Aux Antilles, les concessions s’impatientent

Par Marlène François | Le 08/09/2021 | Économie et politique

Cela aurait du être une grande fête devant le CCIE, la concession Toyota-Suzuki du Lamentin. Ce n’est pas tous les jours qu’on réceptionne un modèle aussi hors-norme que la Yaris GR et ses 261CH qui font saliver tous les employés de l’enseigne. En temps normal, la livraison aurait été accompagnée par son lot de curieux, mais en cette fin août, seule la poignée d’employés présents se relaient autour des trois modèles fraichement débarqués pour les découvrir.

Si le showroom est désespérément peu animé, à l’arrière de la concession, l’atelier, lui, ne désemplit pas. « L’activité n’a pas baissé, bien au contraire, remarque un technicien. Malgré les congés et les cas contacts covid, nous assurons un volume similaire à la normale, plus de 50 véhicules par jour », poursuit-il.

Un service de prise en charge à domicile

Chez Martinique Automobiles, qui distribue les marques du Groupe Renault et Nissan notamment, les clients potentiellement intéressés par l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion sont invités à laisser leurs coordonnées pour être recontactés en vue d’un rendez-vous dès la levée du confinement. L’atelier et les services de pièces détachées continuent à fonctionner selon les règles sanitaires en vigueur. 

SODIVA, qui représente Citroën et DS, a mis en place un système de permanence de vendeurs à la concession. Cette formule autorise l’accueil, souvent sur rendez-vous, d’acheteurs potentiels ou intéressés par des informations. Dans ce cas, la contractualisation et la livraison du véhicule continuent à se faire sur place.

Un système de « chat » sur site et des appels en visio permettent aussi aux intéressés de voir des photos, des vidéos et obtenir des informations en direct du showroom. La contractualisation dématérialisée s’opère aussi à distance.

Au niveau de l’occasion, les clients ont toute latitude de prendre rendez-vous afin de découvrir des modèles in situ. Quant aux services après-vente, là aussi, ils continuent à recevoir la clientèle. « Les rendez-vous continuent d’être pris, on a même l’impression que les clients profitent de la période du confinement pour réaliser leur entretien auto », constate un représentant.

La concession a d’ailleurs relancé son site « Jockar », un service de jockey qui récupère et restitue le véhicule au domicile ou sur le lieu de travail du client en cas d’entretien ou de réparation.  Ce service rencontre pas mal de succès en cette période de confinement et de télétravail généralisé. 

Et les professionnels ? Pour eux, peu de changement puisqu’ils continuent à être servis au comptoir des pièces détachées avec la possibilité de gagner du temps en passant par le service click & collect.

Malgré la mise en place de services, les concessions automobiles enregistrent une baisse d’environ 40 % du marché sur le mois d’août. Une chute essentiellement due au confinement strict et plus marquée que lors des précédentes mesures, la crise sanitaire se révélant plus grave aujourd’hui sur notre territoire. La reprise de l’activité vente est attendue, et très espérée, dès le 19 septembre, date fixée par la préfecture de levée des restrictions sanitaires.

Avec ED

À lire aussi :

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
28 990 €
37 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 170 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *