Course Supermotard : Julien Chérubin 6 ans après

Par Gianny Gabriel | Le 14/02/2023 | News | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

Cela faisait 6 longues années (bien avant le Covid) qu'aucune compétition de Supermotard n'avait été organisée sur le sol martiniquais. Même si certains pilotes martiniquais brillaient en Guadeloupe, ou aux championnats de France, d'Europe ou même du Monde, la Martinique s'est faite remarquer par l'absence de compétition. Mais ce dimanche 12 février, Motoclub Be Good a relancé la machine, avec une course Supermotard.

Be Good à la baguette

Même si les compétitions étaient aux abonnés absents, la pratique du Supermotard ne s’est jamais arrêtée en Martinique. En effet les initiations et les entraînements ont toujours continué le mercredi après-midi et dimanche matin, sur le parking du stade de Dillon à Fort de France. Cependant, même pour l’entrainement il faut un encadrement. La pratique doit se faire avec un maximum de sécurité. Et c’est l’association « Motoclub Be Good« , chapeautée par Lionel HANGARD et son équipe, qui perpétue entre autres les entrainements. Fort de cela, l’équipe s’est lancée dans l’organisation d’une course Supermotard le 12 février dernier. Une suite logique…

Une belle course Supermotard

Pas facile pour l’association d’organiser cette compétition. Plusieurs difficultés, qu’elles soient sur le plan administratif, sécurité, financier, logistique et même trouver les pilotes prêts à participer. De nombreux points à gérer pour une équipe composée d’habitués des organisations d’événements, mais qui travaillaient ensemble pour la première fois. 

À noter que tout s’est bien déroulé sur cette course de Supermotard. Pour des raisons évidentes de sécurité, la partie terre est restée fermée lors des deux premières manches à cause du fait qu’elle était mouillée. Elle n’a pu être ouverte que sur la 3e manche, pour le plus grand bonheur des pilotes et surtout des spectateurs.

Des concurrents affûtés

Le manque de compétition ne s’est pas trop fait ressentir. Il est vrai que certains vont concourir sur la Guadeloupe, dans l’hexagone ou ailleurs. Du coup, le niveau de la compétition était plutôt correct pour un retour. Après quelques exhibition des « mini-verts », ces tout petits qui commencent la moto dès 4 ans, place au pilotes de la catégorie 65/85cc. Et parmi les 5 pilotes inscrits dans cette double catégorie, c’est un pilote inscrit en 65cc, la plus petite cylindrée, qui s’impose devant les autres concurrents. Micah Fatna, s’impose devant Yanis Agat, Djamal Juste, Kelyan Durimel et Lyven Nilusmas.

Aussi jeunes soient-ils, ils ont déja le sens des trajectoires et de l’attaque. Un vrai plaisir à regarder.

Du coté de la catégorie « Open » ou « Elite », (la catégorie reine), la bagarre tant attendue entre Giani Catorc le jeune champion d’europe et Julien Chérubin a effectivement eu lieu. Grace à un meilleur temps chrono, Giani part en pole position, mais Julien part très fort et fait le « hole shot » (fait de virer en tête au premier virage). Une longue bataille s’en suit. Le tandem rattrape un groupe de retardataires et Giani dépasse Julien. La direction de course décide après coup de sanctionner Giani d’une pénalité car dépassement sous drapeau bleu. Ce dernier qui pensait avoir gagné la manche, se retrouve être rétrogradé en seconde position.

Julien Chérubin constant sur toute la course

Départ pour la deuxième manche avec Julien Chérubin, qui la encore, ne lâche pas la tête de la course malgré les attaques de Giani Catorc. Le premier défend bien et proprement, ce qui ravit les spectateurs. Comme en première manche Julien s’impose devant Giani. 

La troisième manche vaut double et pourrait renverser la tendance. Sachant cela, Giani Catorc attaque…peut être un peu trop : sortant un peu large dans la partie terre, ce dernier chute et repart 3e. Après une grosse attaque il revient a quelques secondes de Julien Chérubin, mais c’est insuffisant pour s’emparer de la victoire. 

Triple victoire de Julien Chérubin qui remporte ce premier grand prix be Good moto club. Il devance un très bon Giani Catorc

En troisième position un autre jeune : Luca Louconi. Toujours bien placé et parfois en bagarre, Luca a prouvé qu’on pouvait compter sur lui sur cette course Supermotard.

  • Au pied du podium on retrouve Ulrick Matin.
  • 5e place pour Mattéo Querbel.
  • Olivier Risede est 6e.
  •  7e place pour Jonathan Prian.
  • En 8e position on retrouve Yannick Pélage.
  • Alan Gabet est 9e.
  • Et Mickael Fatna clos la liste en 10e position.

Motoclub Be Good a prévu d’organiser d’autres manifestations cette année. Quelques autres pilotes très talentueux ont été vus aux abords du circuit et nous promis d’être là pour la prochaine compétition… Ça promet déjà !

Et Oovango sera la !

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
37 030 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
23 940 €
30 330 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *