Deux concessions motos cambriolées en Martinique

Par Arnaud Murati | Le 19/07/2021 | Moto | News

À la masse ! D’après les images largement relayées sur les réseaux sociaux, les pilleurs ont pulvérisé le mur arrière de la concession Sun Moto dans la nuit de dimanche à lundi à la masse. Joint ce lundi matin, le représentant des marques Honda, Kawasaki, Royal Enfield ou encore Indian n’avait pas encore pu constater le préjudice subit. « Nous ne pouvons pas pénétrer dans les lieux », a déclaré amère le gérant, Daniel Garcin. « La police a cerné le périmètre pour réaliser les investigations », poursuit-il.

L’arrière de la concession Sun Moto vandalisée à Fort-de-France dans la nuit de dimanche à lundi 

Quelques heures auparavant, en plein milieu de la nuit, ce sont plusieurs malfrats qui se sont déchainés sur les murs de la concession. « Cela s’est produit à partir de 2h du matin », assure le patron qui avait engagé des vigiles suites aux émeutes du week-end dans la capitale martiniquaise. Triste réplique de la nuit précédente…

Car la veille, c’est la concession Kaizen Motos qui a connu une nuit terrible entre samedi et dimanche. La porte métallique du garage a été forcée, et ce sont au moins cinq motos (l’inventaire était toujours en cours…) qui se sont volatilisées : « Ils ont ouvert le rideau jusqu’à une certaine hauteur, environ 50 ou 80 centimètres. Ils ont ensuite couché les motos et les ont trainées par terre pour les sortir », constate Bruno Rifflard, le responsable du garage. Des lieux qui avaient officiellement été inaugurés le 8 juillet dernier, même si l’activité avait débuté voilà plusieurs mois.

« Une manifestation qui commence à 21h, on sait que cela va dégénérer »

Les malfaiteurs, repartis en poussant les motos selon un témoignage recueilli, ont principalement visé les engins tout-terrain : « Les motos cross étaient la priorité » constate M. Rifflard, « il y avait une YZ 65 suspendue par des câbles et même celle-ci, ils sont allés la chercher… » Outre les motos, des casques, des pneus et des pots d’échappement ont aussi disparu. L’atelier n’aurait semble-t-il pas été victime de vols, mais les employés de Kaizen Motos n’avaient pas encore fini de découvrir tous les méfaits commis au moment de l’appel d’Oovango.

Au Lamentin, c’est le rideau de la concession Kaizen qui a été forcé dans la nuit de samedi à dimanche

Bruno Rifflard ne perd pas le moral pour autant. La concession Yamaha-Suzuki a ouvert normalement ses portes le lundi 19 juillet tandis que seul l’atelier restera fermé ce même jour, le temps de réparer tout ce qui a été dégradé au sein de la concession.

Ces cambriolages ont été perpétrés en marge des émeutes qui ont secoué Fort-de-France samedi 17 et dimanche 18 juillet. Dès samedi matin, des manifestants s’étaient réunis dans les rues de la ville avec des panneaux forts explicites : « Non vaccinés, nous sommes la résistance » ou encore « J’aime ma liberté ». La manifestation s’était tenue dans le calme samedi matin. Mais « une manifestation qui commence à 21 heures, on sait que cela va dégénérer » explique un policier syndicaliste, qui précise que les diverses manifestations antivaccins qui se sont tenues dans le département n’avaient pas été autorisées par la préfecture.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
SUZUKI
VITARA
25 990 €
31 980 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
30 680 €
36 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.