Noula : une plateforme numérique de covoiturage instantané pour fluidifier le trafic routier

Par Jean-Phillipe Ludon | Le 26/04/2022 | Actu

  • Partager l'article sur :

Comment se déplacer quand on n’a pas de véhicule et qu’on est face à un imprévu ou à une situation d’urgence ? Sans revendiquer d’être la solution, « Noula» comme l’expression créole qu’elle sous-tend (nous sommes là !) veut nous aider à répondre à nos difficultés ponctuelles de déplacement. Mais pas seulement.

Ce n’est pas tout à fait de l’auto-stop. Même si ça y ressemble. Les concepteurs de Noula préfèrent parler de covoiturage instantané en Martinique et à La Réunion. Il fonctionne à partir d’un site internet et d’une application numérique. Cette plateforme ambitionne à la fois de répondre aux besoins de particuliers tout en contribuant à une plus grande fluidité du trafic routier. Dans ce 9 ème podcast vidéo d’Oovango, le mag, André Lahournat, l’un des deux associés de Noula nous fait le récit de cette expérience lancée sur deux territoires, la
Martinique et la Réunion.

En ces périodes d’augmentation du prix des carburants, les initiatives pour diminuer la part de l’énergie dans le budget des ménages foisonnent.

Parmi elles, le covoiturage apparaît pour certains comme une solution pour y parvenir. Anthony Lahournat en Martinique et son associé Yahia Hajji sur l’île de La Réunion ont créé une plate-forme, application et site internet, dédiée au covoiturage instantané et baptisée Noula. Auto-stop en temps réel, peut-on aussi lire sur l’application, en-dessous du logo de Noula.

Renoncer à l’autosolisme

Les deux associés sont partis d’un constat face à la multiplication des embouteillages sur le réseau routier.

Selon Anthony Lahournat, en Martinique aujourd’hui, on compte en moyenne 1,1 personne par véhicule (la conductrice ou le conducteur). En abandonnant l’autosolisme pour le covoiturage, et avec seulement 1,7 personne en moyenne par véhicule, cela « permettrait de régler le problème des embouteillages en Martinique ».

Développer le réflexe du covoiturage pour fluidifier le trafic

Pour Anthony Lahournat, l’objectif de Noula est de tendre vers une résolution des embouteillages en partie grâce au covoiturage. En partie, car il est bien conscient de la nécessité de développer un réflexe de covoiturage chez l’automobiliste.

Il reste optimiste sur nos capacités à changer nos comportements. On a commencé dans d’autres
domaines avec entre autres, le tri sélectif, la transition énergétique, le recours à l’électrique plutôt qu’au
thermique.

Alors pourquoi pas le covoiturage « pour nous amener du mieux vivre et de la qualité de vie » ?

Une rémunération au prix du km parcouru

Pour le co-fondateur de Noula, avec le covoiturage instantané proposé, le piéton-passager comme le
conducteur du véhicule peuvent y trouver leur compte. Tout passe par l’application qui géolocalise le
conducteur du véhicule et son futur passager avant leur rencontre. Le prix de cette prestation est déterminé à l’avance et en fonction du nombre de km à parcourir.

Mais au-delà des aspects pratiques du service rendu et la réduction du budget carburant du conducteur, Noula table aussi sur l’authenticité de la relation conducteur-piéton et la bienveillance qui peut en découler. Et plus largement encore sur un renforcement du lien social et de la cohésion sociale.



  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
23 400 €
28 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
27 160 €
32 160 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.