/09/2021 | Essais Autos | L'auto & vous

Quelles ont été les grandes étapes de réflexion pour réaliser l’intérieur de la DS4 ?

Thomas Bouveret, responsable du design intérieur chez DS Automobiles.

Thomas Bouveret : Design et savoir-faire sont important chez DS Automobiles. Nous avons mis près de quatre ans pour concevoir l’intérieur de la DS4. L’objectif de départ était de définir plusieurs univers avec, en priorité, des boutons ciselés et travaillés, un peu comme dans l’aéronautique. Nous voulions des lignes fluides, agrémentées de matières nobles à l’image du cuir et de l’alcantara. Le défi était aussi de réduire la charge mentale du conducteur et de mieux intégrer toutes les fonctions de la voiture. C’est pourquoi il y a deux zones distinctes dans le cockpit : le côté cocooning en bas avec des tonalités claires et une partie plus sombre en haut pour éviter d’avoir une confrontation trop forte avec les écrans.

Êtes-vous nombreux au design intérieur chez DS Automobiles ?

Nous sommes six designers pour l’intérieur, épaulés par une équipe de douze personnes pour la partie informatique lorsqu’il est nécessaire de donner vie à nos idées sous forme numérique. Certains de nos collaborateurs sont spécialisés dans les détails comme le volant ou les sièges, d’autres s’occupent des volumes et du langage formel.

Y a-t-il eu un point de discorde pendant la réalisation de la DS4 ?

Nous nous battons chaque jour pour essayer de pousser nos idées et nos concepts. Nous avons mis un an et demi ne serait-ce que pour trouver le thème qui a fait l’unanimité. Les discussions sont parfois mouvementées avec les ingénieurs car il faut intégrer les fonctions du véhicule avec nos envies. Cela n’a d’ailleurs pas été simple de s’entendre à propos des commandes de vitres sur les portes dont l’outillage est d’une complexité incroyable. Mais, à la fin, le client ressent la qualité perçue et le travail accompli. 

Les attentes des clients dans les DOM ou encore le marché asiatique ne sont pas les mêmes qu’en Hexagone. Comment le prenez-vous en compte ?

Nous réalisons des essais cliniques auprès de la clientèle pendant toute la phase de développement. Avec un panel de 200 personnes qui représente une population mondiale. Nous effectuons également des tests à distance avec l’étranger (Chine par exemple, ndlr) avec l’envoi de maquettes et de vidéos pour savoir comment la voiture est perçue. Cela nous amène beaucoup d’information sur les souhaits et les goûts des futurs clients à travers le monde.

À lire aussi :

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
MERCEDES
CLA
26 990 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 080 €
34 080 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
17 990 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.