Tarif des recharges électriques : le grand flou ?

Par Aurélien Voirin | Le 27/07/2021 | Économie et politique

« Je trouve cela un peu excessif, pas vous ? », lance un internaute dans un groupe dédié aux utilisateurs de véhicules électriques à la Réunion. Sur les réseaux sociaux, les commentaires de (mauvaises) surprises sont récurrents. La transition écologique du transport routier apporte indéniablement à l’automobiliste son lot d’améliorations, toutefois celle-ci soulève aussi parfois quelques interrogations légitimes sur le manque de lisibilité de certains tarifs de charge électrique.

En effet, lorsqu’un conducteur recharge son véhicule à domicile, il n’a dans ce cas aucun doute possible sur le tarif que son fournisseur d’électricité applique, celui-ci sera toujours décompté au kilowatt-heure consommé. Avec un prix de l’électricité réglementé autour des 11cts/kWh selon le territoire d’Outre-mer concerné, la charge complète à domicile d’une Renault Zoe R110 à batterie de 52kWh (hors pertes de charge) représente par exemple seulement 6€.

Des prix variant du simple au double…

Cependant, gare aux maux de tête lorsque ce même automobiliste recharge son véhicule sur une borne payante à l’extérieur du domicile. Le coût final de sa recharge peut dans ce cas devenir beaucoup plus difficile à estimer tant les pratiques diffèrent en fonction des territoires, des réseaux de charge et des opérateurs de mobilité.

Il y a en effet les bornes qui mentionnent un tarif au kilowatt-heure, quand d’autres le font au kilomètre ou bien parfois à l’heure. Sans compter celles qui combinent l’ensemble de ces paramètres ou celles qui appliquent différents forfaits et différentes grilles tarifaires selon que l’automobiliste possède ou non une carte d’abonnement plutôt qu’une autre.

Borne électrique en Guyane - © ED
Pionnier dans le réseau de charge Outre-mer, EZ Drive propose 3 forfaits au kilomètre – © ED

« C’est notre partenaire Freshmile qui prend en charge tout ce qui est télépaiement et applicatif,  commente Carine Garcia, responsable commerciale chez Run Charge -Free Energy- Réunion. Et au niveau du tarif, nous avons fait le choix de la simplicité : 30cts le kWh, c’est limpide pour l’automobiliste ! »

Une autre possibilité est de facturer la recharge électrique en fonction de la durée de connexion (par exemple entre 2€ et 5€ par heure d’utilisation), ce qui facilite l’estimation du coût final du processus de charge.

En revanche, pas toujours évident pour l’automobiliste d’anticiper la quantité réelle d’électricité, donc l’autonomie, qui sera ajoutée à ses batteries à l’issue du processus de charge. Et ceci est d’autant plus vrai sur les bornes communicantes dont la puissance de charge est modulée en fonction du signal envoyé par EDF (ou EDM à Mayotte). 

« On facture 8€ de l’heure l’utilisation des bornes 22,1kWh et 4€ celle de nos prises 7,36kWh, explique Arnaud Guerin, responsable chez Vivo Energy -Engen- à la Réunion. À cause des voitures ventouses qui monopolisaient nos stations, nous avons aussi été obligés d’ajouter une facturation supplémentaire après la fin du processus de charge de 8€ par heure de stationnement », assure-t-il.

Dans d’autres cas le gestionnaire de la borne facture au kilomètre, par exemple 5cts à 10cts selon le forfait possédé ou non par l’automobiliste. Ce mode de comptage semble à première vue idéal pour l’automobiliste qui espère ainsi apercevoir directement sur la borne le nombre de kilomètres que la recharge en cours lui permettra de parcourir avec son véhicule.

Pourtant, facturer au kilomètre n’est finalement pas si lisible pour lui puisqu’aucune voiture électrique n’a la même consommation : les plus économes d’entre elles consommant environ 16kWh/100kms en conditions réelles, quand beaucoup d’autres atteignent 25kWh/100kms ou plus.

… et une autonomie pouvant être divisée par 2 !

« Afin de simplifier les choses pour nos clients, nous leur proposons 3 forfaits mensuels de recharge au kilomètre. De 9€ pour 150km à 29€ pour 600km », détaille Odile Coumau, responsable commerciale chez EZ drive -Green Technologie-.

L’opérateur de bornes électriques qui facture au kilomètre est obligé en réalité de sélectionner une valeur arbitraire de consommation électrique aux 100km afin de pouvoir ensuite afficher aux clients une estimation du tarif de la recharge.

Mais l’automobiliste ne sait pas forcément lorsqu’il se présente devant une telle borne pour recharger sa voiture électrique si celle-ci va lui facturer le kilomètre sur l’hypothèse de calcul d’une consommation aux 100kms supérieure ou inférieure à ce que consomme réellement sa voiture électrique.

Borne de recharge en 971 - © ED
A l’heure, au kilomètre ou à la recharge, les tarifications varient selon les acteurs de distribution

Calculer par exemple ce « kilomètre électrique » sur la base d’une consommation théorique de 15kWh/100kms quand la consommation réelle du véhicule en charge est en réalité de 25kWh/100kms aurait comme conséquence concrète pour l’automobiliste de pratiquement diviser par 2 l’autonomie réellement acquise durant la recharge.

Ainsi, un automobiliste dont la voiture électrique consommerait davantage que la base de calcul de la borne pourrait se retrouver avec une batterie vide bien avant les kilomètres que la borne affichait auparavant. Et avec des prix au kilowatt pouvant atteindre 40cts, la recharge complète d’une Zoe peut cette fois dépasser les 20€ pour à peine plus de 200kms !

Bref, en matière de mobilité́ électrique comme pour toute autre transaction commerciale, la clairvoyance reste toujours de mise. Force est de constater qu’en matière de bornes de recharge publiques, des efforts restent à faire.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
30 560 €
36 560 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
27 680 €
31 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (2)
  • Le 06/08/2021 | ludo

    Le tarif domestique est de 11 centimes HT; si on ajoute les taxes, on est à un peu plus de 16 centimes du kwh depuis la dernière augmentation

  • Le 27/07/2021 | Tarifs des recharges électriques : le grand flou ? - ev-news

    […] Si tous les prix des carburants sont affichés par litre et connus des consommateurs, le conducteur de voiture électrique doit lui se creuser la tête pour calculer le coût réel de ses recharges en stations publiques. Lire la suite… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *