Edeis aéroport de Mayotte : un parking adapté aux besoins du territoire

Par Nora Godeau | Le 08/03/2022 | Actu | L'auto & vous

  • Partager l'article sur :

L’aéroport de Mayotte est situé sur Petite-Terre dans la commune de Pamandzi. Son parking, plaque tournante des arrivées et départs de voyageurs, est suffisamment adapté au flux pour une circulation relativement fluide dans la zone. Seul bémol : les pannes régulières des barrières d’entrées et de sorties…

Avec ses 262 places pour les voitures et ses 42 places pour les deux roues, le parking de l’aéroport de Pamandzi est adapté au flux de voyageurs qui y transitent. Autrefois gratuit, il est devenu payant en 2014 pour les voitures uniquement. Les 20 premières minutes sont gratuites, passé ce délai le tarif est fonction du temps de stationnement. Il est possible pour les voyageurs d’y laisser leur voiture garée jusqu’à 30 jours pour un montant de 312 euros. Au-delà, la société privée Edeis, qui gère l’aéroport de Mayotte, propose un abonnement annuel donnant un accès illimité au parking. Cet abonnement est principalement réservé aux salariés des entreprises installées sur le site. Le quidam lambda ne peut y prétendre qu’au cas par cas. « Nous ne pouvons octroyer cet abonnement à tout le monde de peur de saturer le parking », explique Jonathan Lacombe, le responsable d’exploitation de la société Edeis.

Des tarifs raisonnables au parking de l’aéroport de Mayotte

De manière à ne pas pénaliser les Mahorais, longtemps habitués à la gratuité du parking, la société Edeis a décidé d’appliquer des tarifs très raisonnables. Ces derniers sont bien moins élevés qu’en métropole ou dans certains autres DROM. Ainsi, pour une durée de stationnement de 24h, les usagers de Mayotte ne paient que 28 euros. Tandis qu’à l’aéroport de Pointe-à-Pitre par exemple, les voyageurs paient 117 euros pour 12h. Faire des comparaisons de prix avec la métropole s’avère plus délicat comme nous l’explique Jonathan Lacombe. « Nous n’avons qu’un seul parking sur l’aéroport, situé à proximité immédiate du terminal. La plupart des plateformes métropolitaines ont quant à elles plusieurs zones de stationnement avec des tarifs différents pour chacune d’elles ».

Un dépose-minute est bien entendu disponible de manière à permettre aux gens de déposer des passagers sans avoir à payer. Il est situé sur un second linéaire devant la façade de l’aéroport. Le premier linéaire est quant à lui destiné aux taxis et aux ambulances. Des places de stationnements sont également réservées pour les véhicules relevant des services de l’Etat tels que la PAF (Police aux Frontières), la gendarmerie ou encore la préfecture. Les taxis, moyen de déplacement très prisé à Mayotte, doivent se procurer une carte d’accès à l’aéroport pour un tarif de 35 euros par an.

Des problèmes techniques récurrents

Si les usagers sont globalement satisfaits du fonctionnement du parking, certains se plaignent toutefois des problèmes techniques récurrents au niveau des barrières d’entrée et de sortie. « Quand je vais déposer quelqu’un à l’aéroport, j’ai toujours un petit stress. La barrière va-t-elle fonctionner ou vais-je une fois de plus rester coincée ? », nous explique par exemple Marianne. « La dernière fois, je suis resté 5 minutes sur le parking et la machine a voulu me faire payer 256 euros », se plaint quant à lui Gérard. Il a dû aller régler le problème auprès des agents de l’aéroport. Jonathan Lacombe reconnaît qu’il y a eu de gros soucis techniques à un moment. Mais que ces problèmes sont désormais résolus. « Depuis qu’ils ont voulu rendre le parking payant, il y a toujours eu des problèmes », ironise cependant Gérard. Peu confiant dans la fiabilité technique des barrières.

Un autre souci, d’ordre davantage culturel, se pose également. Les Mahorais sont peu habitués à payer en carte bancaire. Une caisse de paiement en liquide, qui rend la monnaie, est mise à leur disposition à l’entrée de l’aéroport. Mais la nécessité de s’y déplacer génère parfois des embouteillages au niveau de la barrière de sortie.

Pour le moment, la taille et le nombre de places du parking sont donc adaptés aux besoins du territoire. Aucun projet d’agrandissement n’est dans les tiroirs pour le moment. Reste à savoir si la création de la future piste longue promise par le président Macron n’attirera pas davantage de compagnies. Si ce projet, encore pour le moment utopique, voit enfin le jour, Edeis pourrait peut-être élargir les capacités d’accueil de son parking.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
30 680 €
36 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
AUDI
A1
20 990 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
MERCEDES
CLA
26 990 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.