Essai auto : Ford Puma ST, le félin montre les crocs !

Par Frédéric Liron | Le 20/07/2021 | Essais Autos

Tout de suite, son allure le fait sortir du lot ! Le Puma ST s’est présenté à La Réunion avec un style aguicheur qui semble fait pour l’île, tout comme un compromis efficace entre la sportivité et des atouts pratiques, à découvrir dans les concessions de la CFAO.

Sa couleur est d’un vert pomme flashant, le Puma ST dans cette livrée appelée vert Mean par la marque, se fait tout de suite remarquer. Si c’est sa carrosserie Coupé qui l’a fait connaître, elle maille aujourd’hui avec le physique d’un SUV urbain. Au final, le Puma tient une allure très personnelle et un look original.

Une reconversion légère qui a toutefois voulu conserver une vocation sportive affirmée, et voilà le Puma doté de la variante sportive de la marque américaine, pour un compromis peu habituel. Le Puma se prêtait à recevoir cette version ST, par son design affûté comme par sa réputation encore intacte.

Ford Puma ST (crédit photo Fred Liron)

Avec ces deux lettres rouges que l’on retrouve sur la calandre avant et sur le hayon du coffre, c’est l’assurance d’une version survitaminée. L’impression se confirme avec un déflecteur sous le bouclier avant, le logo Ford Performance sur les bas de porte, les jantes de 19 pouces et les étriers de freins rouges ou l’énorme calandre avant ajourée. L’arrière se montre tout aussi musclé, avec son aileron arrière et sa double sortie d’échappement.

Habitabilité familiale pour un compromis réussi !

Le look typé sport s’exprime aussi dans un poste de pilotage qui met rapidement en condition. Les sièges Sport Recaro sont presque baquets et affichent un très bon maintien latéral, le volant ST est à méplat et le pédalier ou le pommeau de levier de vitesses en aluminium, avec les rapports inscrits en rouge.

Le compromis passe aussi par l’habitabilité, et le Puma ST a conservé toutes ses qualités à ce niveau. L’espace à l’arrière est accueillant et confortable, alors que le coffre offre toujours sa surprise avec la Megabox cachée sous le fond, elle offre 80 litres d’espace de rangement supplémentaires.

Au volant, l’ergonomie apparaît rapidement efficace, s’ajoutant à une position de conduite agréable et sportive car relativement basse. Bien sûr, l’instrumentation est numérique et ses couleurs changent avec le mode de conduite choisi. Le Puma ST en propose quatre et on peut les modifier d’une simple pression sur un bouton qui se trouve à droite sur le volant, Eco avec un affichage vert, Normal avec une teinte bleue et logiquement les modes Sport et Circuit en rouge.

Ford Puma ST (crédit photo Fred Liron)

Le poste de conduite s’avère très confortable, pour le pilote comme pour ses passagers, les deux bémols viennent de l’écran central. D’une part il n’est pas, même légèrement, incliné vers le conducteur alors qu’il peut d’autre part gagner en efficacité. Le système audio vient de chez Bang & Olufsen et offre une qualité sonore au top.

Les ambitions pratiques et familiales se retrouvent dans les équipements. Les passagers sont choyés, le pilote l’est aussi, notamment avec le différentiel à glissement limité et le launch control pour les départs arrêtés. Le Puma ST dispose pour le reste de la plupart des équipements du moment, de la reconnaissance des panneaux de signalisation au bouton de démarrage sans clé, en passant par le régulateur de vitesse ou l’allumage automatique des phares et des essuies-glace.

Une petite machine à sensations !

Le Puma tient beaucoup à ses valeurs sportives, il se veut une petite machine à sensations et compte pour cela sur l’ADN de sa petite sœur, la Fiesta ST. Les gros freins, la direction ou les liaisons au sol proviennent de la citadine, le moteur également.

Le Puma ST a en effet hérité du bloc 1.5 EcoBoost de 200 chevaux, un moteur trois cylindres qui réconcilie avec le bruit des trois pattes. Et les performances ne laissent pas indifférent, à l’image d’un 0 à 100 km/h avalé en 6,7 secondes, comme la toute première Focus RS.

Ford Puma ST (crédit photo Fred Liron)

Ce moteur est épicé, et produit un son très agréable. Il profite d’un couple légèrement supérieur à celui de la Fiesta ST, pour compenser un poids un peu plus élevé. Le mode Sport offre même un son retravaillé, avec de petites pétarades et une sonorité plus rocailleuse. Les réglages des différents modes influent aussi sur la direction, l’échappement, la réponse et les régimes du moteur, ou encore l’ESP. La suspension elle, se montre dure dans tous les cas.

Le punch est en tout cas au rendez-vous, dès les régimes moyens, il s’accompagne d’une boite de vitesses manuelle à six rapports qui met aussi dans l’ambiance. L’amortissement est en effet très ferme, mais il ne ternit pas le côté joueur de l’engin. Le train avant est précis et la puissance est là. Tellement là que même avec le différentiel à glissement limité qui réparti le couple entre les roues avant, surviennent quelques limites d’adhérence sur des accélérations franches, il faut dire que la route de notre essai était bien mouillée.

Alors certes les consommations flirtent avec les neuf litres, mais ce Puma ST garantit le plaisir de conduire. C’est même une petite machine à sensations et un compromis plus que réussi.


Fiche technique : Ford Puma ST Performance

Moteur 3 cylindres turbo essence

Cylindrée : 1 497 cm3

Puissance : 200 ch à 6 000 tr/min

Couple : 320 Nm à 2 500 tr/min

Boite de vitesses manuelle à 6 rapports

Vitesse maxi : 220 km/h

0 à 100 km/h : 6,7 s

Consommations : 6,8 litres en cycle mixte

Emissions de CO2 : 155 g/km

Dimensions : 4,23 m x 1,81 m x 1,53 m

Empattement : 2,59 m

Garde au sol : 152 mm

Coffre : 456 litres

Poids à vide : 1 358 kg

Les équipements de série : ABS ; ESP ; active park assist ; alerte de franchissement de ligne ; alerte vigilance conducteur ; allumage automatique des feux et des essuies-glace ; caméra de recul ; climatisation automatique ; contrôle des angles morts ; différentiel à glissement limité et launch control ; double sortie d’échappement chromée ; étriers de freins rouges ; plaques de seuil de portes rétroéclairées ST ; feux à Leds ; ordinateur de bord avec écran tactile de 8 » ; bluetooth ; commandes vocales ; intérieur ST ; jantes 19 » ; kit carrosserie ST ; bouton de démarrage sans clé ; phares antibrouillards avant avec éclairage des angles ; recharge de téléphone par induction ; reconnaissance des panneaux de signalisation ; régulateur et limiteur de vitesse ; rétroviseurs électriques rabattables ; suspensions Sport ; vitres arrière sur-teintées ; volant cuir ; système audio B&O …

Tarif Réunion : 46 885 euros


Les plus : look extérieur et intérieur, châssis, le moteur et son bruit

Les moins : amortissement un peu ferme

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
15 540 €
19 440 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
19 580 €
22 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
28 680 €
33 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.