Le diesel ne fait plus recette dans les DOM

Par Arnaud Murati | Le 24/09/2021 | Économie et politique

Le carburant promu par les pouvoirs publics et les constructeurs français des décennies durant semble désormais presque honteux. Ce sont 33,4% des véhicules neufs vendus au cours des 8 premiers mois de l’année qui ont été choisis en diesel, soit une baisse de 7 points eu égard à 2020.

Si l’on s’attache aux seuls véhicules particuliers (VP), la chute est nettement plus palpable : seulement 7198 voitures neuves à mazout ont été vendues cette année, ce qui représente une part de 19,1% des ventes totales de VP, en baisse de 9,9 points sur un an. A titre de comparaison, dans l’Hexagone, la part de VP diesels immatriculés cette année a été de 22,5%, ce qui représente une contraction de 8,4 points par rapport à l’an dernier.

La dégringolade du diesel est donc aussi une réalité en Outre-mer, mais avec de sacrées disparités selon les territoires. À Mayotte, en Guyane et à La Réunion, le diesel représente encore plus du tiers des véhicules particuliers et utilitaires vendus : 36,4% de parts de marché à Mamoudzou comme à Cayenne, 35,7% du côté de Saint-Denis. La baisse la plus importante est à mettre au compte de la Guyane, où le moteur à gazole a reculé de 11,9 points en un an alors qu’à La Réunion, le diesel a décru de 8,4 points.

L’essence progresse en Guyane

La situation diffère légèrement aux Antilles. En Guadeloupe, le diesel a conquis 31,7% des acheteurs de véhicules neufs cette année. Soit -6,8 points, tandis qu’en Martinique, il a représenté 28% des achats. S’il s’agit de la plus faible part de tous les DOM, c’est aussi celle qui a été le moins soumise à variation, puisque la baisse n’est que de 1,9 point par rapport à 2020.

Les moteurs à essence n’ont pas connu la même désaffection. Avec 46,1% de parts de marché (21 303 immatriculations), l’essence demeure l’énergie de référence dans les DOM, même si elle est en retrait de 4,7 points. L’essence a même progressé en Guyane pour atteindre 51,1% des ventes contre 46,6% l’an passé !

Ailleurs, bien des disparités une nouvelle fois. L’essence est l’énergie qui domine largement les immatriculations en Martinique (55,9%, -7,1 points) et en Guadeloupe (50,9%, -3,7 points). Mais à La Réunion, les moteurs essence ont séduit 39,3% des automobilistes cette année (-5,5 points). Idem à Mayotte, où les 607 véhicules à essence immatriculés en l’espace de 8 mois ont représenté 39,5% des achats de véhicules neufs.

À lire également :

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 990 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 670 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.