La Réunion découvre ses nouvelles stations-service solaires « Run Charge »

Par Frédéric Liron | Le 19/08/2021 | Environnement

Le parc de véhicules électriques est en forte croissance depuis quelques années sur l’île, et près de 7% des immatriculations d’aujourd’hui concernent des modèles électriques. L’expansion se poursuit et si La Réunion comptait sur ses routes 410 voitures électriques en 2017, elle en dénombrait 3 500 au 30 avril 2021 alors que les prévisions pour 2023 atteignent les 11 600 exemplaires.

Logiquement, les infrastructures de recharge ont souvent du mal à suivre, et bon nombre d’entre elles sont souvent hors service. Il existe actuellement 143 points de charge sur l’île, sur des lieux accessibles au public. Toutefois selon les marques, ces bornes créent des discriminations quant aux temps de recharge, certains véhicules acceptant une puissance de 22 kW pendant que d’autres doivent se contenter d’une recharge entre 7 et 11 kW.

Alors devant les difficultés à se brancher sur un réseau pas assez entretenu, dans le cas d’une recharge trop longue à la maison (souvent une vingtaine d’heures sur une prise domestique, beaucoup moins avec une box), la société Run Charge s’est lancée dans la création d’un large réseau de recharge de cent sites, avec quatre-cents points de recharge. C’est le premier réseau de charge alimenté par de l’énergie solaire ici à La Réunion.

Selon le principe d’autoconsommation, ces stations-service de demain sont constituée d’une ombrière solaire d’une puissance allant de 22 à 36 kWc, et l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques est dédiée à l’alimentation des bornes de recharge. Consommer de l’énergie solaire marque aussi le projet, de la transition énergétique et des considérations écologiques.

En effet, les bornes actuelles puisent leur énergie sur le réseau EDF et 87% de l’électricité produite à La Réunion est d’origine fossile (pétrole et charbon). Au lieu de cela, la production des ombrières des bornes atteindra 3 758 400 kWh sur un an, soit la consommation de 1 038 foyers. Les rejets annuels de CO2 évités sur un an, atteignent quant à eux les 2 879 tonnes.

Des recharges rapides de 7kWh à 22kWh pour 0,30€ le kWh

Les structures qui accueillent les bornes tiennent compte des normes anticycloniques et doivent pouvoir résister à des vents de 286 km/h, elles prendront place petit à petit dans des endroits publics comme privés, un peu partout sur l’île. « Autant de sites publics que privés », annoncent les responsables de Run Charge Thierry Garcia et David Amiel.

Les abords de certains restaurants ou la mairie de Saint-Pierre seront vite pourvus, alors que la première station-service de ce genre a été récemment inaugurée dans l’enceinte du Tennis Club de Saint-Pierre. Courant alternatif ou continu, avec des puissances de 7 ou 22 kW, pour que tous les utilisateurs puissent recharger à la même vitesse. L’utilisation du service se fera via une carte qui déverrouille la borne avec un tarif fixé à 0,30 € le kWh : ce qui correspond à environ 4,50 euros les cent kilomètres (pour un véhicule qui consommerait 15kWh/100km).

« Car le gratuit ne fonctionne pas », expliquait le président de Run Charge David Amiel. « Et surtout il faut des équipes pour assurer la maintenance de l’équipement sept jours sur sept ». Une équipe d’une vingtaine de personnes et une société de maintenance des centrales photovoltaïques assureront une maintenance préventive et curative et la garantie de production, pour que cette fois le réseau soit entretenu et fonctionnel.

D’autres sites et de nouvelles bornes sont déjà annoncés du côté du cinéma Cambaie ou des deux golfs de l’île, mais aussi à Saint-Leu ou Cilaos. Elle devraient se multiplier ensuite sur les vingt-quatre communes de La Réunion.

S’il est prévu pour assurer la continuité du service, le principe de la recharge payante ne manquera pourtant pas d’engranger de nouvelles questions, et d’autres calculs. En effet, voilà qui réduit progressivement l’écart avec le diesel ou l’essence, un écart qu’il conviendra de reconsidérer à l’achat vu les tarifs des véhicules électriques, et davantage encore lorsque les bonus écologiques auront disparus.

Certes, l’avantage demeure pour l’instant présent, surtout grâce au fait que les véhicules électriques ne sont pas assujettis à l’octroi de mer à La Réunion. Certes, le territoire de l’île se prête parfaitement à cette mobilité, les conducteurs y effectuant en moyenne soixante kilomètres par jour. Mais il est aussi vrai qu’une borne de recharge installée dans le garage est probablement la meilleure solution pour bénéficier de l’attractivité d’une voiture électrique : avec un coût d’installation souvent proche des 1 500 euros, son amortissement devrait être assuré…

Sur le même thème :

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
44 916 €
51 916 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
27 680 €
31 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.