Rudolf SPERL : une passion ambitieuse au service de l’activité automobile aux Antilles

Par Jean-Phillipe Ludon | Le 17/11/2021 | Podcast Oovango

Rudolf Sperl assure les fonctions de consul honoraire d’Allemagne aux Antilles et en Guyane françaises depuis août 2019. 

Et ce n’est pas un hasard qu’on le retrouve à la tête d’une concession automobile qui commercialise des marques du constructeur allemand BMW et MINI. 

Il nous livre ici sa vision d’un marché parcouru par de nombreuses mutations qui n’entament, apparemment, en rien sa passion et ses ambitions pour l’avenir de l’automobile aux Antilles.

Le rêve ultramarin de Rudolf Sperl

Alsacien d’origine, Rudolf Sperl est né au Maroc. Il ne cache pas sa passion pour l’Outre-mer. La Réunion, les Antilles et la Guyane ont jalonné son parcours professionnel. N’allez pas croire que sa passion pour l’automobile vienne de l’enfance.

Non. Il rêvait plutôt de voyage. Et comme un parcours initiatique, il s’est livré, en janvier-février 1992, à une traversée atlantique, à la voile, en solitaire jusqu’en Guyane. Un territoire qu’il avait déjà foulé à l’âge de 2 ans, avec ses parents.

Une traversée dont il garde un souvenir impérissable et qui aura forgé en partie son caractère.

Et c’est au terme de celle-ci, l’année du “quincentenaire de la découverte des Amériques par Christophe Colomb”, qu’il débarque en Guyane. 

Rudolf Sperl n’a alors que cent dollars en poche, juste de quoi s’acheter un costume. Il va lui falloir travailler.  Il s’y connaît dans la vente. Avec son costume, il se fait embaucher comme commercial dans une concession automobile, “seul endroit, explique-t-il, où l’on n’exige pas d’avoir une voiture”.

La révolution automobile

Depuis, l’automobile et Rudolf Sperl, sont une histoire de passions et d’ambitions. Et c’est peut-être à cette aune-là qu’il faut lire les “3 A” de l’enseigne “Ambitions Automobile Antilles” qu’il dirige.

La vente automobile, un monde de passions et d’ambitions qui n’échappe cependant pas aux grandes mutations du 21ème siècle.

Un univers qu’esquisse Rudolf Sperl dans ce podcast vidéo.

Un monde d’acheteurs généralement “très bien informés” où les ventes de véhicules électriques explosent, où les véhicules hybrides sont déjà synonymes de liberté et d’autonomie, où il faudra compter avec les changements de comportement des consommateurs qui scrutent entre autres l’accès au système de LOA (Location avec Option d’Achat).   

Un monde en mutation porteur de nouvelles passions et de nouvelles ambitions pour Rudolf Sperl. Selon lui, il convient aujourd’hui d’être agile et de s’adapter à ces changements-là. La question sera de savoir si on veut être en amont du changement ou derrière. Pour lui, on a intérêt à être en avant, sans l’ombre d’un doute.

  • Partager l'article sur :
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *