Coût d’une assurance auto : les éléments pris en compte

Par Mario Dakpogans | Le 12/07/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

Le coût de l’assurance voiture varie d’un assureur à un autre. Chaque compagnie d’assurance est libre de fixer le montant de l’assurance auto selon son appréciation. Toutefois, rien ne se décide au hasard par l’assureur. En effet, une partie est fixée librement par la compagnie d’assurance selon sa politique commerciale. Le reste du montant de l’assurance auto est établi suivant un certain nombre d’éléments importants. Ils concernent principalement les caractéristiques techniques de la voiture ainsi que le profil du conducteur. Découvrez à travers cet article les différents éléments qui permettent de fixer le coût d’une assurance auto.

Comment calculer son assurance voiture ?

Pour calculer votre assurance auto, les compagnies d’assurances prennent toutes en compte deux types de critères principaux, à savoir : les critères liés à la voiture et les critères liés au profil du conducteur de la voiture.

Les éléments de tarification liés à la voiture

Il est évident que la voiture en elle-même occupe une place capitale dans la tarification de votre assurance auto. L’assureur prend de ce fait plusieurs éléments importants en compte :

  • La marque, le modèle, la série et la valeur du véhicule : ce sont des critères déterminants dans la tarification, car les réparations d’une voiture haut de gamme sont nettement plus onéreuses.
  • La puissance du véhicule : plus le véhicule est puissant, plus le coût de l’assurance auto sera élevé. En effet, de nombreuses études statistiques démontrent que les voitures puissantes occasionnent bien plus d’accidents que les autres.
  • La nature du véhicule (neuf ou d’occasion) et son âge : c’est un critère de choix, car les réparations sont plus coûteuses sur les voitures neuves que sur les voitures d’occasion. 
  • La motorisation de la voiture (essence, diesel, électrique ou hybride) : cet élément pèse également dans le calcul du montant de la cotisation, puisque les charges ne sont pas les mêmes. À titre d’exemple, la réparation d’un moteur électrique coûte clairement plus cher que celle d’un moteur essence ou diesel.
  • La présence ou non des dispositifs d’aide à la conduite : ils sont par ailleurs pris en compte parce qu’ils permettent une conduite plus sûre et réduisent le risque de sinistre.
  • L’usage du véhicule : L’utilisation faite de la voiture est également un élément assurance auto très importante. Il permet à l’assureur d’évaluer le risque que vous représentez. Principalement, cela concerne : le nombre de personnes qui conduisent la voiture, le nombre de kilomètres parcourus chaque année, la zone géographique, la fréquence d’utilisation, les trajets effectués ou encore le mode de stationnement de la voiture.

Les éléments liés au profil du conducteur

Le profil est le principal critère de la tarification d’une assurance auto. Les éléments liés au profil du conducteur que prennent en compte les compagnies d’assurance sont généralement : l’âge, le sexe, la situation familiale, la situation professionnelle, le lieu de résidence, le type de permis de conduire ou encore l’ancienneté. Par exemple, le tarif de l’assurance est nettement plus élevé chez les personnes qui ont un permis récent, en l’occurrence les jeunes. À en croire les résultats de plusieurs études, ces derniers font nettement plus d’accidents que les anciens conducteurs. Les assureurs se basent aussi sur l’historique du conducteur. Il vérifie alors plusieurs éléments sur le passé de ce dernier : accidents, contravention, etc.

Comment choisir son assurance auto ?

Pour bien choisir votre contrat d’assurance auto, il est primordial de trouver la couverture qui correspond le plus à votre usage quotidien, vos besoins et votre budget. Une bonne assurance auto est une formule d’assurance qui comporte toutes les garanties essentielles pour vous. Nous pouvons par exemple citer la garantie responsabilité civile, la garantie bris de glace, la garantie protection juridique, etc. qui sont des couvertures nécessaires.

Il est également possible d’obtenir une protection tous risques et pour cela, il faut simplement demander à souscrire à une assurance tous risques. Toutefois, la meilleure solution est d’analyser votre usage quotidien ainsi que les risques que vous encourrez avec votre voiture. Cette analyse vous éclairera sur le type de garanties dont vous avez réellement besoin.

En ce qui concerne le budget, il faut rappeler que l’assureur est libre de fixer le coût d’assurance auto. Pour cela, il est conseillé de comparer les devis de plusieurs assureurs. Pour aller plus vite, vous pouvez faire recours à un comparateur d’assurance afin de trouver la formule d’assurance la plus adaptée à votre profil. Grâce à cet outil en ligne, vous pourrez réaliser votre devis auto en ligne en quelques minutes. Il suffit de répondre à quelques questions sur le véhicule et sur votre profil.

Quel document fournir pour assurer une voiture ?

Une fois que vous avez déniché le contrat d’assurance qui correspond à la fois à vos besoins, mais aussi à votre budget, il faut passer à la souscription proprement dite. Pour assurer votre voiture, vous aurez besoin de quelques documents nécessaires pour une souscription d’assurance auto que sont :

Le certificat d’immatriculation de la voiture :

Aussi appelé carte grise, c’est le premier document d’assurance voiture que l’assureur réclame au moment de la souscription. Il renseigne sur le numéro d’immatriculation du véhicule ainsi que son modèle, sa puissance fiscale, sa version et sa date de mise en circulation. Il s’agit là de caractéristiques très importantes pour la compagnie d’assurance, car elles lui permettront de déterminer votre prime d’assurance.

Votre permis de conduire :

Il atteste que vous savez conduire. Par ailleurs, la date d’obtention de votre permis de conduire indique votre profil à l’assureur auto.

Votre relevé d’information :

Il fait état de vos antécédents et sinistres antérieurs en tant qu’assuré. Ceci permet à votre nouvel assureur de connaître votre coefficient bonus-malus. Ce coefficient qui est aussi appelé coefficient de réduction-majoration sera aussi pris en compte pour fixer le type de contrat d’assurance qui vous correspondra et le montant de la cotisation.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
19 990 €
23 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
27 160 €
32 160 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
23 680 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.