KAWASAKI ZH2 : la moto la plus violente du marché

Par Pauline Delnard | Le 08/07/2022 | Essais Motos | Moto

Présentation de la Kawasaki ZH2

La H2R a pulvérisé le record le plus mythique en atteignant une vitesse totale de 400km/h. Exploit réalisé par le quadruple champion du monde de Supersport, Kenan Sofuoglu, sur le pont Osman Gazi en Turquie. Mais alors, si on prenait ses bases pour en faire un roadster ? C’est ainsi qu’est née la ZH2 Kawasaki.

L’essai routier de la Kawasaki ZH2 à La Réunion

La Kawasaki ZH2 en ville

Est-elle pratique en ville ?

Tout d’abord, la ZH2 a un guidon assez étroit, l’interfile entre les voitures se déroule sans embarras. Son poids d’environ 239 kg tous pleins faits nécessite un peu d’anticipation. Veiller à ne pas s’arrêter en dévers par exemple. La manoeuvre à pieds est toutefois aisée. Malgré les efforts de la firme japonaise, le moteur a tendance à dégager pas mal de chaleur si l’on reste en ville. Un petit problème qui se résout rapidement lorsque l’on prend un peu de vitesse.

Sur les routes sinueuses (essai effectué avec des Diablo Rosso III)

Cette Kawasaki ZH2 procure-t-elle des sensations ?

D’une part, son bloc de 998cm3 d’un alésage et d’une course de 76 X 55 mm, renferme 200 chevaux soit 147 kW à 11 000tr/min, 137 Nm soit 14mkg à 8 500 tr/min annoncé par le constructeur. D’autre part, on a une boite de vitesse de 6 rapports avec une transmission à chaîne d’un rapport 18/46. L’embrayage « assise & slipper » permet d’éviter à la fois les glissements de la roue arrière liés au frein moteur et de gagner en souplesse lorsqu’on embraye. L’atout majeur de cette japonaise reste son moteur couplé à un compresseur. En terme de sensation, vous avez l’impression d’avoir le couple d’un bi-cylindre :

  • les rapports sont courts,
  • le frein moteur est fulgurant,
  • la relance est immédiate.

Toutefois, ne pensez pas à tomber le 1er rapport avant un virage si vous êtes lancés ! Effectivement, c’est un « faux » 4 cylindres ! En règle générale, une moto ne peut pas être bonne partout : si on a du couple, on perd en allonge et vice versa. Mais pas chez Kawasaki qui allie le couple et l’allonge. À bord, on s’imagine arriver au bout du moteur à un moment ou un autre mais l’histoire est simple, sa poussée de puissance se fait à l’infini. C’est époustouflant !

Sa technologie embarquée

Afin d’exploiter tout ça, il faut impérativement une technologie efficace. Cela tombe bien puisque la firme Kawasaki possède depuis 1950, l’une des meilleures technologies du marché. On retrouvera alors une longue liste d’assistances électroniques chez cette Kawasaki ZH2 :

  • 4 modes de conduites embarquées ;
  • La centrale inertielle qui fournit des information quant à l’orientation du châssis ;
  • Le Launch Control (assistance au départ arrêté) qui optimise l’accélération des départs arrêtés en régulant la puissance du moteur afin d’éviter à la roue arrière de patiner ;
  • Le Traction Control agit sur le caractère pur du moteur. Il évite le décrochage de la roue arrière en modulant l’accélération si la rotation de la roue arrière est plus rapide que la roue avant ;
  • L’assistance au freinage intelligente, de gestion des virages module la force de freinage et la puissance moteur afin de lisser la transition accélération/freinage, puis la remise des gaz, en aidant ainsi le pilote à suivre parfaitement la trajectoire souhaitée tout au long du virage ;
  • Le régulateur de vitesse pour pouvoir relâcher la poignée sur les grandes routes ; accompagné d’une connectivité bluetooth ;
  • Le Quickshifter Up/Down ;
  • L’ ABS : le système antiblocage des roues optimise vos phases de freinage en relâchant par intermittence le frein pour éviter le blocage des roues lors des gros freinages.

Finalement, en terme de puissance moteur, la Kawasaki ZH2 est une sérieuse concurrente de la V4S Streetfighter.

La Kawasaki ZH2 est-elle bonne freineuse ?

Son sytème de freinage se compose de :

  • double disque semi-flottant de 320 mm ;
  • 2 étriers radiaux monobloc 4 pistons opposés Brembo M4.32 ABS à l’avant ;
  • un Monodisque de 260 mm, étrier double piston, ABS à l’arrière ;

De plus, son montage radial accentue son efficacité, on a un bon feeling au levier et à la pédale. L’ABS n’est pas intrusif, nous pouvons donc effectuer des freinages appuyés. Même si cette Kawasaki ZH2 est équipée d’un des meilleurs freins du marché actuel, son poids assez imposant a tendance à limité la performance du freinage. Il faut donc en tenir compte et anticiper ses points de freinages pour ne pas être surpris si vous adoptez un roulage rythmé. Sur un roulage souple, il n’y a rien à signaler.

Son châssis ayant fait l’objet de nombreux débats, offre t-il une bonne stabilité et une bonne précision ?

De fait, le châssis principal se compose d’un cadre treillis tubulaire en acier haute résistance et un bras oscillant Uni-Trak. La firme a fait le choix d’un cadre en tube pour faciliter le refroidissement de ce gros 4 cylindres. Au niveau du train avant, on retrouve une fourche inversée Showa SFF-BP, et un débattement de 120 mm, diamètre 43 mm, entièrement réglable : précontrainte, détente et compression. À l’arrière, un Amortisseur de Showa, d’un débattement de 134 mm.

Aussi, son empattement de 1,455 m participe également à sa stabilité en courbe, une grande précision sur la mise sur l’angle de la machine et sa trajectoire dans son ensemble. Nous ne sommes pas parvenus à mettre la partie cycle en défaut. Effectivement, l’ensemble bien étudié par Kawasaki nous offre un châssis sain et sécuritaire. En termes de sensation, nous avons relevé un petit point perfectible : la répartition du poids. En effet, celui-ci se trouve un peu trop sur l’avant. Et si on ajoute à cela un guidon assez cintrée, ces éléments diminuent sa maniabilité lors des balancements d’un virage à un autre. C’est dommage car c’est une moto avec un moteur incroyable, et la correction de ses différents éléments pourraient la rendre encore plus joueuse.

Sur les voies rapides ( autoroute ) 

Sur les axes rapides, on est toujours amené à se poser quelques questions :

Le moteur de la Kawasaki ZH2 offre-t-il une consommation moyenne intéressante ?

Premièrement, il ne faut pas se leurrer ! Si vous pensez faire l’achat d’un des meilleurs roadsters du marché qui développe près de 200 chevaux, la consommation va de paire. Le constructeur annonce une consommation moyenne de 6L/100km. Un chiffre hors de la réalité quand on sait ce que cette machine est capable de faire. Le point positif, c’est qu’elle consomme moins qu’une V4S et vous avez en plus, la jauge de carburant ! Puisqu’on embarque avec nous, 19L d’essence au total, c’est un élément rassurant pour faire des trajets relativement longs jusqu’à la prochaine station.

Le phare a-t-il une portée suffisante ?

Finalement, en plus d’être esthétique, agressive dans son look, son éclairage est redoutable. L’intensité et la portée sont suffisantes. On ne rencontre pas non plus de difficulté lorsqu’on penche en virage. Un point que l’on peut reprocher à la Mt-10 ou encore 1290 superduke R.

Y a-t-il suffisamment de confort à bord ou ressent-on rapidement un inconfort sur la Kawasaki ZH2 ?

La selle, d’une hauteur de 830mm la rend largement accessible aux personnes de moyennes et de grandes tailles. Elle est assez longue, ce qui nous donne la possibilité de se déporter vers l’arrière lors des phases de déhanchement par exemple. Et c’est important d’être mobile à moto. Sa position neutre offre un confort supplémentaire non négligeable au fil des kilomètres. Pour ce qui est l’assise, il y a mieux et pire ! Nous n’avons cependant ressenti aucun inconfort durant notre trajet : rien à signaler.

Les différents carénages et le saute vent sont-ils suffisants pour vous protéger du vent ?

La Kawasaki ZH2 est très carénée vers l’avant, ce qui donne le sentiment d’être enveloppé, de faire corps avec la moto. Les carénages étant l’un des éléments principaux pour résister au vent, on peut dire que Kawasaki l’a bien pensé. La bulle quant à elle, pourrait être un peu plus haute pour la prochaine édition !

Une balade à deux est-elle envisageable ?

Malheureusement, nous n’avons pas eu la possibilité de s’offrir une balade en duo puisque le capot de selle se situait sur la place passager.

Évaluation de la Kawasaki ZH2

Pour terminer sur cette Kawasaki ZH2, nous retiendrons quelques points à améliorer sur la prochaine édition afin qu’elle soit parfaite :

  • le saute vent qui mérite d’être un peu plus haut ;
  • un guidon un peu plus large afin de gagner en maniabilité.

Bien que cette belle bête soit imposante et assez lourde, il faut garder un peu de poids pour avoir un minimum d’assise !

À côté de cela, on retrouvera :

  • une puissance démentielle,
  • des assistances électroniques qui font parfaitement le job, sans latence,
  • un châssis digne d’une sportive et bien sûr,
  • une sonorité marquante.

C’est une moto marquante car avec étonnement, elle reste polyvalente : vous pouvez adopter une conduite aussi souple qu’agressive. En toutes circonstances, la ZH2 répondra à vos attentes. Retrouvez la KAWASAKI ZH2, roadster le plus violent actuellement chez Bourbon Bike, disponible au prix de 28 500 € environ.

Fiche technique :

  • Type : 4 cylindres en ligne, distribution par double arbre à came en tête refroidissement liquide
  • Cylindrée : 998cm3
  • Soupape : 4/cylindre
  • Alésage/Course : 76 x 55 mm
  • Puissance : 200ch soit 147kW à 11 000tr/min, 137 Nm soit 14mkg à 8 500tr/min
  • Poids : 239 kg tous pleins faits
  • Réservoir : 19L
  • Hauteur de selle : 830 mm
  • Empattement : 1 455 mm
  • Alimentation : injection
  • Transmission : 6 rapports, à chaîne
  • Suspension avant : fourche inversée Showa SFF-BP, d’un débattement de 120mm, diamètre 43 mm, entièrement réglable : précontrainte, détente et compression
  • Suspension arrière : amortisseur Showa, débattement 134mm
  • Frein avant : double disque semi-flottant de 320 mm2 étriers radiaux monobloc 4 pistons opposés Brembo M4.32 ABS
  • Frein arrière : monodisque de 260vmm, étrier double piston, ABS
  • Dimension pneu avant : 120/70/17
  • Dimension pneu arrière : 190/55/17
  • Prix La Réunion : environ 28 500 €

Performances :

  • Vitesse max : 300 km/h
  • Consommation moyenne : 6L/100km

Concurrentes :

  • BMW : S 1000 R
  • Triumph : 1200 Speed Triple
  • Yamaha : Mt-10
  • Ducati : Streetfighter V4S
  • KTM : 1290 Super Duke R

Pneus disponibles :

Usage Hypersport

  • Bridgestone : S22
  • Dunlop : D212
  • Michelin : Power cup 2, Power Gp
  • Continental : Race Attack, Conti Attack
  • Pirelli : Diablo Rosso 3, Supercorsa 2
  • Metzeler : Racetec RR

Usage Route/Tourisme

  • Bridgestone : S21
  • Metzeler : M9rr, Roadtec Z8 interact
  • Michelin : Power 5, Road 5`
  • Dunlop : Sportmart MK3
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
51 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
29 680 €
36 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
28 680 €
33 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.