L’électrique fait salon Outre-Mer

Par Redaction | Le 02/07/2021 | Environnement | News

  • Partager l'article sur :

Après la Réunion la semaine dernière au circuit Felix Guichard de Sainte-Anne, la Guadeloupe tient son premier salon du véhicule électrique au centre commercial Destreland à Baie-Mahault ce week-end. Preuve que les acteurs du secteur automobile en Outre-Mer comptent passer la seconde pour dynamiser les ventes des modèles "propres", toujours à la traine en part de volume par rapport à l'Hexagone.

Vents forts vers l’électrique en Guadeloupe ces prochains jours ! Alors que la tempête Elsa a investit le ciel de l’archipel, la concession Cama investit le parking du centre commercial Destreland (Baie-Mahault). Elle y sera pour présenter les modèles de ses marques hybrides ou 100% électrique. De quoi ainsi dynamiser les ventes qui s’accélèrent naturellement depuis le début de l’année sur l’île papillon. Toutefois, les représentants de marques doivent renforcer leur pédagogie vis à vis de l’électrique.

« Essayer ! A chaque modèle électrique essayé c’est un nouvel automobiliste convaincu par cette motorisation », répète le représentant de Peugeot en Guyane, Philippe Delunsch ; dont la maison-mère, le Groupe Loret, est aussi et surtout implanté en Guadeloupe.

D’un Océan à l’autre, la stratégie semble la même, à un détail près. La Réunion, département d’Outre-Mer le plus avancé dans la vente de véhicules électriques, a vu apparaître le weekend dernier une nouvelle initiative. Le Rallye Solider pour démocratiser cette motorisation. De plus, les acteurs réunionnais se sont rassemblés au circuit Félix Guichard porté par le projet d’une association :  Electro Ker’. Tandis que en Guadeloupe, le salon de Destreland ne réunit les modèles que d’une seule concession, de sa propre initiative.

Les modèles exposés

Le groupe Caillé Automobiles y exposait alors bon nombre de ces modèles : Peugeot avec les e-208, e-2008 ; MG avec le ZS EV, ou Opel avec la e-Corsa. Plusieurs Renault Zoe étaient là, comme le Hyundai Kona électrique, une belle Tesla bleue ; et bien sûr, la Nissan Leaf, l’une des précurseuses des véhicules électriques à La Réunion.

Dans les rangs du Premium, BMW avait la i3, Jaguar le i-Pace alors que chez les plus petites, la e-Up accompagnait la Zoe. Et, c’est une grande partie du plateau réunionnais en électrique qui se montrait sur le complexe de Sainte-Anne. De nombreux essais ont ainsi pu être réalisés sur le circuit ou sur la route.

Un rallye pour démocratiser le véhicule électrique

En marge du salon, un rallye a été organisé mêlant diverses thématiques. D’ailleurs, 23 équipes s’y étaient inscrites. Il n’était pas vraiment question de rapidité pour cette fois ! Ils ont pu découvrir le territoire de Saint-Benoît, avec différentes énigmes, voyageant entre le pont de La Rivière de l’Est et Grand Etang,  jusqu’à la rivière des Roches. 140 km de parcours pour les plus courageux, et plus de 111 questions sur l’histoire, la culture, le patrimoine ou encore sur les partenaires et les exposants.

Les acteurs locaux de l’électro-mobilité s’étaient engagés. Vivo Energy et TotalEnergies ont ainsi ouvert leur bornes de recharge gratuitement pour les participants ; alors que la Sogecore a mis à disposition d’un participant une Nissan Leaf e+ pour tout le week-end. Le jeu et le plaisir de la découverte ont été les fils conducteurs du Rallye-VE.

L’électro-mobilité, des expériences multiples

Au village, de nombreux stands s’étaient montés et regroupés. Associatifs avec l’association française pour la recherche sur l’Hidrosadénite et la maladie de Verneuil (AFR LH). C’est au bénéfice de cette association que se déroulait cette journée, et c’est à elle que sont allées les recettes du rallye.

AFD 974 pour le diabète, Dys Semblable pour la dyslexie et la dyscalculie, l’association Electro’Ker a réuni de nombreux acteurs associatifs sur le complexe Félix Guichard, Handi Soleil qui apporte de l’aide aux handicapés, ou encore la sécurité routière étaient aussi de la partie.

La mobilité douce présente au Rallye Solider à Saint-Anne, Réunion

L’association Reve était là pour partager les expériences des problématiques de l’électro-mobilité à La Réunion, entre usagers de véhicules électriques. Les trottinettes étaient mises à disposition par Raly-Trot, alors que la recharge électrique était abordée sous tous ses angles. Panneaux solaires, photovoltaïque, les différentes solutions de recharge et l’installation des bornes à la maison, de nombreux acteurs de l’électro-mobilité et de la transition écologique avaient répondu présent. Le nombre de stands limité par les conditions sanitaires n’a en rien empêché les 300 visiteurs présents sur la journée de recueillir une multitude d’informations.

D’ailleurs, lors de ce tout premier rendez-vous consacré à l’électro-mobilité, les enjeux consistaient à :

  • changer l’approche, appréhender un nouveau langage et les nouvelles contraintes
  • lutter contre les fausses informations
  • peser sur les décideurs pour le déploiement de bornes de recharge
  • aider, conseiller et informer les futurs acquéreurs de véhicules électrique

En conséquence, l’association Electro Ker’ compte bien renouveler l’expérience !

Avec Fred Liron à la Réunion

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
37 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
KONA
31 000 €
44 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
27 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *